share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le mobilier de Versailles : Chefs-d'oeuvre du XIXe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le mobilier de Versailles : Chefs-d'oeuvre du XIXe siècle

Le mobilier de Versailles : Chefs-d'oeuvre du XIXe siècle

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le mobilier de Versailles : Chefs-d'oeuvre du XIXe siècle"

Versailles ne fut pas au XIXe siècle comme sous l'Ancien Régime la résidence des rois ni le siège du gouvernement. Le château devint un musée alors que les Trianons furent à nouveau habités par les souverains et leur famille sous le premier Empire, la Restauration et la monarchie de Juillet. Il en résulta d'importants aménagements mobiliers dont la qualité est souvent ignorée. Ce livre est la suite de l'ouvrage en deux volumes sur le mobilier des XVIIe et XVIIIe siècles paru précédemment. Avec plus de trois cents illustrations, il a fait l'objet d'une campagne photographique inédite. Pierre Arizzoli-Clémentel et Jean-Pierre Samoyault proposent une description parfaitement documentée de cent soixante dix-huit meubles ou ensembles conservés à Versailles et aux Trianons ; chefs-d'oeuvre de l'histoire du mobilier - à l'exemple des meubles réalisés avec les malachites offertes par Alexandre I à Napoléon ou du cabinet-secrétaire en porcelaine de Sèvres créé à la gloire de Versailles - ou témoins de l'intimité des souverains - comme le métier à broder de l'impératrice Marie-Louise ou les tables du salon de famille de Louis-Philippe -, ils révèlent la richesse et la diversité de l'ameublement de Versailles au XIXe siècle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 487  pages
  • Dimensions :  4.6cmx24.2cmx31.8cm
  • Poids : 3220.5g
  • Editeur :   Faton Paru le
  • ISBN :  2878441214
  • EAN13 :  9782878441215
  • Classe Dewey :  745
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Arizzoli-Clémentel

Versailles : Coffret 2 volumes

Sous la direction de Pierre Arizzoli-Clémentel, Directeur Général du château de Versailles, sont réunis les contributions des meilleurs spécialistes : M. Baridon, A. Gady, T. Gaehtgens, P.-X. Hans, J. de La Gorce, A. Maral, V. Maroteaux P. Michel, N. Milovanovic, X. Salmon, J. Trey. LE PHOTOGR...

Fastes de cour et cérémonies royales : Le costumes de cour en Europe (1650-1800)

Il ne subsiste en France que très peu de vêtements de cour. Mais d'autres pays d'Europe, en particulier la Suède, le Danemark et l'Allemagne, ont conservé de somptueux ensembles des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces « habits » magnifiques nous permettent aujourd'hui d'imaginer ce que fut la splend...

Voir tous les livres de Pierre Arizzoli-Clémentel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Versailles ne fut pas au XIXe siècle comme sous l'Ancien Régime la résidence des rois ni le siège du gouvernement. Le château devint un musée alors que les Trianons furent à nouveau habités par les souverains et leur famille sous le premier Empire, la Restauration et la monarchie de Juillet. Il en résulta d'importants aménagements mobiliers dont la qualité est souvent ignorée. Ce livre est la suite de l'ouvrage en deux volumes sur le mobilier des XVIIe et XVIIIe siècles paru précédemment. Avec plus de trois cents illustrations, il a fait l'objet d'une campagne photographique inédite. Pierre Arizzoli-Clémentel et Jean-Pierre Samoyault proposent une description parfaitement documentée de cent soixante dix-huit meubles ou ensembles conservés à Versailles et aux Trianons ; chefs-d'oeuvre de l'histoire du mobilier - à l'exemple des meubles réalisés avec les malachites offertes par Alexandre I à Napoléon ou du cabinet-secrétaire en porcelaine de Sèvres créé à la gloire de Versailles - ou témoins de l'intimité des souverains - comme le métier à broder de l'impératrice Marie-Louise ou les tables du salon de famille de Louis-Philippe -, ils révèlent la richesse et la diversité de l'ameublement de Versailles au XIXe siècle.