share_book
Envoyer cet article par e-mail

La chevauchée des steppes : 3000 kms à cheval à travers l'Asie centrale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La chevauchée des steppes : 3000 kms à cheval à travers l'Asie centrale

La chevauchée des steppes : 3000 kms à cheval à travers l'Asie centrale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La chevauchée des steppes : 3000 kms à cheval à travers l'Asie centrale"

Ils ont parcouru à dos de cheval 3 000 kilomètres à travers l'Asie centrale, soit un périple qui les a menés de la Chine au Moyen-Orient, en traversant le Kirghizistan, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan, pour toucher enfin la mer d'Aral. Un voyage de six mois qui vaut comme exploit sportif, mais qui intéresse encore davantage pour la description qu'il propose d'un monde à part, féerique et autarcique, un monde secret et enchanteur : le monde des steppes. Priscilla ayant reçu une formation d'ethno-médecine et Sylvain de géographie, nos deux jeunes gens (ils ont moins de trente ans) parviennent à communiquer chaleureusement leur passion vive pour cette région du monde faite de longs déserts, de remparts rocheux, de montagnes indomptables. Du pays des steppes, ils restituent la magie essentielle et intacte que le cours de l'histoire – depuis les armées de Gengis Kahn jusqu'à l'ère communiste – n'a pas réussi à changer ou altérer. "Jardins de Babylone à brouter, chaque jour" pour les chevaux, terre ancestrale des populations mongoles, le pays des hautes herbes du monde que sont les steppes fascinent encore et toujours. Le lecteur redécouvre dans cette "chevauchée des steppes" le goût de l'étude géographique, surtout quand elle est apprise au rythme d'un voyage et quand elle est scandée par le pas des chevaux. --Denis Gombert

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 236  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : L'aventure continue
  • ISBN :  2221093704
  • EAN13 :  9782221093702
  • Classe Dewey :  798
  • Langue : Français

D'autres livres de Priscilla Telmon

Himalayas : Sur les pas d'Alexandra David Neel

En 1924, après deux ans de voyage et une expédition clandestine de cinq mois, l'exploratrice française Alexandra David-Néel est la première Occidentale à atteindre Lhassa, la capitale du Tibet interdit. Quatre-vingts ans plus tard, c'est à pied et en solitaire que Priscilla Telmon part sur le...

Voir tous les livres de Priscilla Telmon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ils ont parcouru à dos de cheval 3 000 kilomètres à travers l'Asie centrale, soit un périple qui les a menés de la Chine au Moyen-Orient, en traversant le Kirghizistan, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan, pour toucher enfin la mer d'Aral. Un voyage de six mois qui vaut comme exploit sportif, mais qui intéresse encore davantage pour la description qu'il propose d'un monde à part, féerique et autarcique, un monde secret et enchanteur : le monde des steppes. Priscilla ayant reçu une formation d'ethno-médecine et Sylvain de géographie, nos deux jeunes gens (ils ont moins de trente ans) parviennent à communiquer chaleureusement leur passion vive pour cette région du monde faite de longs déserts, de remparts rocheux, de montagnes indomptables. Du pays des steppes, ils restituent la magie essentielle et intacte que le cours de l'histoire – depuis les armées de Gengis Kahn jusqu'à l'ère communiste – n'a pas réussi à changer ou altérer. "Jardins de Babylone à brouter, chaque jour" pour les chevaux, terre ancestrale des populations mongoles, le pays des hautes herbes du monde que sont les steppes fascinent encore et toujours. Le lecteur redécouvre dans cette "chevauchée des steppes" le goût de l'étude géographique, surtout quand elle est apprise au rythme d'un voyage et quand elle est scandée par le pas des chevaux. --Denis Gombert