share_book
Envoyer cet article par e-mail

Rock français (1977-83) : Chronique d'un rendez-vous manqué

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Rock français (1977-83) : Chronique d'un rendez-vous manqué

Rock français (1977-83) : Chronique d'un rendez-vous manqué

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Rock français (1977-83) : Chronique d'un rendez-vous manqué"

Que faut-il penser du rock français ? John Lennon, à mi-chemin entre humour et sarcasme, a autrefois déclaré que le " rock français était comme le vin anglais ". Et notre Dutronc national de chanter sur le même ton ironique " Merde in France, cacapoum, cacapoum... ". Condamnations rudes et implacables, venant même de notre propre camp. Pourtant, avons-nous vraiment à rougir du rock made in France ? Pas si sûr. À la jonction des décennies 1970 et 1980, notre Hexagone a en effet proposé une scène rock particulièrement créative, qualitative et dynamique. Hélas, Téléphone ou Trust qui rencontrèrent ces années-là le plébiscite d'un vaste public ne furent que les exceptions d'un rock français à l'insuccès quasi-récurrent. Parmi les autres, hérauts malheureux de ce (nouveau ?) rendez-vous manqué de la France avec la musique binaire, trois groupes sortirent du lot et symbolisèrent cet " âge d'or " qui s'ignorait. Trois groupes aux histoires différentes mais aux destins si semblables, trois groupes restés au pied du podium et aux portes de la gloire mais trois groupes magnifiques ayant eu le courage et l'audace de faire du rock au pays de Brel, Brassens et Ferré, un pays définitivement plus accueillant envers ses auteurs qu'envers ses musiciens. II y eut Bijou, les banlieusards rétro, Dogs, les dandys rouennais qui s'exprimaient en anglais, et Starshooter, les punks lyonnais. De 1977 à 1983, période charnière, foisonnante, riche, bordélique, paradoxale et stimulante, ces trois groupes auront tout essayé pour convertir la France au rock, pour inventer enfin un vrai rock à la française. Si la greffe n'a pas pris, elle aura néanmoins balisé le terrain pour les générations suivantes. Pour ce livre, Rock Français (1977-83), la plupart des protagonistes ont accepté de revenir sur les faits, d'expliquer leur aventure. Ils nous racontent une histoire joyeuse bien qu'inaboutie. Ils nous racontent leur jeunesse, la vôtre peut-être. À vous de découvrir maintenant leur destin peu banal. C'est haletant et rafraîchissant. Comme le rock.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 157  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.0cmx18.8cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Autour Du Livre Paru le
  • Collection : Les cahiers du Rock
  • ISBN :  291656019X
  • EAN13 :  9782916560199
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Que faut-il penser du rock français ? John Lennon, à mi-chemin entre humour et sarcasme, a autrefois déclaré que le " rock français était comme le vin anglais ". Et notre Dutronc national de chanter sur le même ton ironique " Merde in France, cacapoum, cacapoum... ". Condamnations rudes et implacables, venant même de notre propre camp. Pourtant, avons-nous vraiment à rougir du rock made in France ? Pas si sûr. À la jonction des décennies 1970 et 1980, notre Hexagone a en effet proposé une scène rock particulièrement créative, qualitative et dynamique. Hélas, Téléphone ou Trust qui rencontrèrent ces années-là le plébiscite d'un vaste public ne furent que les exceptions d'un rock français à l'insuccès quasi-récurrent. Parmi les autres, hérauts malheureux de ce (nouveau ?) rendez-vous manqué de la France avec la musique binaire, trois groupes sortirent du lot et symbolisèrent cet " âge d'or " qui s'ignorait. Trois groupes aux histoires différentes mais aux destins si semblables, trois groupes restés au pied du podium et aux portes de la gloire mais trois groupes magnifiques ayant eu le courage et l'audace de faire du rock au pays de Brel, Brassens et Ferré, un pays définitivement plus accueillant envers ses auteurs qu'envers ses musiciens. II y eut Bijou, les banlieusards rétro, Dogs, les dandys rouennais qui s'exprimaient en anglais, et Starshooter, les punks lyonnais. De 1977 à 1983, période charnière, foisonnante, riche, bordélique, paradoxale et stimulante, ces trois groupes auront tout essayé pour convertir la France au rock, pour inventer enfin un vrai rock à la française. Si la greffe n'a pas pris, elle aura néanmoins balisé le terrain pour les générations suivantes. Pour ce livre, Rock Français (1977-83), la plupart des protagonistes ont accepté de revenir sur les faits, d'expliquer leur aventure. Ils nous racontent une histoire joyeuse bien qu'inaboutie. Ils nous racontent leur jeunesse, la vôtre peut-être. À vous de découvrir maintenant leur destin peu banal. C'est haletant et rafraîchissant. Comme le rock.