share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Marché aux voleurs

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Marché aux voleurs

Le Marché aux voleurs

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Marché aux voleurs"

Montaldo ne décolère pas. Pourfendeur du Mitterrandisme – son fameux Mitterrand et les 40 voleurs… en 1994 avait montré avec éclat les passe-droits qu'on s'octroie en haut lieu – le voici qui démasque clairement et nommément aujourd'hui les grands argentiers de la Bourse et de la Finance : Messier, Gaume, Arnault, Tchuruk et d'autres, ces "messieurs les fossoyeurs de la Bourse qui nous ont barboté notre argent pour le dilapider". Les petits actionnaires ont été grugés, floués. Il frappe fort, Montaldo. Sur les P-DG des grandes entreprises, privées ou publiques peu importe, sur les analystes financiers "qui nous font prendre des vessies pour des lanternes, sur les dirigeants de la COB (Commission des Opérations de Bourse) décrits comme des "gendarmes d'opérette", sur les experts comptables "anesthésiés par la lourdeur de leurs honoraires", sur les procureurs et juges du pôle financier qui font avancer les instructions "à la vitesse des gastéropodes". Montaldo enrichit la proposition. Il ne dit pas "tous pourris", il nous explique que tous les grands argentiers sont "tous pourris" parce qu'ils sont au départ "tous complices". Presque 400 pages à décortiquer point par point les réseaux d'accointances qui ont amené à la spéculation boursière, dans l'Internet en particulier. Son exposé magistral, creusé à la plume corrosive, est un appel au réveil des consciences. "Le temps est venu de fixer les responsabilités des uns et des autres dans la gigantesque arnaque qui a ruiné des millions de personnes et ébranlé les économies du monde". --Denis Gombert

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 397  pages
  • Dimensions :  3.4cmx14.4cmx22.4cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Albin Michel Paru le
  • Collection : Documents
  • ISBN :  2226136509
  • EAN13 :  9782226136503
  • Classe Dewey :  332.64
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Montaldo

Le gang du cancer

" Assorti de ma contre-enquête, ce livre vaudra à Jean-Michel Jacquemin de devoir fournir d'épineuses explications à la justice. Praticien émérite des acrobaties comptables, au service de délinquants laissés libres de se servir, à coups de millions de francs, dans les caisses de la ...

Prix : 125 DH

Chirac et les 40 menteurs...

" Après le règne de François Mitterrand, marqué par la corruption des hommes et l'avilissement des mœurs de la République, comme des millions de Français j'avais vu en Jacques Chirac et sa majorité de droite les possibles sauveurs d'une France affaiblie, si ce n'est déshonorée par tant de ...

Voir tous les livres de Jean Montaldo

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Montaldo ne décolère pas. Pourfendeur du Mitterrandisme – son fameux Mitterrand et les 40 voleurs… en 1994 avait montré avec éclat les passe-droits qu'on s'octroie en haut lieu – le voici qui démasque clairement et nommément aujourd'hui les grands argentiers de la Bourse et de la Finance : Messier, Gaume, Arnault, Tchuruk et d'autres, ces "messieurs les fossoyeurs de la Bourse qui nous ont barboté notre argent pour le dilapider". Les petits actionnaires ont été grugés, floués. Il frappe fort, Montaldo. Sur les P-DG des grandes entreprises, privées ou publiques peu importe, sur les analystes financiers "qui nous font prendre des vessies pour des lanternes, sur les dirigeants de la COB (Commission des Opérations de Bourse) décrits comme des "gendarmes d'opérette", sur les experts comptables "anesthésiés par la lourdeur de leurs honoraires", sur les procureurs et juges du pôle financier qui font avancer les instructions "à la vitesse des gastéropodes". Montaldo enrichit la proposition. Il ne dit pas "tous pourris", il nous explique que tous les grands argentiers sont "tous pourris" parce qu'ils sont au départ "tous complices". Presque 400 pages à décortiquer point par point les réseaux d'accointances qui ont amené à la spéculation boursière, dans l'Internet en particulier. Son exposé magistral, creusé à la plume corrosive, est un appel au réveil des consciences. "Le temps est venu de fixer les responsabilités des uns et des autres dans la gigantesque arnaque qui a ruiné des millions de personnes et ébranlé les économies du monde". --Denis Gombert