share_book
Envoyer cet article par e-mail

Blues

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Blues

Blues

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Blues"

Dans les bastringues de La Nouvelle-Orléans retentit une musique jamais entendue. Ni celle du Blanc ni celle de l'Afrique, mais celle du Noir déporté en terre américaine. Y résonnent les échos des lames des charrues creusant la terre, des haches dans les forêts, des maillets contre les rochers, des balais dans la poussière, des ustensiles de cuisine : on l'appelle le blues. Nehemiah en est un des premiers virtuoses. Cet esclave a le droit de jouer sur le piano de ses maîtres quand ces derniers exhibent « leur nègre musicien ». Après la défaite de l’armée confédéré, affranchi et lâché comme tous ses semblables sur les routes du Sud dévasté, il n'a de cesse de trouver un instrument bien à lui. Mais si sa soudaine liberté n'a pas encore fait du Noir d'Amérique l'égal des Blancs, le génie de la musique y suffira-t-il ? Si le blues vrille le cœur, n’est-ce pas parce qu'il dit exactement le contraire ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  225313466X
  • EAN13 :  9782253134664
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Gerber

Le roi du jazz

Sujet : Noël et Léon rêvent tous deux de posséder le superbe cornet à pistons qui trône dans le magasin de musique. Hélas, dans la Nouvelle-Orléans au début du XX° siècle, noirs et blancs n'ont pas les mêmes chances de réussir. Malgré un chemin difficile, semé d'embûches, le [......

Le Roi du jazz

Sujet : Noël et Léon rêvent tous deux de posséder le superbe cornet à pistons qui trône dans le magasin de musique. Hélas, dans la Nouvelle-Orléans au début du XX° siècle, noirs et blancs n'ont pas les mêmes chances de réussir. Malgré un chemin difficile, semé d'embûches, le [......

Blues

Dans les bastringues de la Nouvelle-Orléans retentit une musique jamais entendue. Ni celle du blanc ni celle de l'Afrique. mais celle du noir déporté en terre américaine. Y résonnent les échos des lames de charrues creusant la terre, des haches dans les forêts, des maillets contre les rochers...

Paul Desmond et le côté féminin du monde

Il aimait brûler les cigarettes par les deux bouts. Il aimait le scotch Dewars avec une ardeur juvénile, et puis rentrer chez soi de travers, au petit matin, se réveiller au milieu de l'après-midi et chercher à tâtons ses lunettes à monture d'écaille, et contempler sa gueule de bois dans le ...

Voir tous les livres de Alain Gerber

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans les bastringues de La Nouvelle-Orléans retentit une musique jamais entendue. Ni celle du Blanc ni celle de l'Afrique, mais celle du Noir déporté en terre américaine. Y résonnent les échos des lames des charrues creusant la terre, des haches dans les forêts, des maillets contre les rochers, des balais dans la poussière, des ustensiles de cuisine : on l'appelle le blues. Nehemiah en est un des premiers virtuoses. Cet esclave a le droit de jouer sur le piano de ses maîtres quand ces derniers exhibent « leur nègre musicien ». Après la défaite de l’armée confédéré, affranchi et lâché comme tous ses semblables sur les routes du Sud dévasté, il n'a de cesse de trouver un instrument bien à lui. Mais si sa soudaine liberté n'a pas encore fait du Noir d'Amérique l'égal des Blancs, le génie de la musique y suffira-t-il ? Si le blues vrille le cœur, n’est-ce pas parce qu'il dit exactement le contraire ?