share_book
Envoyer cet article par e-mail

B.A.-BA des symboles égyptiens

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
B.A.-BA des symboles égyptiens

B.A.-BA des symboles égyptiens

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "B.A.-BA des symboles égyptiens"

Paradoxe: l Égypte pharaonique qui a si bien su user du symbole, n a pas de mots pour le désigner! Elle n explique pas ses symboles, elle les met seulement en uvre dans la langue hiéroglyphique et par l intermédiaire d un art qui conjugue à l infini les formes, multiplie les pistes, les indices et surtout les correspondances. On entre dans la symbolique égyptienne comme dans un labyrinthe ou un jeu de l oie. Tout est porteur de sens: l archer, l arc, la flèche, la cible, la concentration, la tension de la corde, l acuité du regard et de l esprit, la position des pieds, la souplesse des doigts, les battements du c ur, le désir d être efficace. Le symbole se construit dans les méandres de notre cerveau droit avec les outils de l intuition, de la magie et une connaissance qui repose moins sur l intellect que sur la volonté de percevoir les mailles les plus fines du tissage. En Égypte, l artisan cisèle mieux les symboles que le philosophe ou le théologien. Ils naissent sous ses doigts dans l épaisseur du bois, de la pierre ou de l or. Les dieux de Kemet sont potiers, forgerons, artistes ou tailleurs de calames. Djehouty-Thot les a enfouis dans notre mémoire ancestrale en nous laissant pour seul accès le système des réminiscences. Nous ne faisons que retrouver ce que nous avons toujours connu: la stratégie du vol des abeilles, la saveur des fruits sur les tables d offrandes, les déplacements du loup, l enroulement des cordes, le nom de toutes les pièces de la barque-sarcophage, la distance exacte qui nous sépare d Orion, le parfum des dieux, la beauté des miroirs. Ce B.A.-BA des symboles égyptiens vous invite donc à la découverte d un royaume pharaonique au-delà des poncifs, des idées fausses ou reçues qui trop souvent en masquent la splendeur, en dénaturent la valeur en le ramenant à nos seuls critères occidentaux. Pour les Égyptiens, arbres, animaux, fleurs, pierres, objets rituels, mobilier de la tombe, monuments, Nature, corps, couleurs, nombres ne parlent que du langage vibratoire de la Création, n utilisent le symbole que pour décrire la Réalité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.0cmx14.0cmx20.2cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Pardès Paru le
  • Collection : B.A.-BA
  • ISBN :  2867143055
  • EAN13 :  9782867143052
  • Classe Dewey :  180
  • Langue : Français

D'autres livres de René Lachaud

L'Egypte ésotérique des Pharaons : Encyclopédie illustrée Tome 1

C'est à un travail considérable, qui exige deux tomes de 500 pages, que s'est livré René Lachaud, auteur d'une dizaine d'ouvrages sur l'Egypte pharaonique. Infatigable explorateur des rives du Nil, chercheur amoureux de cette civilisation à la spiritualité puissante, il s'aventure ici dans les...

L'Egypte ésotérique des Pharaons : Encyclopédie illustrée Tome 2

C'est à un travail considérable, qui exige deux tomes de 500 pages, que s'est livré René Lachaud, auteur d'une dizaine d'ouvrages sur l'Egypte pharaonique. Infatigable explorateur des rives du Nil, chercheur amoureux de cette civilisation à la spiritualité puissante, il s'aventure ici dans les...

Voir tous les livres de René Lachaud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Paradoxe: l Égypte pharaonique qui a si bien su user du symbole, n a pas de mots pour le désigner! Elle n explique pas ses symboles, elle les met seulement en uvre dans la langue hiéroglyphique et par l intermédiaire d un art qui conjugue à l infini les formes, multiplie les pistes, les indices et surtout les correspondances. On entre dans la symbolique égyptienne comme dans un labyrinthe ou un jeu de l oie. Tout est porteur de sens: l archer, l arc, la flèche, la cible, la concentration, la tension de la corde, l acuité du regard et de l esprit, la position des pieds, la souplesse des doigts, les battements du c ur, le désir d être efficace. Le symbole se construit dans les méandres de notre cerveau droit avec les outils de l intuition, de la magie et une connaissance qui repose moins sur l intellect que sur la volonté de percevoir les mailles les plus fines du tissage. En Égypte, l artisan cisèle mieux les symboles que le philosophe ou le théologien. Ils naissent sous ses doigts dans l épaisseur du bois, de la pierre ou de l or. Les dieux de Kemet sont potiers, forgerons, artistes ou tailleurs de calames. Djehouty-Thot les a enfouis dans notre mémoire ancestrale en nous laissant pour seul accès le système des réminiscences. Nous ne faisons que retrouver ce que nous avons toujours connu: la stratégie du vol des abeilles, la saveur des fruits sur les tables d offrandes, les déplacements du loup, l enroulement des cordes, le nom de toutes les pièces de la barque-sarcophage, la distance exacte qui nous sépare d Orion, le parfum des dieux, la beauté des miroirs. Ce B.A.-BA des symboles égyptiens vous invite donc à la découverte d un royaume pharaonique au-delà des poncifs, des idées fausses ou reçues qui trop souvent en masquent la splendeur, en dénaturent la valeur en le ramenant à nos seuls critères occidentaux. Pour les Égyptiens, arbres, animaux, fleurs, pierres, objets rituels, mobilier de la tombe, monuments, Nature, corps, couleurs, nombres ne parlent que du langage vibratoire de la Création, n utilisent le symbole que pour décrire la Réalité.