share_book
Envoyer cet article par e-mail

May le monde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
May le monde

May le monde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "May le monde"

En 1973, avec Le Temps incertain, Michel Jeury introduisait une trilogie, consacrée à la Chronolyse, une façon de voyager dans le temps et de modifier l'histoire qui fit grand bruit. May le monde n'a aucun rapport avec le Cycle chronolytique ni avec aucun ouvrage antérieur de Jeury. Mais nul doute qu'il surprendra autant que Le Temps incertain il y a déjà près de quarante ans. L'anecdote est à la fois simple et impossible à résumer. Au centre, une petite fille, May, qui est peut-être en train de mourir d'un cancer. Autour d'elle, des personnages peut-être chargés de la soigner, de l'accompagner, de l'égayer. Et d'autres encore qui semblent venir d'autres univers et qui traversent la scène presque sans y intervenir. Surtout la langue est étrange. Ce n'est pas tout à fait la nôtre. Car l'histoire de May se déroule dans un univers très différent du nôtre, même s'il lui ressemble beaucoup, parallèle si l'on veut, autorisé par la théorie des cordes, et où les personnages ont la faculté de passer d'un monde à l'autre, voire de créer des mondes, la faculté de changer...May le monde est peut-être le monde que la petite May mourante est en train de se créer pour y vivre (qui sait ?) à jamais.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 403  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.0cmx22.0cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : Ailleurs et Demain
  • ISBN :  2221116887
  • EAN13 :  9782221116883
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Jeury

La petite école dans la montagne

C'est plein d'une espérance inquiète qu'en ce jour. d'octobre 1908, Victor Chambost, jeune instituteur, vient prendre son nouveau poste à Saint-Just, dans le mont Pilat. La foi en son métier le quitte et il souhaite ardemment que cette rentrée soit un nouveau départ. A Saint-Just, ses [.......

La petite école dans la montagne

Un matin de rentrée des classes dans un joli village de la Loire. Au tableau noir, la date du jour : 2 octobre 1908. Les grands chahutent Colinet, le nouveau, petit berger des environs. Le maître s'est tout de suite pris d'affection pour ce maigre orphelin en guenilles aux yeux pétillants d'intel...

La vallée du temps profond : Et autres nouvelles

Frère en écriture de Philip K. Dick, Michel Jeury explore dams ses nouvelles (tout comme dans son roman culte Le Temps incertain, couronné par le Grand Prix de la SF française et traduit dans le monde entier) les réalités subjectives, atteintes notamment au moyen des drogues chronolytiques men...

Le cret de Fonbelle

Elle s'appelle Claudia et appartient au monde modeste des paysans de la montagne. Il s'appelle Joseph et revient de Verdun lors d'une permission. De leur union naît Michel Jeury qui, des années plus tard, a recueilli leurs souvenirs pour témoigner avec tact et bienveillance, à travers les yeux d...

Voir tous les livres de Michel Jeury

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En 1973, avec Le Temps incertain, Michel Jeury introduisait une trilogie, consacrée à la Chronolyse, une façon de voyager dans le temps et de modifier l'histoire qui fit grand bruit. May le monde n'a aucun rapport avec le Cycle chronolytique ni avec aucun ouvrage antérieur de Jeury. Mais nul doute qu'il surprendra autant que Le Temps incertain il y a déjà près de quarante ans. L'anecdote est à la fois simple et impossible à résumer. Au centre, une petite fille, May, qui est peut-être en train de mourir d'un cancer. Autour d'elle, des personnages peut-être chargés de la soigner, de l'accompagner, de l'égayer. Et d'autres encore qui semblent venir d'autres univers et qui traversent la scène presque sans y intervenir. Surtout la langue est étrange. Ce n'est pas tout à fait la nôtre. Car l'histoire de May se déroule dans un univers très différent du nôtre, même s'il lui ressemble beaucoup, parallèle si l'on veut, autorisé par la théorie des cordes, et où les personnages ont la faculté de passer d'un monde à l'autre, voire de créer des mondes, la faculté de changer...May le monde est peut-être le monde que la petite May mourante est en train de se créer pour y vivre (qui sait ?) à jamais.