share_book
Envoyer cet article par e-mail

Lettre ouverte aux bandits de la finance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Lettre ouverte aux bandits de la finance

Lettre ouverte aux bandits de la finance

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Lettre ouverte aux bandits de la finance"

" Messieurs les bandits de la finance, votre avidité et votre cupidité viennent de précipiter le monde dans la plus vaste destruction de valeurs de tous les temps. Embarqués dans la galère des " subprimes " et autres produits vénéneux, vous saviez vos trafics monstrueux condamnés à finir dans le décor ! Oui, vous le saviez, et je vais le prouver... en entrant dans le réseau inextricable de vos complots qui ont fini par pulvériser les économies des grandes puissances, au nez et à la barbe des magistrats, contrôleurs, auditeurs en tout genre qui ont tout vu, tout su et tout laissé faire, se rendant complices, de facto, du plus grand hold-up de l'histoire ! En France, comme ailleurs, vous vous êtes dévoyés dans des spéculations délirantes. Qu'il s'agisse de la Société générale, du groupe Caisses d'épargne - Banque des populaire (avec Natixis), de BNP-Paribas, de Dexia et autres Crédit des Etats-Unis. agricole, les dossiers dépassent toute imagination, avec des pertes ahurissantes. Les dessous des " affaires " Jérôme Kerviel ou de l'escroc Bernard Madoff me révèlent que vous leur avez ouvert la boîte de Pandore. Chapeau, messieurs les banquiers ! Bandits de la finance, par appât du gain, en toute connaissance de cause, sans honte et sans vergogne, vous nous avez tous plumés. J'entends ici vous clouer un à un au pilori. " Jean Montaldo.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 352  pages
  • Dimensions :  3.8cmx14.6cmx22.4cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Albin Michel Paru le
  • Collection : ESSAIS DOC.
  • ISBN :  2226186786
  • EAN13 :  9782226186782
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Montaldo

Le gang du cancer

" Assorti de ma contre-enquête, ce livre vaudra à Jean-Michel Jacquemin de devoir fournir d'épineuses explications à la justice. Praticien émérite des acrobaties comptables, au service de délinquants laissés libres de se servir, à coups de millions de francs, dans les caisses de la ...

Prix : 125 DH

Chirac et les 40 menteurs...

" Après le règne de François Mitterrand, marqué par la corruption des hommes et l'avilissement des mœurs de la République, comme des millions de Français j'avais vu en Jacques Chirac et sa majorité de droite les possibles sauveurs d'une France affaiblie, si ce n'est déshonorée par tant de ...

Voir tous les livres de Jean Montaldo

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Messieurs les bandits de la finance, votre avidité et votre cupidité viennent de précipiter le monde dans la plus vaste destruction de valeurs de tous les temps. Embarqués dans la galère des " subprimes " et autres produits vénéneux, vous saviez vos trafics monstrueux condamnés à finir dans le décor ! Oui, vous le saviez, et je vais le prouver... en entrant dans le réseau inextricable de vos complots qui ont fini par pulvériser les économies des grandes puissances, au nez et à la barbe des magistrats, contrôleurs, auditeurs en tout genre qui ont tout vu, tout su et tout laissé faire, se rendant complices, de facto, du plus grand hold-up de l'histoire ! En France, comme ailleurs, vous vous êtes dévoyés dans des spéculations délirantes. Qu'il s'agisse de la Société générale, du groupe Caisses d'épargne - Banque des populaire (avec Natixis), de BNP-Paribas, de Dexia et autres Crédit des Etats-Unis. agricole, les dossiers dépassent toute imagination, avec des pertes ahurissantes. Les dessous des " affaires " Jérôme Kerviel ou de l'escroc Bernard Madoff me révèlent que vous leur avez ouvert la boîte de Pandore. Chapeau, messieurs les banquiers ! Bandits de la finance, par appât du gain, en toute connaissance de cause, sans honte et sans vergogne, vous nous avez tous plumés. J'entends ici vous clouer un à un au pilori. " Jean Montaldo.