share_book
Envoyer cet article par e-mail

La cox, une voiture en or

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La cox, une voiture en or

La cox, une voiture en or

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La cox, une voiture en or"

Le 28 mai 1938, sous le regard de 70000 personnes, Adolf Hitler pose la première pierre de l'usine Volkswagen. Trois KDF, le premier nom de la coccinelle, sont de la fête. Personne ne se doute encore que Ia création de Ferdinand Porsche deviendra la voiture la plus célèbre du monde, et qu'aujourd'hui, cinquante ans plus tard, on la fabrique toujours ! Cette date historique cache un énorme travail de Porsche, et surtout des années de recherches et d'essais. Dès 1932, il travaille sur les idées qui lui sont chères ; le moteur en position arrière refroidi par air, les roues indépendantes, la suspension à barres de torsion. Il est ainsi prêt lorsqu'Hitler lui demande de concevoir une petite voiture économique pour le peuple allemand. Alors que la chaîne de production de Wolfsburg est prête, le début de la guerre stoppe net la fabrication de la Voiture du Peuple, au profit de sa version militaire, la Kubelwagen. Seul un millier de berlines sortent des chaînes entre 1941 et 1944 avant que l'usine ne soit partiellement détruite par les bombardements alliés. Après les accords de Yalta, l'Angleterre hérite de Wolfsburg et commence à se servir de l'usine comme atelier de réparation de camions. Elle est placée sous la responsabilité du Major Ivan Hirst, qui voit rapidement dans la coccinelle, une façon de doter les armées d'occupation d'un petit véhicule léger. La production redémarre avec les moyens du bord et devant le succès rencontré par la sympathique auto, on décide de Ia vendre au public. Dès 1947, quelques particuliers privilégiés roulent Volkswagen. Ils seront les premiers d'une longue lignée ! 1948 voit l'arrivée d'une nouvelle monnaie, le deutsche mark, et celle d'un nouveau directeur, Heinz Nordhoff. La coccinelle prend son envoi, et la production permet enfin la vente en masse au public, avant le grand boom de 1949, grâce au modèle Deluxe destiné à l'exportation. A partir de cette date, la production ne cessera d'augmenter et le 12 février 1972, la 15 007 034" coccinelle sort des chaînes, battant ainsi le record de production de la Ford T ! Ce livre retrace la fabuleuse saga de la coccinelle, à travers des centaines de photos inédites, des interviews exclusives des principaux acteurs de cette épopée. Fabien Sabatès et Jacky Morel vous font aussi découvrir l'évolution des modèles année par année , le musée VW, les différents aspects de la coccinelle au fil des ans, ainsi les carrosseries spéciales, telles les Hebmuller, Karmann, Rometch et les buggies, ainsi que les réalisations les plus folles construites sur base Volkswagen. Du premier prototype au dernier cal-look, ce livre comblera l'amateur le plus passionné.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 127  pages
  • Dimensions :  1.4cmx23.8cmx30.2cm
  • Poids : 821.0g
  • Editeur :   Charles Massin Paru le
  • Collection : LES VEHICULES
  • ISBN :  2707201545
  • EAN13 :  9782707201546
  • Classe Dewey :  635
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 28 mai 1938, sous le regard de 70000 personnes, Adolf Hitler pose la première pierre de l'usine Volkswagen. Trois KDF, le premier nom de la coccinelle, sont de la fête. Personne ne se doute encore que Ia création de Ferdinand Porsche deviendra la voiture la plus célèbre du monde, et qu'aujourd'hui, cinquante ans plus tard, on la fabrique toujours ! Cette date historique cache un énorme travail de Porsche, et surtout des années de recherches et d'essais. Dès 1932, il travaille sur les idées qui lui sont chères ; le moteur en position arrière refroidi par air, les roues indépendantes, la suspension à barres de torsion. Il est ainsi prêt lorsqu'Hitler lui demande de concevoir une petite voiture économique pour le peuple allemand. Alors que la chaîne de production de Wolfsburg est prête, le début de la guerre stoppe net la fabrication de la Voiture du Peuple, au profit de sa version militaire, la Kubelwagen. Seul un millier de berlines sortent des chaînes entre 1941 et 1944 avant que l'usine ne soit partiellement détruite par les bombardements alliés. Après les accords de Yalta, l'Angleterre hérite de Wolfsburg et commence à se servir de l'usine comme atelier de réparation de camions. Elle est placée sous la responsabilité du Major Ivan Hirst, qui voit rapidement dans la coccinelle, une façon de doter les armées d'occupation d'un petit véhicule léger. La production redémarre avec les moyens du bord et devant le succès rencontré par la sympathique auto, on décide de Ia vendre au public. Dès 1947, quelques particuliers privilégiés roulent Volkswagen. Ils seront les premiers d'une longue lignée ! 1948 voit l'arrivée d'une nouvelle monnaie, le deutsche mark, et celle d'un nouveau directeur, Heinz Nordhoff. La coccinelle prend son envoi, et la production permet enfin la vente en masse au public, avant le grand boom de 1949, grâce au modèle Deluxe destiné à l'exportation. A partir de cette date, la production ne cessera d'augmenter et le 12 février 1972, la 15 007 034" coccinelle sort des chaînes, battant ainsi le record de production de la Ford T ! Ce livre retrace la fabuleuse saga de la coccinelle, à travers des centaines de photos inédites, des interviews exclusives des principaux acteurs de cette épopée. Fabien Sabatès et Jacky Morel vous font aussi découvrir l'évolution des modèles année par année , le musée VW, les différents aspects de la coccinelle au fil des ans, ainsi les carrosseries spéciales, telles les Hebmuller, Karmann, Rometch et les buggies, ainsi que les réalisations les plus folles construites sur base Volkswagen. Du premier prototype au dernier cal-look, ce livre comblera l'amateur le plus passionné.