share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Verbier de l'homme aux loups, précédé de " fors"

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Verbier de l'homme aux loups, précédé de " fors"

Le Verbier de l'homme aux loups, précédé de " fors"

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Verbier de l'homme aux loups, précédé de " fors""

Grand classique de la psychanalyse française et mondiale de l'après-guerre, Le Verbier de l'homme aux loups - publié jadis par les soins de Jacques Derrida - est peut-être la pièce maîtresse de l'oeuvre, saluée désormais comme révolutionnaire, de Nicolas Abraham (1919-1975) et de Maria Torok (1925-1998). Lors de sa parution en 1976, Jacques Derrida disait du Verbier : " Exhumé, extrait de sa crypte profonde, surchargé de signes, un texte monumental est traîné vers la lumière, exposé à une lecture dont l'audace et l'efficacité se mesurent l'une à l'autre. " En effet, une réélaboration du champ psychanalytique s'est imposée depuis lors - dans la continuité d'un autre aventurier de la pensée, Sandor Ferenczi - au sein de la descendance de l'école hongroise de psychanalyse, dont on continuera, au XXIe siècle, de mesurer les richesses conceptuelles et les profondeurs humaines.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 256  pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Champs Flammarion Sciences
  • ISBN :  2080814257
  • EAN13 :  9782080814258
  • Classe Dewey :  150.195
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas Abraham

L'écorce et le noyau

Entre 1959 et 1975, Nicolas Abraham (1919-1975) et Maria Torok (1925-1998) ont transformé la pratique de l'écoute en psychanalyse. Portés par le seul désir d'éclairer, coûte que coûte, les zones d'ombre de la souffrance humaine et d'étendre par là les limites de l'accueil de l'autre, les...

Jonas et le cas Jonas

Nicolas Abraham, philosophe et psychanalyste, aura été également traducteur de poésie et initiateur, à la même époque que Jacques Lacan, d'une psychanalyse formelle de l'oeuvre Iitteraire à l'exclusion de toute considération sur l'auteur. Sous des allures classiques, le commentaire de Nicol...

Voir tous les livres de Nicolas Abraham

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Grand classique de la psychanalyse française et mondiale de l'après-guerre, Le Verbier de l'homme aux loups - publié jadis par les soins de Jacques Derrida - est peut-être la pièce maîtresse de l'oeuvre, saluée désormais comme révolutionnaire, de Nicolas Abraham (1919-1975) et de Maria Torok (1925-1998). Lors de sa parution en 1976, Jacques Derrida disait du Verbier : " Exhumé, extrait de sa crypte profonde, surchargé de signes, un texte monumental est traîné vers la lumière, exposé à une lecture dont l'audace et l'efficacité se mesurent l'une à l'autre. " En effet, une réélaboration du champ psychanalytique s'est imposée depuis lors - dans la continuité d'un autre aventurier de la pensée, Sandor Ferenczi - au sein de la descendance de l'école hongroise de psychanalyse, dont on continuera, au XXIe siècle, de mesurer les richesses conceptuelles et les profondeurs humaines.