share_book
Envoyer cet article par e-mail

J.M.G. Le Clézio : Le Nomade immobile

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
J.M.G. Le Clézio : Le Nomade immobile

J.M.G. Le Clézio : Le Nomade immobile

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "J.M.G. Le Clézio : Le Nomade immobile"

Attiré par le désert parce qu'il en attend quelque chose d'humain, et par les Indiens parce que nous avons tant à apprendre d'eux, J. M. G. Le Clézio est un « nomade immobile ». Depuis qu'un matin de 1948 un cargo hollandais le mena jusqu'au Nigeria pour retrouver un père qu'il n'avait jamais vu, il sait que vie et écriture ne font qu'un. Depuis l'époque où il est allé chez les Emberas, il est à la recherche d'une cohérence et d'un équilibre philosophique. Des maisons sans mur, un temps qui revient, du bonheur à conquérir, Le Clézio n'est pas un rêveur. Sa littérature dénonce, provoque, combat. Ce livre, conçu à partir de longues conversations que Gérard de Cortanze a eues avec l'auteur du Procès-verbal, tente de soulever des pans du voile. En suivant à la trace un écrivain qui « n'invente pas mais transmet », cet essai biographique évoque les étapes d'une vie et d'une oeuvre qui s'apparentent à une longue quête : celle d'une maison familiale perdue.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 301  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 59.0g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  207042135X
  • EAN13 :  9782070421350
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard de Cortanze

Jorge Semprun, l'écriture de la vie

L'Espagne joue dans la vie et l'œuvre de Jorge Semprun un rôle fondateur, jamais mis en lumière jusqu'ici. En suivant pas à pas l'auteur de L Écriture ou la Vie, cet ouvrage, essai littéraire et biographie, nous fait découvrir une Espagne des plus singulières. Celle de l'enfance, entre [....

Le goût de Turin

Capitale du Piémont, Turin est une ville toute en nuances. Nietzsche a été séduit par sa noblesse. Pavese a loué ses quartiers ouvriers noirs d'usines, ses petits jardins et ses places. Il peut y faire froid en été ; en automne, la lumière de ses ciels clairs rappelle l'attmosphère [.......

Passion des livres

Le livre, aujourd'hui, est en péril. Menacé par les tenants d'une modernité qui nous expliquent qu'il est devenu obsolète. Qu'il n'est plus ce mot de passe qui permet à celui qui le connaît de devenir plus que ce qu'il est. Voilà pourquoi sans nostalgie ni rancoeur, Gérard de Cortanze [.....

Hemingway à Cuba

Après plusieurs incursions sur les côtes cubaines, Hemingway loue, en avril 1932, une chambre à l'hôtel Ambos Mundos, à La Havane, où il écrira de nombreux articles et son roman Pour qui sonne le glas. Sept ans plus tard, Martha Gellhorn, qu'il a rencontrée en Espagne pendant la guerre civil...

Voir tous les livres de Gérard de Cortanze

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Attiré par le désert parce qu'il en attend quelque chose d'humain, et par les Indiens parce que nous avons tant à apprendre d'eux, J. M. G. Le Clézio est un « nomade immobile ». Depuis qu'un matin de 1948 un cargo hollandais le mena jusqu'au Nigeria pour retrouver un père qu'il n'avait jamais vu, il sait que vie et écriture ne font qu'un. Depuis l'époque où il est allé chez les Emberas, il est à la recherche d'une cohérence et d'un équilibre philosophique. Des maisons sans mur, un temps qui revient, du bonheur à conquérir, Le Clézio n'est pas un rêveur. Sa littérature dénonce, provoque, combat. Ce livre, conçu à partir de longues conversations que Gérard de Cortanze a eues avec l'auteur du Procès-verbal, tente de soulever des pans du voile. En suivant à la trace un écrivain qui « n'invente pas mais transmet », cet essai biographique évoque les étapes d'une vie et d'une oeuvre qui s'apparentent à une longue quête : celle d'une maison familiale perdue.