share_book
Envoyer cet article par e-mail

Par où commence le corps humain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Par où commence le corps humain

Par où commence le corps humain

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Par où commence le corps humain"

Par où commence le corps humain ? La question inspirée par Georges Bataille entraîne ici à ce retour sur la régression. Cette notion - quelque peu tombée en désuétude chez les psychanalystes - est sans doute apparue à beaucoup comme trop empreinte d'évolutionnisme ou encore d'usage vulgarisé et désormais privé de pertinence technique et métapsychologique. C est alors ignorer la référence qu'elle constitue dans la compréhension de l'engendrement du cadre, notamment avec les patients réputés difficiles. Ce livre ne cherche pas à récapituler les théories de la régression. Il se donne pour projet d'interroger la vue de l'analyste dans la cure et ce qu'il en est de son côté, de sa propre capacité de régression à l'écoute de son patient. Dissymétrie sans doute : il n'en reste pas moins que la valeur accordée à la régression hallucinatoire transférentielle dépend des conditions de réception et de construction dont l'analyste dispose dans sa propre régression. Ces questions s'ouvrent nécessairement sur l'analyse de l'analyste et sur sa formation à la pratique analytique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 118  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.6cmx18.2cm
  • Poids : 18.1g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France (Puf) Paru le
  • Collection : Petite bibliothèque de psychanalyse
  • ISBN :  2130506801
  • EAN13 :  9782130506805
  • Classe Dewey :  150
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Fédida

Des bienfaits de la dépression. Eloge de la psychothérapie

La dépression représente un défi pour la psychanalyse. Pathologie éloignée des formes bien connues, depuis Freud, de la névrose, elle consiste en un effondrement de la vitalité psychique, en une sorte de gel des désirs, des projets, des anticipations, et plus généralement de toutes ces ...

Des bienfaits de la dépression : Eloge de la psychotérapie

La dépression représente un défi pour la psychanalyse. Pathologie éloignée des formes bien connues, depuis Freud, de la névrose, elle consiste en un effondrement de la vitalité psychique, en une sorte de gel des désirs, des projets, des anticipations, et plus généralement de toutes ces ass...

L'Absence

La psychanalyse est, par essence, une expérience de l'absence. Absence à laquelle les psychanalystes s'empressent habituellement de donner une cause : l'objet perdu. Ou bien ils la réduisent à des figures repérables la séparation, le deuil, la castration. Mais la moindre de nos " représentati...

Voir tous les livres de Pierre Fédida

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Par où commence le corps humain ? La question inspirée par Georges Bataille entraîne ici à ce retour sur la régression. Cette notion - quelque peu tombée en désuétude chez les psychanalystes - est sans doute apparue à beaucoup comme trop empreinte d'évolutionnisme ou encore d'usage vulgarisé et désormais privé de pertinence technique et métapsychologique. C est alors ignorer la référence qu'elle constitue dans la compréhension de l'engendrement du cadre, notamment avec les patients réputés difficiles. Ce livre ne cherche pas à récapituler les théories de la régression. Il se donne pour projet d'interroger la vue de l'analyste dans la cure et ce qu'il en est de son côté, de sa propre capacité de régression à l'écoute de son patient. Dissymétrie sans doute : il n'en reste pas moins que la valeur accordée à la régression hallucinatoire transférentielle dépend des conditions de réception et de construction dont l'analyste dispose dans sa propre régression. Ces questions s'ouvrent nécessairement sur l'analyse de l'analyste et sur sa formation à la pratique analytique.