share_book
Envoyer cet article par e-mail

Rue de la côte-chaude

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Rue de la côte-chaude

Rue de la côte-chaude

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Rue de la côte-chaude"

Quand la rue de la Côte-Chaude résonne du fracas de « la guimbarde » et du rire des gamins qui la précipitent dans la pente, une vie insouciante et heureuse semble s’y être installée pour toujours. C’est oublier la crise ! En ce début des années trente, elle frappe le bassin minier de la Loire. Pourtant Waldeck, un jeune polonais déraciné et solitaire, débarqué d’un train de nuit, réussit à se faire embaucher comme boutefeu, un des métiers les plus dangereux de la mine.  Commence alors pour lui, entre la solidarité du fond et la chaleur du petit monde haut en couleur de la rue de la Côte-Chaude, un lent réapprentissage du bonheur. Qui de Lucile, troublante intellectuelle, ou de Virginie, la mère de Clément, jeune veuve douce et sensuelle, pourra lui faire oublier un passé tragique ? Au fil d’une reconstitution pleine d’authenticité de la vie dans le pays minier stéphanois au temps du Front populaire, Philippe Lemaire trace le portrait émouvant et profondément actuel d’un homme, gueule noire au regard clair, en quête d’une terre d’accueil.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.0cmx22.8cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Calmann-Lévy Paru le
  • Collection : Cal-Lévy-France de toujours et d'aujourd'hui
  • ISBN :  2702141927
  • EAN13 :  9782702141922
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Lemaire

Soureillade (la)

Dans les années 70, qu'est-ce qui a bien pu pousser Louise à se réfugier au " Mas Lucille ", le hameau ensoleillé de sa grand-mère, après avoir quitté le nord de la France ? Quand Louise décide, avec l'aide de Julius Fontanes, un vieil original passionné de peinture, de remettre en marche l...

Prix : 70 DH
Gus

Que s'est-il passé dans la vie de Gus pour que, du jour au lendemain, il abandonne son métier d'architecte et se consacre corps et âme à sa passion : les chevaux ? Désir d'échapper aux absences qui le hantent ? Celle de sa femme, Judith, dont il ne parvient pas à accepter le départ ? Celle d...

Vendanges de Lison (les)

Au début des années 1930, à La Louvière, Louis Daubert fait le meilleur vin de la région. Mais à quinze ans, sa fille Lison part étudier en ville. Louis découvre qu'elle pose pour un sculpteur et mène une vie de bohème. Au décès de son père, Lison balaie sa vie d'avant et se bat pour po...

Le chemin de poussière

Sarah Hamani n'oubliera jamais ni le cri des mouettes ni le son déchirant de la sirène du bateau qui les emmène elle et sa famille loin d'Alger. 1962 pour les pieds-noirs chassés de " leur terre ", c'est l'année de la déchirure. Quelle existence peut-on bien mener dans une région nouvelle, lo...

Voir tous les livres de Philippe Lemaire

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Quand la rue de la Côte-Chaude résonne du fracas de « la guimbarde » et du rire des gamins qui la précipitent dans la pente, une vie insouciante et heureuse semble s’y être installée pour toujours. C’est oublier la crise ! En ce début des années trente, elle frappe le bassin minier de la Loire. Pourtant Waldeck, un jeune polonais déraciné et solitaire, débarqué d’un train de nuit, réussit à se faire embaucher comme boutefeu, un des métiers les plus dangereux de la mine.  Commence alors pour lui, entre la solidarité du fond et la chaleur du petit monde haut en couleur de la rue de la Côte-Chaude, un lent réapprentissage du bonheur. Qui de Lucile, troublante intellectuelle, ou de Virginie, la mère de Clément, jeune veuve douce et sensuelle, pourra lui faire oublier un passé tragique ? Au fil d’une reconstitution pleine d’authenticité de la vie dans le pays minier stéphanois au temps du Front populaire, Philippe Lemaire trace le portrait émouvant et profondément actuel d’un homme, gueule noire au regard clair, en quête d’une terre d’accueil.