share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les dieux souverains des Indo-Européens

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les dieux souverains des Indo-Européens

Les dieux souverains des Indo-Européens

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les dieux souverains des Indo-Européens"

C'est en 1938 qu'a commencé la série d'études qui a reconstitué de grands fragments de l'idéologie, de la théologie et de la mythologie communes aux Indo-Européens avant leurs migrations. Les dix premières années ont été consacrées à l'exploration sommaire de deux ensembles : la conception des trois fonctions hiérarchisées de souveraineté sacrée, de force, de fécondité ; la conception des deux aspects complémentaires, magique et juridique, de la souveraineté. Divers travaux comme Jupiter, Mars, Quirinus (1941,1948), Mitra-Varuna (1940, 1948), Naissance d'archanges (1946), Le Troisième Souverain (1949), livres épuisés aujourd'hui, ont mis en forme les premières observations. Mais les recherches ultérieures, fondées sur ces esquisses, ont permis par contre-coup de les préciser, de les corriger, de les compléter, de les coordonner. Il était donc nécessaire de reprendre ces principia theologica en tenant compte de près de trente ans de progrès et aussi des discussions à peu près ininterrompues qui les ont imposées à l'attention des " philologies séparées ". L'exposé a été concentré sur les questions fondamentales et limité aux quatre principaux témoins qui ont servi, par comparaison, à atteindre une réalité préhistorique, indo-européenne, à savoir l'Inde védique, l'Iran, Rome, la Scandinavie : les prolongements qu'ont ensuite fournis les Grecs et les Celtes ont été laissés de côté. On s'est appliqué partout à faire saillir les ressorts, à dégager les moments des argumentations. Un appendice fournit un répertoire de textes védiques trifonctionnels, un autre cerne la valeur du mot arya, un troisième réfute les plus récentes critiques d'un des plus constants adversaires de ces études. G. D.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 274  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx21.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Bibliothèque des sciences humaines
  • ISBN :  2070295869
  • EAN13 :  9782070295869
  • Classe Dewey :  293.211
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Dumézil

Mythes et dieux des Indo-Européens : Précédé de Loki ; Heur et malheur du guerrier

Encore controversé d'une part et très respecté de l'autre, Georges Dumézil (1898-1986) a imposé sa stature dans le domaine de l'étude des religions (voir aussi le Dictionnaire des religions de Mircea Eliade). Sa démarche originale est la comparaison des mythologies et de l'organisation social...

Mythes et dieux des Indo-Européens

Encore controversé d'une part et très respecté de l'autre, Georges Dumézil (1898-1986) a imposé sa stature dans le domaine de l'étude des religions (voir aussi le Dictionnaire des religions de Mircea Eliade). Sa démarche originale est la comparaison des mythologies et de l'organisation social...

Voir tous les livres de Georges Dumézil

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C'est en 1938 qu'a commencé la série d'études qui a reconstitué de grands fragments de l'idéologie, de la théologie et de la mythologie communes aux Indo-Européens avant leurs migrations. Les dix premières années ont été consacrées à l'exploration sommaire de deux ensembles : la conception des trois fonctions hiérarchisées de souveraineté sacrée, de force, de fécondité ; la conception des deux aspects complémentaires, magique et juridique, de la souveraineté. Divers travaux comme Jupiter, Mars, Quirinus (1941,1948), Mitra-Varuna (1940, 1948), Naissance d'archanges (1946), Le Troisième Souverain (1949), livres épuisés aujourd'hui, ont mis en forme les premières observations. Mais les recherches ultérieures, fondées sur ces esquisses, ont permis par contre-coup de les préciser, de les corriger, de les compléter, de les coordonner. Il était donc nécessaire de reprendre ces principia theologica en tenant compte de près de trente ans de progrès et aussi des discussions à peu près ininterrompues qui les ont imposées à l'attention des " philologies séparées ". L'exposé a été concentré sur les questions fondamentales et limité aux quatre principaux témoins qui ont servi, par comparaison, à atteindre une réalité préhistorique, indo-européenne, à savoir l'Inde védique, l'Iran, Rome, la Scandinavie : les prolongements qu'ont ensuite fournis les Grecs et les Celtes ont été laissés de côté. On s'est appliqué partout à faire saillir les ressorts, à dégager les moments des argumentations. Un appendice fournit un répertoire de textes védiques trifonctionnels, un autre cerne la valeur du mot arya, un troisième réfute les plus récentes critiques d'un des plus constants adversaires de ces études. G. D.