share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'émirat de l'Adrar mauritanien : Harîm, compétition et protection dans une société tribale saharienne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'émirat de l'Adrar mauritanien : Harîm, compétition et protection dans une société tribale saharienne

L'émirat de l'Adrar mauritanien : Harîm, compétition et protection dans une société tribale saharienne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'émirat de l'Adrar mauritanien : Harîm, compétition et protection..."

L'espace ouest-saharien, où s'inscrit la Mauritanie contemporaine, présente une certaine homogénéité de culture et de langue. Il offre cependant. avant la colonisation, une remarquable diversité de formes d'organisation politique. Au sein des émirats, unités dynastiques et territoriales stables depuis le XVIIIe siècle, les relations entre tribus présentent des traits hiérarchiques, statutaires et politiques, qui remettent en question la vision d'un ordre exclusivement segmentaire et égalitaire habituellement attribué aux sociétés tribales dans les travaux antérieurs. L'ouvrage est consacré à l'un de ces émirats sahariens, peu étudiés jusqu'alors, l'Adrar, localisé au nord du pays. Il esquisse les grandes lignes de l'histoire de la formation de l'émirat, de son évolution au XIX siècle et de sa résistance à la conquête coloniale jusqu'aux années 1930. A partir de longues enquêtes de terrain il développe une analyse originale des valeurs et institutions qui caractérisent cette organisation tribale. Eclairant d'un jour nouveau certaines hypothèses avancées en son temps par Ibn Khaldoun, cette analyse met en avant les valeurs du harem, associées au féminin, à l'honneur, au sacré, qui induisent défi et compétition, là où les travaux antérieurs n'identifiaient que solidarités et équilibres. Une relecture des pratiques matrimoniales, du système vindicatoire, de la circulation des biens et des signes s'impose alors. Une attention particulière est accordée aux modalités de la protection, contractuelle ou structurelle, établie à travers les rituels sacrificiels ou associée au statut féminisé des donneurs de femmes. L'ambition de ce travail est de contribuer à une révision des idées anthropologiques communes s'agissant de la tribu telle qu'on l'observe dans la vaste zone qui s'étend de l'océan Atlantique aux confins himalayens. La résurgence des tribus au temps contemporain de la mondialisation, au Pakistan, en Afghanistan, en Irak, mais aussi au Sahara, donne une nouvelle actualité à ce projet.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 576  pages
  • Dimensions :  3.2cmx15.4cmx23.6cm
  • Poids : 798.3g
  • Editeur :   Karthala Paru le
  • Collection : Hommes et Sociétés
  • ISBN :  2811100237
  • EAN13 :  9782811100230
  • Classe Dewey :  960
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Bonte

Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie

Philosophes et historiens se penchent depuis longtemps sur la question des peuples et de la diversité culturelle. Il a pourtant fallu attendre l'investigation de terrain, l'immersion méthodique dans les sociétés étudiées, les monographies précises sur des peuples particuliers pour que [......

La France que j'aime

De la côte d'Albâtre à La Castagniccia au coeur de la Haute-Corse, en passant par l île d'Aix ou le hameau de Novel (Haute-Savoie), fief des sonneurs de trompe, le tour de France, pittoresque et authentique, d'un amoureux des terroirs.Entre souvenirs personnels, anecdotes, évocation de [.......

Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie

Philosophes et historiens se penchent depuis longtemps sur la question des peuples et de la diversité culturelle. Il a pourtant fallu attendre l'investigation de terrain, l'immersion méthodique dans les sociétés étudiées, les monographies précises sur des peuples particuliers pour que cette q...

Voir tous les livres de Pierre Bonte

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'espace ouest-saharien, où s'inscrit la Mauritanie contemporaine, présente une certaine homogénéité de culture et de langue. Il offre cependant. avant la colonisation, une remarquable diversité de formes d'organisation politique. Au sein des émirats, unités dynastiques et territoriales stables depuis le XVIIIe siècle, les relations entre tribus présentent des traits hiérarchiques, statutaires et politiques, qui remettent en question la vision d'un ordre exclusivement segmentaire et égalitaire habituellement attribué aux sociétés tribales dans les travaux antérieurs. L'ouvrage est consacré à l'un de ces émirats sahariens, peu étudiés jusqu'alors, l'Adrar, localisé au nord du pays. Il esquisse les grandes lignes de l'histoire de la formation de l'émirat, de son évolution au XIX siècle et de sa résistance à la conquête coloniale jusqu'aux années 1930. A partir de longues enquêtes de terrain il développe une analyse originale des valeurs et institutions qui caractérisent cette organisation tribale. Eclairant d'un jour nouveau certaines hypothèses avancées en son temps par Ibn Khaldoun, cette analyse met en avant les valeurs du harem, associées au féminin, à l'honneur, au sacré, qui induisent défi et compétition, là où les travaux antérieurs n'identifiaient que solidarités et équilibres. Une relecture des pratiques matrimoniales, du système vindicatoire, de la circulation des biens et des signes s'impose alors. Une attention particulière est accordée aux modalités de la protection, contractuelle ou structurelle, établie à travers les rituels sacrificiels ou associée au statut féminisé des donneurs de femmes. L'ambition de ce travail est de contribuer à une révision des idées anthropologiques communes s'agissant de la tribu telle qu'on l'observe dans la vaste zone qui s'étend de l'océan Atlantique aux confins himalayens. La résurgence des tribus au temps contemporain de la mondialisation, au Pakistan, en Afghanistan, en Irak, mais aussi au Sahara, donne une nouvelle actualité à ce projet.