share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cyrus le Grand. Fondateur de l'Empire perse

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cyrus le Grand. Fondateur de l'Empire perse

Cyrus le Grand. Fondateur de l'Empire perse

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Cyrus le Grand. Fondateur de l'Empire perse"

Il y a vingt-cinq siècles, un Perse, Cyrus, descendait des montagnes de l'Iran, et fondait, à la tête de ses armées, un empire universel ". Il vainquit des rois héritiers de dynasties anciennes et redoutables, comme ceux de la farouche Médie, de la riche Lydie (le pays de Crésus) et surtout de la mystérieuse Babylone.Mais le maître de l'Empire perse n'était pas un conquérant comme les autres. " Roi des quatre coins du monde ", il a apporté aux peuples soumis à son autorité une liberté qu'ils n'attendaient pas, et, inspiré par Zarathoustra, rechercha pour ses sujets le bien-être, l'amitié divine et, par-dessus tout, la paix. Ainsi autorisa-t-il les déportés de Babylone, notamment les Hébreux, à rentrer dans leur pays, à y construire leurs temples. Ainsi fut rebâtie Jérusalem.Symbole de tolérance aux yeux des prophètes bibliques et des historiens grecs, Cyrus, héros quasi légendaire, incarna, avant l'heure, la réconciliation de l'Orient de la spiritualité et de l'Occident du savoir.Gérard Israël, philosophe de formation, directeur de la revue Les Nouveaux Cahiers, auteur de plusieurs livres d'histoire, ancien parlementaire européen, s'intéresse spécialement à une politique des droits de l'homme dont Cyrus lui a paru être l'antique annonciateur."

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 395  pages
  • Dimensions :  3.2cmx13.8cmx21.8cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213020841
  • EAN13 :  9782213020846
  • Classe Dewey :  B
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard Israël

La question chrétienne

Comment expliquer que, pendant deux mille ans, les maîtres de la tradition d’Israël aient toujours refusé de s’interroger sur l’émergence, le développement et le succès du christianisme ? Pourquoi l’Église n’a-t-elle jamais entendu rompre le lien primordial qui la rattache à la rel...

La question chrétienne

Comment expliquer que, pendant deux mille ans, les maîtres de la tradition d'Israël aient toujours refusé de s'interroger sur l'émergence, le développement et le succès du christianisme ? Pourquoi l'Église n'a-t-elle jamais entendu rompre le lien primordial qui la rattache à la religion prem...

La question chrétienne : Une pensée juive du christianisme

Comment expliquer que, pendant deux mille ans, les maîtres de la tradition d'Israël aient toujours refusé de s'interroger sur l'émergence, le développement et le succès du christianisme ? Pourquoi l'Église n'a-t-elle jamais entendu rompre le lien primordial qui la rattache à la religion prem...

Voir tous les livres de Gérard Israël

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Il y a vingt-cinq siècles, un Perse, Cyrus, descendait des montagnes de l'Iran, et fondait, à la tête de ses armées, un empire universel ". Il vainquit des rois héritiers de dynasties anciennes et redoutables, comme ceux de la farouche Médie, de la riche Lydie (le pays de Crésus) et surtout de la mystérieuse Babylone.Mais le maître de l'Empire perse n'était pas un conquérant comme les autres. " Roi des quatre coins du monde ", il a apporté aux peuples soumis à son autorité une liberté qu'ils n'attendaient pas, et, inspiré par Zarathoustra, rechercha pour ses sujets le bien-être, l'amitié divine et, par-dessus tout, la paix. Ainsi autorisa-t-il les déportés de Babylone, notamment les Hébreux, à rentrer dans leur pays, à y construire leurs temples. Ainsi fut rebâtie Jérusalem.Symbole de tolérance aux yeux des prophètes bibliques et des historiens grecs, Cyrus, héros quasi légendaire, incarna, avant l'heure, la réconciliation de l'Orient de la spiritualité et de l'Occident du savoir.Gérard Israël, philosophe de formation, directeur de la revue Les Nouveaux Cahiers, auteur de plusieurs livres d'histoire, ancien parlementaire européen, s'intéresse spécialement à une politique des droits de l'homme dont Cyrus lui a paru être l'antique annonciateur."