share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bouche bée, tout ouïe : Comment tomber amoureux des langues ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bouche bée, tout ouïe : Comment tomber amoureux des langues ?

Bouche bée, tout ouïe : Comment tomber amoureux des langues ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Bouche bée, tout ouïe : Comment tomber amoureux des langues ?"

Alex Taylor nous fait partager son amour des langues dans tout ce qu'elles ont d'imprévisible, d'invraisemblable, d'intraduisible même. Saviez-vous que la langue la plus parlée au monde, le mandarin, n'a pas de mots pour "oui" ni pour "non" ? Que l'on ne dit pas " je t'aime" de la même façon ailleurs ? Saviez-vous que de vastes pans de l'humanité vivent très bien sans les fioritures extravagantes que constituent les verbes " être " et " avoir " ? Que les Japonais n'ont pas de mot pour " eau " ? Que les Néerlandais ne se font pas de sourires, mais des " rires luisants ", et que, contrairement à ce que l'on pense, le français est une langue infiniment plus drôle que l'anglais ? Alex Taylor, polyglotte curieux et passionné, nous dit avec une touche d'humour typiquement british pourquoi l'indicible beauté des langues le laisse parfois " tout ouïe, bouche bée ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 266  pages
  • Dimensions :  2.6cmx12.2cmx20.4cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Jean-Claude Lattès Paru le
  • ISBN :  2709630699
  • EAN13 :  9782709630696
  • Classe Dewey :  401.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Alex Taylor

Bouche bée, tout ouïe...

Saviez-vous que le mandarin ne dispose pas de mot pour dire « non » ? Que l'expression « laPologne est ouverte » s'emploie en allemand pour désigner une bonne opportunité ? Que certaineslangues possèdent des préfixes spéciaux pour les nains et les boiteux ? Polyglotte curieux et [....]...

Journal d'un apprenti pervers

L'amour se trouve parfois là où on l'attend le moins... Alex Taylor, Monsieur Europe " des médias, le cherche dans les backrooms cuir du Paris des années 1980 et les clubs métrosexuels du Berlin d'aujourd'hui. Il livre avec franchise et surtout avec humour ses expériences SM les plus farfelues...

Journal d'un apprenti pervers

Petit garçon au fin fond des Cornouailles, Alex Taylor se prenait secrètement pour Emma Peel en subtilisant robes et collants dans l'armoire de sa mère. Adulte, il a rempli la sienne de cuir et de latex, courant les bars et boîtes SM de tout un continent à la recherche de... De quoi au juste ? ...

Voir tous les livres de Alex Taylor

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Alex Taylor nous fait partager son amour des langues dans tout ce qu'elles ont d'imprévisible, d'invraisemblable, d'intraduisible même. Saviez-vous que la langue la plus parlée au monde, le mandarin, n'a pas de mots pour "oui" ni pour "non" ? Que l'on ne dit pas " je t'aime" de la même façon ailleurs ? Saviez-vous que de vastes pans de l'humanité vivent très bien sans les fioritures extravagantes que constituent les verbes " être " et " avoir " ? Que les Japonais n'ont pas de mot pour " eau " ? Que les Néerlandais ne se font pas de sourires, mais des " rires luisants ", et que, contrairement à ce que l'on pense, le français est une langue infiniment plus drôle que l'anglais ? Alex Taylor, polyglotte curieux et passionné, nous dit avec une touche d'humour typiquement british pourquoi l'indicible beauté des langues le laisse parfois " tout ouïe, bouche bée ".