share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Proche-Orient asiatique, tome 1 : Ses origines aux invasions des peuples de la mer

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Proche-Orient asiatique, tome 1 : Ses origines aux invasions des peuples de la mer

Le Proche-Orient asiatique, tome 1 : Ses origines aux invasions des peuples de la mer

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Proche-Orient asiatique, tome 1 : Ses origines aux invasions des peuples de la mer"

Dès le milieu du IV millénaire, on voit se développer en basse Mésopotamie, c'est-à-dire au Sud de l'Iraq actuel, un système d'écriture sur argile et sur pierres qui nous renseigne sur l'évolution des sociétés archaïques. Il fut inventé dans ce qu'on appelait alors le pays de Sumer, mais il se répandit peu à peu sous la forme plus abstraite dite "cunéiforme" dans les régions voisines, jusqu'aux extrémités du croissant fertile. Ces documents comportent des tablettes d'argile pour les opérations commerciales ou politiques, ainsi que des bas-reliefs en pierres sculptées. Ils nous révèlent l'histoire des pays de Sumer et d'Akkad, puis l'adoption de cette écriture en Transtigrine et dans les régions méditerranéennes nous permet de connaître toute l'histoire du Proche-Orient antique. On voit se développer sur le Haut Tigre le royaume d'Assour, plus à l'est l'Elam, sur le Moyen Euphrate le pays de Mari, ses voisins méditerranéens, notamment Ugarit, et en Asie mineure le royaume hittite. Tous ces États entrèrent en contact les uns avec les autres pour des motifs économiques et politiques. Au début du II millénaire on voit les Assyriens entretenir des relations commerciales avec la région de Kayseri en Asie mineure, mais ce sont les archives de Mari qui fournissent la documentation la plus riche sur tous ces royaumes. L'expansion araméenne s'est étendue jusqu'en Babylonie. Les Assyriens parvinrent à réagir et on les voit entrer en contact avec les Hittites, qui avaient pénétré en Mésopotamie. Il se forme alors quatre grandes zones d'influence, celle de Babylone, d'Assour, des Hittites et des régions méditerranéennes. Il y eut des allées et venues entraînant parfois des conflits, mais aucun État ne cherchait à constituer véritablement un empire. Cette tendance s'est développée par la suite, au I millénaire, mais auparavant les différents royaumes établirent des contacts relativement équilibrés. C'est l'évolution de ces événements que présente cet ouvrage. L'immense documentation accumulée au cours de ces dernières années, dont on trouve une liste au début du volume, a nécessité la collaboration de trois spécialistes de ces civilisations. Mais il subsiste de vastes problèmes, dont on trouvera l'exposé dans la deuxième partie de l'ouvrage.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 456  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Nouvelle Clio
  • ISBN :  2130475272
  • EAN13 :  9782130475279
  • Classe Dewey :  935
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul Garelli

Proche-Orient asiatique, 3e édition. Tome 2 : Les Empires mésopotamiens

Cet ouvrage évoque l'histoire des empires qui se sont développés au Proche-Orient du XIIIe au VIe siècle av. n.e. C'est l'Assyrie, située au nord de l'Iraq actuel, qui est parvenue la première à réaliser ce dessein grandiose mais elle ne l'a fait que progressivement pour résister à la pres...

Le Proche-Orient asiatique, tome 2 : Les Empire mésopotamiens, Israël, 4e édition

Cet ouvrage évoque l'histoire des empires qui se sont développés au Proche-Orient du XIIIe au VIe siècle av. N.E. C'est l'Assyrie, située au nord de l'Iraq actuel, qui est parvenue la première à réaliser ce dessein grandiose mais elle ne l'a fait que progressivement pour résister à la pres...

Le Proche-Orient Asiatique, tome 2 : Les empires mésopotamiens, Israël

Cet ouvrage évoque l'histoire des empires qui se sont développés au Proche-Orient du XIIIe au VIe siècle av. n.e. C'est l'Assyrie, située au nord de l'Iraq actuel, qui est parvenue la première à réaliser ce dessein grandiose mais elle ne l'a fait que progressivement pour résister à la pres...

Voir tous les livres de Paul Garelli

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dès le milieu du IV millénaire, on voit se développer en basse Mésopotamie, c'est-à-dire au Sud de l'Iraq actuel, un système d'écriture sur argile et sur pierres qui nous renseigne sur l'évolution des sociétés archaïques. Il fut inventé dans ce qu'on appelait alors le pays de Sumer, mais il se répandit peu à peu sous la forme plus abstraite dite "cunéiforme" dans les régions voisines, jusqu'aux extrémités du croissant fertile. Ces documents comportent des tablettes d'argile pour les opérations commerciales ou politiques, ainsi que des bas-reliefs en pierres sculptées. Ils nous révèlent l'histoire des pays de Sumer et d'Akkad, puis l'adoption de cette écriture en Transtigrine et dans les régions méditerranéennes nous permet de connaître toute l'histoire du Proche-Orient antique. On voit se développer sur le Haut Tigre le royaume d'Assour, plus à l'est l'Elam, sur le Moyen Euphrate le pays de Mari, ses voisins méditerranéens, notamment Ugarit, et en Asie mineure le royaume hittite. Tous ces États entrèrent en contact les uns avec les autres pour des motifs économiques et politiques. Au début du II millénaire on voit les Assyriens entretenir des relations commerciales avec la région de Kayseri en Asie mineure, mais ce sont les archives de Mari qui fournissent la documentation la plus riche sur tous ces royaumes. L'expansion araméenne s'est étendue jusqu'en Babylonie. Les Assyriens parvinrent à réagir et on les voit entrer en contact avec les Hittites, qui avaient pénétré en Mésopotamie. Il se forme alors quatre grandes zones d'influence, celle de Babylone, d'Assour, des Hittites et des régions méditerranéennes. Il y eut des allées et venues entraînant parfois des conflits, mais aucun État ne cherchait à constituer véritablement un empire. Cette tendance s'est développée par la suite, au I millénaire, mais auparavant les différents royaumes établirent des contacts relativement équilibrés. C'est l'évolution de ces événements que présente cet ouvrage. L'immense documentation accumulée au cours de ces dernières années, dont on trouve une liste au début du volume, a nécessité la collaboration de trois spécialistes de ces civilisations. Mais il subsiste de vastes problèmes, dont on trouvera l'exposé dans la deuxième partie de l'ouvrage.