share_book
Envoyer cet article par e-mail

Blues pour Jimi Hendrix

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Blues pour Jimi Hendrix

Blues pour Jimi Hendrix

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Blues pour Jimi Hendrix"

Comme Anubis dans la mythologie égyptienne, Yazid est le gardien d'un mort, Jimi Hendrix. Il porte des fleurs sur sa tombe, soigne sa postérité, veille à sa gloire... Vingt ans après sa disparition, il lui a consacré un festival à Paris, avec une soirée à l'Olympia qui a bouleversé sa vie. Il y a bien sûr convié en premier lieu le bassiste de Jimi, Noel Redding personnage douloureux et attachant, frappé trois mois plus tôt par un deuil terrible. Depuis, la vie de Yazid est rythmée par les nouvelles de la " famille Hendrix ", disputes avec la demi-soeur Janie, rencontre avec ceux qui l'ont connu (B.B. King Eric Clapton, Paul McCartney, Johnny Hallyday, Miles Davis, Taj Mahal...), disparition des grands témoins (Noel Redding Buddy Miles, Monika Dannemann, sa dernière compagne, Al Hendrix, son père, puis Mitch Mitchell). Ce livre est l'évocation d'une idole fascinante jusqu'à l'obsession. Il raconte (à rebours) l'existence de la star des années 1960 au gré du marathonien Yazid, des publications, expositions, films, objets dispersés aux quatre vents depuis des décennies, et du culte dont il est l'objet. Il examine l'inquiétant fétichisme et le phénomène fan, mais parle aussi du refus de mourir, et surtout de passion musicale.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 196  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.4cmx21.6cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Le Castor Astral Paru le
  • Collection : Castor Music
  • ISBN :  2859208208
  • EAN13 :  9782859208202
  • Classe Dewey :  780
  • Langue : Français

D'autres livres de Stéphane Koechlin

Michael Jackson, la chute de l'ange

Le 25 juin 2009, l'ange de la pop s'est envolé. Son ultime tournée est ajournée à jamais. D'autres que lui chanteront Gone Too Soon. Peut-on comprendre la prodigieuse émotion soulevée par la disparition de Michael Jackson sans avoir à l'esprit qu'il fut à dix ans l'enfant chéri de la scène...

Le vent pleure Marie

En 1950, Rodolphe Koechlin rapporta de La Nouvelle-Orléans un disque de Louis Armstrong dans un Constellation à hélices. Ou était-ce en 1951? Qu’importe. La légende de la famille tient dans cette phrase. Car ce n’est évidemment pas un hasard si Philippe, le fi ls de Rodolphe, fonda par la ...

La légende du Baron rouge

Partant pour la guerre, le jeune baron prussien Manfred von Richthofen emporte le souvenir de ses parties de chasse dans les forêts de Silésie, les paysages de son enfance et l'image de sa mère, fière de le voir prendre sa place dans une longue lignée de militaires. Il chevauche, altier, martia...

Voir tous les livres de Stéphane Koechlin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comme Anubis dans la mythologie égyptienne, Yazid est le gardien d'un mort, Jimi Hendrix. Il porte des fleurs sur sa tombe, soigne sa postérité, veille à sa gloire... Vingt ans après sa disparition, il lui a consacré un festival à Paris, avec une soirée à l'Olympia qui a bouleversé sa vie. Il y a bien sûr convié en premier lieu le bassiste de Jimi, Noel Redding personnage douloureux et attachant, frappé trois mois plus tôt par un deuil terrible. Depuis, la vie de Yazid est rythmée par les nouvelles de la " famille Hendrix ", disputes avec la demi-soeur Janie, rencontre avec ceux qui l'ont connu (B.B. King Eric Clapton, Paul McCartney, Johnny Hallyday, Miles Davis, Taj Mahal...), disparition des grands témoins (Noel Redding Buddy Miles, Monika Dannemann, sa dernière compagne, Al Hendrix, son père, puis Mitch Mitchell). Ce livre est l'évocation d'une idole fascinante jusqu'à l'obsession. Il raconte (à rebours) l'existence de la star des années 1960 au gré du marathonien Yazid, des publications, expositions, films, objets dispersés aux quatre vents depuis des décennies, et du culte dont il est l'objet. Il examine l'inquiétant fétichisme et le phénomène fan, mais parle aussi du refus de mourir, et surtout de passion musicale.