share_book
Envoyer cet article par e-mail

LA MUSIQUE DU DIABLE Le rock et ses succès damnés

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
LA MUSIQUE DU DIABLE Le rock et ses succès damnés

LA MUSIQUE DU DIABLE Le rock et ses succès damnés

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "LA MUSIQUE DU DIABLE Le rock et ses succès damnés"

Du classique en passant par le blues puis le rock, cet ouvrage rappelle combien la musique dans ses rapports avec les puissances du mal, satanisme en tête, a toujours suscité la méfiance des autorités morales et des Églises. Se retrouvent au fil des pages les figures emblématiques du rock (Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Chuck Berry, les Beatles, les Rolling Stones, Led Zeppelin, Black Sabbath, les Doors), du hard rock (AC/DC, Iron Maiden, Slayer, Venom, Judas Priest), de l'indus (Marilyn Manson), du black metal (Mayhem, Burzum, Gorgoroth) et bien d'autres encore. Meurtres, suicides, incendies d'églises, accointances avec le néonazisme : ce livre nous plonge dans les flammes de l'Enfer au cours d'un voyage peuplé de figures démoniaques (Crowley, Kasso, LaVey, Manson, Ramirez...) pour tenter de savoir si le rock est vraiment le véhicule du Diable...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 714  pages
  • Dimensions :  4.0cmx15.0cmx21.0cm
  • Poids : 929.9g
  • Editeur :   Camion Blanc Paru le
  • Collection : Camion noir
  • ISBN :  2357790873
  • EAN13 :  9782357790872
  • Classe Dewey :  133
  • Langue : Français

D'autres livres de Henry Chartier

Christophe : Le beau bizarre

Que savons-nous réellement de Christophe, cette ancienne idole des années 60, au parcours sinueux fait d'éclipses et d'ellipses, revenu sur le devant de la scène au début des années 2000 avec deux albums encensés par la critique ? Qui est-il vraiment ? Un rockeur décadent, un latin lover, un...

La magie McCartney

« Je ne me fais aucune illusion, on parlera encore de moi comme d'un ancien Beatles quand j'aurai 90 ans ». À l'aube de sa carrière solo, Paul McCartney s'était lui-même préparé à vivre dans l'ombre du mythe. Pourtant, en 1970, il décide de repartir de zéro, de descendre de son piédestal...

Voir tous les livres de Henry Chartier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Du classique en passant par le blues puis le rock, cet ouvrage rappelle combien la musique dans ses rapports avec les puissances du mal, satanisme en tête, a toujours suscité la méfiance des autorités morales et des Églises. Se retrouvent au fil des pages les figures emblématiques du rock (Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Chuck Berry, les Beatles, les Rolling Stones, Led Zeppelin, Black Sabbath, les Doors), du hard rock (AC/DC, Iron Maiden, Slayer, Venom, Judas Priest), de l'indus (Marilyn Manson), du black metal (Mayhem, Burzum, Gorgoroth) et bien d'autres encore. Meurtres, suicides, incendies d'églises, accointances avec le néonazisme : ce livre nous plonge dans les flammes de l'Enfer au cours d'un voyage peuplé de figures démoniaques (Crowley, Kasso, LaVey, Manson, Ramirez...) pour tenter de savoir si le rock est vraiment le véhicule du Diable...