share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'âme du Kyudo

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'âme du Kyudo

L'âme du Kyudo

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'âme du Kyudo"

En 1606, la ville de Kyoto fut le théâtre d'un étrange remue-ménage. Un samouraï venait d'établir un record des plus particulier : faire passer une cinquantaine de flèches d'un bout à l'autre de la galerie extérieure d'un temple de la ville. La nouvelle va bouleverser les fiefs avoisinants et, bientôt, ceux-ci n'auront de cesse de vouloir améliorer la performance, certains samouraïs réussissant plus tard à faire passer des milliers de flèches à travers la galerie, en une seule journée. Mais ce défi, appelé Tôshiya, qui forçait les samouraïs à faire seppuku sur l'instant en cas d'échec et poussait les fiefs à s'endetter toujours plus pour en organiser le déroulement, allait peu à peu devenir surtout un moyen pour leurs chefs d'augmenter leur propre gloire. Pour venger la mort de son père, Kanza, un jeune samouraï de basse classe, va se lancer lui aussi à corps perdu dans l'entraînement du Tôshiya. Nous suivons son parcours tourmenté et incertain, dans un Japon médiéval où l'honneur, le courage et la fierté sont des mots pour lesquels des hommes ont engagé plus que leur propre vie... " L'Âme du Kyudo " n'est pas une fiction. Cette histoire très documentée met en avant des personnages historiques, dont les conceptions de vie fortes nous sont transmises grâce au talent de Hiroshi Hirata, figure importante du gekiga. II est d'ailleurs considéré au Japon comme étant l'auteur le plus emblématique des mangas de samouraïs. L'écrivain Yukio Mishima avait lui-même dit apprécier les ouvres de Monsieur Hirata. Au-delà de la description du Japon médiéval, " L'âme du Kyudo " est aussi un livre sur la philosophie du tir à l'arc japonais.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 459  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.8cmx20.8cm
  • Poids : 739.4g
  • Editeur :   Delcourt Paru le
  • ISBN :  2756006300
  • EAN13 :  9782756006307
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Hiroshi Hirata

Satsuma, l'honneur de ses samouraïs, Tome 2 :

Nombre de pages : 210 Sens de lecture : japonais Format: 12x18 Impression : N/B...

Prix : 107 DH

Satsuma, l'honneur de ses samouraïs, Tome 5 :

Nombre de pages : 210 Sens de lecture : japonais Format: 12x18 Impression : N/B...

Satsuma, l'honneur de ses samouraïs, Tome 6 :

Nombre de pages : 210 Sens de lecture : japonais Format: 12x18 Impression : N/B...

Voir tous les livres de Hiroshi Hirata

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En 1606, la ville de Kyoto fut le théâtre d'un étrange remue-ménage. Un samouraï venait d'établir un record des plus particulier : faire passer une cinquantaine de flèches d'un bout à l'autre de la galerie extérieure d'un temple de la ville. La nouvelle va bouleverser les fiefs avoisinants et, bientôt, ceux-ci n'auront de cesse de vouloir améliorer la performance, certains samouraïs réussissant plus tard à faire passer des milliers de flèches à travers la galerie, en une seule journée. Mais ce défi, appelé Tôshiya, qui forçait les samouraïs à faire seppuku sur l'instant en cas d'échec et poussait les fiefs à s'endetter toujours plus pour en organiser le déroulement, allait peu à peu devenir surtout un moyen pour leurs chefs d'augmenter leur propre gloire. Pour venger la mort de son père, Kanza, un jeune samouraï de basse classe, va se lancer lui aussi à corps perdu dans l'entraînement du Tôshiya. Nous suivons son parcours tourmenté et incertain, dans un Japon médiéval où l'honneur, le courage et la fierté sont des mots pour lesquels des hommes ont engagé plus que leur propre vie... " L'Âme du Kyudo " n'est pas une fiction. Cette histoire très documentée met en avant des personnages historiques, dont les conceptions de vie fortes nous sont transmises grâce au talent de Hiroshi Hirata, figure importante du gekiga. II est d'ailleurs considéré au Japon comme étant l'auteur le plus emblématique des mangas de samouraïs. L'écrivain Yukio Mishima avait lui-même dit apprécier les ouvres de Monsieur Hirata. Au-delà de la description du Japon médiéval, " L'âme du Kyudo " est aussi un livre sur la philosophie du tir à l'arc japonais.