share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Agneau

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Agneau

L'Agneau

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Agneau"

Xavier s'apprête à entrer au séminaire ; dans le train qui l'y mène, il fait la connaissance de Jean de Mirbel, trentenaire dévoyé sur le point de divorcer : cette rencontre bouleversera à jamais l'existence des deux hommes... L'Agneau, publié en 1954, est l'une des oeuvres les plus fascinantes de François Mauriac. Dans la lignée de Dostoïevski et de Camus, l'écrivain s'interroge sur le Mal, en mettant en scène la souffrance et la mise à mort d'un être innocent. Rien n'est plus irrespirable et plus bouleversant que ce texte où s'affrontent sans merci l'espoir et l'angoisse de l'homme, portés à leur paroxysme par la concision d'un style effilé comme une lame.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 213  pages
  • Dimensions :  1.0cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : GF
  • ISBN :  2081212129
  • EAN13 :  9782081212121
  • Classe Dewey :  843.91
  • Langue : Français

D'autres livres de François Mauriac

Le Sagouin

Il semble que François Mauriac ait mis le meilleur de son art dans cette cruelle peinture d'une famille de hobereaux du Sud-Ouest dont l'héritier, un pauvre homme dégénéré, s'est mésallié en épousant une jeune fille qui n'a pu résister au désir de quitter son milieu bourgeois et de ...

Prix : 45 DH
Le Noeud de vipères

De la haine, de la colère, de l'aigreur : voilà tout le fiel dont dégouline le coeur du vieil homme qui meurt, et qui décrit celui-ci comme un "noeud de vipères [...] saturé de leur venin". Vingt-trois ans de haine silencieuse qui éclate dans la lettre qu'il laisse à sa famille : [....]...

Prix : 76 DH

Thérèse Desqueyroux

La justice, c'est une chose ; la vengeance, c'en est une autre. Thérèse a voulu empoisonner son mari, elle a échoué, et le scandale a été étouffé : on ne joue pas avec l'honneur d'une famille si respectable. Mais ce qui se passe après, c'est bien pire que toutes les condamnations. Son ...

Prix : 69 DH
Le Désert de l'amour

Un soir, dans un bar, Raymond Courrèges retrouve par hasard Maria Cross, une femme à laquelle, adolescent, il a témoigné une passion ardente et maladroite, qu?elle a repoussée. Dans les souvenirs de Raymond, que le visage de Maria fait ressurgir, nous découvrons bientôt d?autres ombres, d?aut...

Prix : 61 DH

Voir tous les livres de François Mauriac

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Xavier s'apprête à entrer au séminaire ; dans le train qui l'y mène, il fait la connaissance de Jean de Mirbel, trentenaire dévoyé sur le point de divorcer : cette rencontre bouleversera à jamais l'existence des deux hommes... L'Agneau, publié en 1954, est l'une des oeuvres les plus fascinantes de François Mauriac. Dans la lignée de Dostoïevski et de Camus, l'écrivain s'interroge sur le Mal, en mettant en scène la souffrance et la mise à mort d'un être innocent. Rien n'est plus irrespirable et plus bouleversant que ce texte où s'affrontent sans merci l'espoir et l'angoisse de l'homme, portés à leur paroxysme par la concision d'un style effilé comme une lame.