share_book
Envoyer cet article par e-mail

La pensée et le féminin

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La pensée et le féminin

La pensée et le féminin

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La pensée et le féminin"

Wladimir Granoff est l'un des rares, l'un des premiers, à poser la question du féminin autrement. Il ne se laisse pas subjuguer par la grande énigme : " Que veut une femme ? " mais choisit d'interroger en amont : " Que produit le féminin ? ", et accomplit une véritable avancée théorique. Si le féminin tend, comme le pense Granoff, à abolir les contradictions, il n'est pas le lieu de l'harmonie ni, du reste, de son contraire. Le féminin, ça fait penser. Davantage, il est la condition même de la pensée. Dans ce séminaire tenu en 1974-1975 - à la suite de Filiations, consacré à la question du complexe paternel -, Granoff aborde un continent dont la psychanalyse, en dépit de ses découvertes sur la bisexualité et le roc du féminin, entretient la méconnaissance. Il approche par des détours imprévus cette inquiétante étrangeté dont le féminin serait porteur : menace pour la représentation, pour la certitude narcissique et phallique. Il cherche à éclairer les origines refoulées de la révolution freudienne, notamment autour du mot-clé Spalt (ung), fente du sexe de la femme mais aussi fente dans la pensée. La Pensée et le Féminin, ça ne se lit pas seulement, ça s'écoute. Voyage des mots, signifiants polyglottes prélevés ici et là dans le lexique freudien : Granoff a l'écriture buissonnière, le souffle inépuisable, à la manière d'un conteur.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 467  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Champs
  • ISBN :  2080801074
  • EAN13 :  9782080801074
  • Classe Dewey :  155.333
  • Langue : Français

D'autres livres de WLADIMIR GRANOFF

Lacan, ferenczi et freud

Parmi les nombreux textes de Wladimir Granoff (1924-2000), nous n'en avons retenu que quelques-uns pour constituer ce recueil qui ne prétend donc pas donner une vue d'ensemble des travaux et des intérêts de l'auteur. Le titre donné à cet ouvrage indique ce qui a motivé le parti que nous avons ...

Le désir d'analyse : Textes cliniques

Psychanalyste didacticien alors qu'il a à peine trente ans, Wladimir Granoff sera tôt reconnu comme un maître par des élèves de Lacan qui lui demandent : "Apprenez-nous l'analyse." C'est sa passion exigeante pour la psychanalyse qui l'a décidé à suivre Lacan dès la première heure. Il ne re...

Filiations

Conteur infatigable, Wladimir Granoff ne dissimulait pas sa vocation : " J'aimerais être celui dont on dise c'est celui qui raconte des histoires. " Ici, l'histoire de la psychanalyse, celle des événements, des idées, leurs chocs et leurs trajets, mais aussi l'histoire inépuisable des hommes, d...

Voir tous les livres de WLADIMIR GRANOFF

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Wladimir Granoff est l'un des rares, l'un des premiers, à poser la question du féminin autrement. Il ne se laisse pas subjuguer par la grande énigme : " Que veut une femme ? " mais choisit d'interroger en amont : " Que produit le féminin ? ", et accomplit une véritable avancée théorique. Si le féminin tend, comme le pense Granoff, à abolir les contradictions, il n'est pas le lieu de l'harmonie ni, du reste, de son contraire. Le féminin, ça fait penser. Davantage, il est la condition même de la pensée. Dans ce séminaire tenu en 1974-1975 - à la suite de Filiations, consacré à la question du complexe paternel -, Granoff aborde un continent dont la psychanalyse, en dépit de ses découvertes sur la bisexualité et le roc du féminin, entretient la méconnaissance. Il approche par des détours imprévus cette inquiétante étrangeté dont le féminin serait porteur : menace pour la représentation, pour la certitude narcissique et phallique. Il cherche à éclairer les origines refoulées de la révolution freudienne, notamment autour du mot-clé Spalt (ung), fente du sexe de la femme mais aussi fente dans la pensée. La Pensée et le Féminin, ça ne se lit pas seulement, ça s'écoute. Voyage des mots, signifiants polyglottes prélevés ici et là dans le lexique freudien : Granoff a l'écriture buissonnière, le souffle inépuisable, à la manière d'un conteur.