share_book
Envoyer cet article par e-mail

DU PAGANISME A NIETZSCHE Se construire dans le metal

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
DU PAGANISME A NIETZSCHE Se construire dans le metal

DU PAGANISME A NIETZSCHE Se construire dans le metal

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "DU PAGANISME A NIETZSCHE Se construire dans le metal"

Le paganisme contemporain relève d'un tiraillement identitaire face à l'américanisation et à la mondialisation. Dans le metal, contrairement aux clichés, il prend le pas sur l'imaginaire satanique avec le succès du pagan metal. Ce style associe l'archaïsme des instruments traditionnels et des moeurs vikings/celtes avec la technologie des instruments électriques. Cette alliance des contraires équilibre les métalleux. Les voix gutturales du death metal et stridentes du black metal extériorisent l'animalité de l'être humain. Or, c'est une caractéristique du surhomme de Nietzsche : « Le sage et l'animal se rapprocheront et formeront un type nouveau ! » Pour relier la boue et les étoiles. Sans toujours le comprendre, les métalleux canalisent en musique les fulgurances que ce philosophe canalise en mots. Pour « régner en maître sur le chaos que l'on est ; contraindre son chaos à devenir forme ».

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 236  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Camion Blanc Paru le
  • ISBN :  2357790628
  • EAN13 :  9782357790629
  • Classe Dewey :  846
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas Walzer

Anthropologie du Metal Extrême

Né en 1970, le metal est une radicalisation du rock. Le metal extrême (black metal, death metal) est lui-même une radicalisation du metal. Phénomène international, il concerne en France des centaines de milliers d individus. Il interpelle les pouvoirs publics qui lui attribuent des profanations...

Satan profane : Portrait d'une jeunesse enténébrée

Face à la multiplication des profanations de tombes, une mission parlementaire a été diligentée en mai 2008. Pointés du doigt, les satanistes sont-ils les responsables ? Pourquoi Satan intéresse-t-il la jeunesse ? Et qu'est-ce que le satanisme ? Le sociologue Nicolas Walzer a mené l'enquête....

Voir tous les livres de Nicolas Walzer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le paganisme contemporain relève d'un tiraillement identitaire face à l'américanisation et à la mondialisation. Dans le metal, contrairement aux clichés, il prend le pas sur l'imaginaire satanique avec le succès du pagan metal. Ce style associe l'archaïsme des instruments traditionnels et des moeurs vikings/celtes avec la technologie des instruments électriques. Cette alliance des contraires équilibre les métalleux. Les voix gutturales du death metal et stridentes du black metal extériorisent l'animalité de l'être humain. Or, c'est une caractéristique du surhomme de Nietzsche : « Le sage et l'animal se rapprocheront et formeront un type nouveau ! » Pour relier la boue et les étoiles. Sans toujours le comprendre, les métalleux canalisent en musique les fulgurances que ce philosophe canalise en mots. Pour « régner en maître sur le chaos que l'on est ; contraindre son chaos à devenir forme ».