share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mathilde, je l'ai rencontrée dans un train

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mathilde, je l'ai rencontrée dans un train

Mathilde, je l'ai rencontrée dans un train

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mathilde, je l'ai rencontrée dans un train"

Mathilde et moi, c'est un drôle de paradis, un jardin luxuriant, des cascades de cyprine, des doigts, des mains, des poings qui rampent à l'égal du serpent. Notre repas est un prélude où nos bavardages d'allure l'utile servent de couverture à une séduction complice et torride. Quand nos corps sont au bord de l'overdose, nous cavalons nous ébattre dans un mélange d'impudeur, de fantaisie et de tendresse. Il est fascinant de constater combien cette dernière autorise de débordements, de pratiques qui, vues de l'extérieur, sembleraient salaces. Je suis épatée, émerveillée par mes désirs, subjuguée au point que je deviens docile à la toute puissance du fantasme. Je le laisse courir, me dire ce que j'ignore encore, presque me dicter la femme que je suis.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 173  pages
  • Dimensions :  1.2cmx13.0cmx18.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Editions Gaies Et Lesbiennes Paru le
  • Collection : Au-delà de l'arc-en-ciel
  • ISBN :  2912706297
  • EAN13 :  9782912706294
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Cy Jung

Diadème rose

Qui croit encore à la princesse charmante ? Qui veut même entendre parler d'elle ? Qui a la naïveté de se laisser prendre à ses rêveries qui vous feraient imaginer, par exemple, que l'héritière d'un royaume nordique, cette irrésistible beauté portant diadème et robe scintillante, va brusq...

Bulletin rose

La vie d'énarque n'est pas toujours rose. Surtout quand votre voiture vient d'emboutir une borne sur une route de campagne et que l'Ecole n'a pas pensé à vous donner des cours de mécanique. Sans compter ces talons si inconfortables sur les chemins de terre... Il est sûr qu'en cet instant de cr...

Once Upon A Poulette

Jeanne est une parisienne de 22 ans qui conduit son bus avec nettement plus de talent que sa vie amoureuse : quand un slow dérape jusqu'à l'étreinte impudique, tout est simple mais lorsqu'elle découvre que la troublante Zoé n'habite pas à l'adresse indiquée, l'histoire se complique. D'espoirs...

Voir tous les livres de Cy Jung

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Mathilde et moi, c'est un drôle de paradis, un jardin luxuriant, des cascades de cyprine, des doigts, des mains, des poings qui rampent à l'égal du serpent. Notre repas est un prélude où nos bavardages d'allure l'utile servent de couverture à une séduction complice et torride. Quand nos corps sont au bord de l'overdose, nous cavalons nous ébattre dans un mélange d'impudeur, de fantaisie et de tendresse. Il est fascinant de constater combien cette dernière autorise de débordements, de pratiques qui, vues de l'extérieur, sembleraient salaces. Je suis épatée, émerveillée par mes désirs, subjuguée au point que je deviens docile à la toute puissance du fantasme. Je le laisse courir, me dire ce que j'ignore encore, presque me dicter la femme que je suis.