share_book
Envoyer cet article par e-mail

Je regrette d'être né là-bas : Corée du Nord : l'enfer et l'exil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Je regrette d'être né là-bas : Corée du Nord : l'enfer et l'exil

Je regrette d'être né là-bas : Corée du Nord : l'enfer et l'exil

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Je regrette d'être né là-bas : Corée du Nord : l'enfer et l'exil"

Dès le début des années 1990, la famine sévit en Corée du Nord. En 1995, lorsque les organisations humanitaires interviennent, l'aide alimentaire, détournée par l'appareil du Parti, nourrit le régime au lieu de la population. Tae-Gum, qui a douze ans a peine, s'alimente de plantes qu'elle récolte dans la montagne ; Pok-Yol, plus jeune encore, survit dans les rues, mendiant ou ramassant ce qu'il trouve ; la faim finit aussi par toucher Chin-Gyong et ses enfants, alors que le père est cadre du Parti. Face a cette situation dramatique, et malgré le risque que cela représente dans un pays ou la délation remplit les camps, Tae-Gum, Chin-Gyong et Pok-Yol décident de gagner la Chine. Mais " le grand frère " refoule violemment les migrants illégaux. Pris dans l'étau de la répression, Tae-Gum, Chin-Gyông et Pok-Yol s'engagent dans un exil interminable vers le seul pays qui leur offre asile : la Corée du Sud. C'est avec une simplicité poignante qu'ils en font le récit, racontant comment ils ont peu à peu pris conscience des mensonges criminels des dirigeants, comment, à l'issue d'épreuves et de souffrances qui font d'eux des survivants, grâce aussi a un courage extraordinaire, ils sont finalement parvenus à rejoindre le Sud. Tandis que la Corée du Nord persiste dans la théorie de l'autosuffisance prônée par son " Grand Leader " Kim II-Sung au mépris des populations les plus vulnérables du pays, tandis que plusieurs dizaines de milliers de Nords-Coréens sont enfermés dans des camps, ce témoignage humain et politique est un appel au secours.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.8cmx12.8cmx21.2cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : HORS COLLECTION
  • ISBN :  2221103734
  • EAN13 :  9782221103739
  • Classe Dewey :  325.210 95193
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dès le début des années 1990, la famine sévit en Corée du Nord. En 1995, lorsque les organisations humanitaires interviennent, l'aide alimentaire, détournée par l'appareil du Parti, nourrit le régime au lieu de la population. Tae-Gum, qui a douze ans a peine, s'alimente de plantes qu'elle récolte dans la montagne ; Pok-Yol, plus jeune encore, survit dans les rues, mendiant ou ramassant ce qu'il trouve ; la faim finit aussi par toucher Chin-Gyong et ses enfants, alors que le père est cadre du Parti. Face a cette situation dramatique, et malgré le risque que cela représente dans un pays ou la délation remplit les camps, Tae-Gum, Chin-Gyong et Pok-Yol décident de gagner la Chine. Mais " le grand frère " refoule violemment les migrants illégaux. Pris dans l'étau de la répression, Tae-Gum, Chin-Gyông et Pok-Yol s'engagent dans un exil interminable vers le seul pays qui leur offre asile : la Corée du Sud. C'est avec une simplicité poignante qu'ils en font le récit, racontant comment ils ont peu à peu pris conscience des mensonges criminels des dirigeants, comment, à l'issue d'épreuves et de souffrances qui font d'eux des survivants, grâce aussi a un courage extraordinaire, ils sont finalement parvenus à rejoindre le Sud. Tandis que la Corée du Nord persiste dans la théorie de l'autosuffisance prônée par son " Grand Leader " Kim II-Sung au mépris des populations les plus vulnérables du pays, tandis que plusieurs dizaines de milliers de Nords-Coréens sont enfermés dans des camps, ce témoignage humain et politique est un appel au secours.