share_book
Envoyer cet article par e-mail

Terre du vent. Une enfance dans une ferme algérienne 1939 1945

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Terre du vent. Une enfance dans une ferme algérienne 1939 1945

Terre du vent. Une enfance dans une ferme algérienne 1939 1945

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Terre du vent. Une enfance dans une ferme algérienne 1939 1945"

Ce livre n a rien à voir avec la guerre d Algérie. C est l histoire d une petite fille privilégiée, panthéiste et très indépendante d esprit, qui vit à la campagne, dans une ferme isolée, pendant la guerre de 1939-1945. Il se trouve que cette ferme est en Algérie et non en Sologne, d où l évocation des oueds, des bourricots, de la poussière et du vent, des vignes, des tentes bédouines, des chacals, des casuarinas et des caroubiers. Dans cette ferme et aux environs vit, dans une assez bonne entente, une petite communauté de toutes les origines il y a même une Autrichienne, une Suissesse et une Allemande ! , de toutes les religions -musulmans, chrétiens ou juifs -, et de toutes les opinions politiques - pieuses dames pétainistes, rouges espagnols, nationalistes algériens, fascistes mussoliniens. On y rencontre encore des jeunes filles amoureuses, des femmes battues, une réfugiée juive, des prisonniers italiens, un instituteur violent, un ouvrier ambitieux, une grande bourgeoise patriote... et même quelques fantômes. Et surtout des enfants une nuée d enfants, garçons et filles, arabes, espagnols et français, qui vivent en grande amitié, turbulents et joyeux malgré le dénuement de la plupart d entre eux. Comme c est la guerre, la ferme vit repliée sur elle-même, dans un état de relatif équilibre, alors que l horreur se déchaîne en Europe. L enfant se forme au milieu des restrictions, des hymnes au Maréchal et du lever des couleurs, du débarquement américain, du départ des jeunes hommes mobilisés ou engagés dans l armée d Afrique, de l arrivée de prisonniers italiens, de l éveil du gaullisme, des échos de la libération de Paris ; elle exerce son jeune jugement en essayant de déchiffrer cette histoire qui la dépasse. La petite fille observe tout cela, essaye de comprendre l univers des adultes et la misère qu il génère souvent ; elle s émerveille aussi de ce paradis qui lui est donné et qu elle peuple de présences invisibles, sensible aux saisons, à l humeur du temps, aux infimes modifications de son jardin d Eden. Elle mûrit, si bien qu elle va même finir par prendre conscience, sur le mode onirique, du fait qu elle n est qu un maillon de la chaîne de générations qui se sont succédées et se succèderont sur ce petit bout de terre, qui ont aimé et aimeront ces quelques arbres et ces quelques trous d eau. Si bien qu elle finit par percevoir, aussi, qu il lui faudra un jour s en séparer, comme l ont fait tous les autres

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 172  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   L Harmattan Paru le
  • ISBN :  2296100236
  • EAN13 :  9782296100237
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Michèle Perret

Introduction à l'histoire de la langue française

Quand a-t-on commencé à parler français ? Comment s'exprimaient les rois de France ? Pourquoi des pays dont le français n'est pas la langue maternelle, l'ont-ils choisie comme langue officielle ? Pourquoi le français ne cesse-t-il d'évoluer ? D'où viennent le féminin et le masculin ? [......

La Légende de Mélusine

Fille aînée du roi Elinor et de la reine Pressine, Mélusine est condamnée à devenir serpente du nombril au bas du corps. Quel sera l'homme qui fera le serment de ne jamais voir son épouse le samedi, et la délivrera ainsi de la malédiction ?...

L'énonciation en grammaire du texte

En 128 pages, cette collection, conçue en priorité pour les étudiants du premier cycle universitaire, propose des manuels de synthèses des connaissances et une gamme d'ouvrages de référence, de méthodologie, d'entraînement. Les théories de l'énonciation mises en place, dans le domaine des ...

L'énonciation en grammaire du texte

Les théories de l'énonciation mises en place, dans le domaine des sciences du langage, par Emile Benveniste permettent une analyse rigoureuse et argumentée du statut du narrateur, ainsi que de la place, au sein du récit, de la situation d'interlocution entre l'auteur et son lecteur. En amont d'u...

Voir tous les livres de Michèle Perret

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ce livre n a rien à voir avec la guerre d Algérie. C est l histoire d une petite fille privilégiée, panthéiste et très indépendante d esprit, qui vit à la campagne, dans une ferme isolée, pendant la guerre de 1939-1945. Il se trouve que cette ferme est en Algérie et non en Sologne, d où l évocation des oueds, des bourricots, de la poussière et du vent, des vignes, des tentes bédouines, des chacals, des casuarinas et des caroubiers. Dans cette ferme et aux environs vit, dans une assez bonne entente, une petite communauté de toutes les origines il y a même une Autrichienne, une Suissesse et une Allemande ! , de toutes les religions -musulmans, chrétiens ou juifs -, et de toutes les opinions politiques - pieuses dames pétainistes, rouges espagnols, nationalistes algériens, fascistes mussoliniens. On y rencontre encore des jeunes filles amoureuses, des femmes battues, une réfugiée juive, des prisonniers italiens, un instituteur violent, un ouvrier ambitieux, une grande bourgeoise patriote... et même quelques fantômes. Et surtout des enfants une nuée d enfants, garçons et filles, arabes, espagnols et français, qui vivent en grande amitié, turbulents et joyeux malgré le dénuement de la plupart d entre eux. Comme c est la guerre, la ferme vit repliée sur elle-même, dans un état de relatif équilibre, alors que l horreur se déchaîne en Europe. L enfant se forme au milieu des restrictions, des hymnes au Maréchal et du lever des couleurs, du débarquement américain, du départ des jeunes hommes mobilisés ou engagés dans l armée d Afrique, de l arrivée de prisonniers italiens, de l éveil du gaullisme, des échos de la libération de Paris ; elle exerce son jeune jugement en essayant de déchiffrer cette histoire qui la dépasse. La petite fille observe tout cela, essaye de comprendre l univers des adultes et la misère qu il génère souvent ; elle s émerveille aussi de ce paradis qui lui est donné et qu elle peuple de présences invisibles, sensible aux saisons, à l humeur du temps, aux infimes modifications de son jardin d Eden. Elle mûrit, si bien qu elle va même finir par prendre conscience, sur le mode onirique, du fait qu elle n est qu un maillon de la chaîne de générations qui se sont succédées et se succèderont sur ce petit bout de terre, qui ont aimé et aimeront ces quelques arbres et ces quelques trous d eau. Si bien qu elle finit par percevoir, aussi, qu il lui faudra un jour s en séparer, comme l ont fait tous les autres