share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le plaisir au Moyen Age

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le plaisir au Moyen Age

Le plaisir au Moyen Age

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le plaisir au Moyen Age"

Jean Verdon étudie les plaisirs apportés par tous les sens en un temps où la mentalité et la sensibilité apparaissent fort différentes des nôtres, même si dans ses profondeurs la nature humaine est immuable. La sexualité occupe une part importante du livre ; l'auteur ne manque pas de souligner qu'elle engendrait un plaisir non dénué de remords dans une société dominée par l'Eglise dont la morale reposait sur beaucoup d'interdits. Jean Verdon évoque aussi les plaisirs de la table, le vin, par les fêtes et les activités ludiques, par l'audition de chants et de musique. Outre les conditions de vie et la structure de la société, l'action ou le poids de la religion entraîne une conception du plaisir propre au Moyen ge qui, au-delà de la part si importante faite au corporel, de la sublimation due à l'esprit et à la sensibilité esthétique, le subordonne à Dieu, chez une élite tout au moins --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 242  pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • Collection : Tempus
  • ISBN :  2262032203
  • EAN13 :  9782262032203
  • Classe Dewey :  306.481
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Verdon

Voyager au Moyen Age

Entre l'Antiquité d'Ulysse et la Renaissance des grands explorateurs, le Moyen Age, malgré des difficultés de tous ordres, fut une période où l'on se déplaçait beaucoup. Comment voyageait-on ? Jean Verdon passe en revue les voies de transport (routes, fleuves), les moyens de locomotion [.....

S'amuser au Moyen Age

Du haut en bas de l'échelle sociale, à la ville comme à la campagne, l'homme médiéval pratique une foule de distractions. Les nobles chassent, assistent aux cérémonies de cour ou aux tournois, lisent, font de la musique, festoient. Les autres, paysans, bourgeois et même prêtres, [....]...

La Femme au Moyen Age

Au Moyen Age, ce sont essentiellement des hommes, et particulièrement des clercs soucieux en principe d'éviter les contacts avec le sexe faible, qui parlent des femmes. Ces sources définissent un idéal sans indiquer en quoi consiste la réalité. Les documents s'intéressent, surtout pour le ...

L'amour au Moyen Age

Tristan et Iseut, Héloïse et Abélard - l'amour a divinement inspiré les auteurs du Moyen Age. Les troubadours proposent un art d'aimer et une " carte du tendre " s'élabore. Les œuvres littéraires nous parlent d'amour, et la sexualité n'est pas si mal connue, d'autant que les Arabes tout [...

Voir tous les livres de Jean Verdon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jean Verdon étudie les plaisirs apportés par tous les sens en un temps où la mentalité et la sensibilité apparaissent fort différentes des nôtres, même si dans ses profondeurs la nature humaine est immuable. La sexualité occupe une part importante du livre ; l'auteur ne manque pas de souligner qu'elle engendrait un plaisir non dénué de remords dans une société dominée par l'Eglise dont la morale reposait sur beaucoup d'interdits. Jean Verdon évoque aussi les plaisirs de la table, le vin, par les fêtes et les activités ludiques, par l'audition de chants et de musique. Outre les conditions de vie et la structure de la société, l'action ou le poids de la religion entraîne une conception du plaisir propre au Moyen ge qui, au-delà de la part si importante faite au corporel, de la sublimation due à l'esprit et à la sensibilité esthétique, le subordonne à Dieu, chez une élite tout au moins --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.