share_book
Envoyer cet article par e-mail

Nabuchodonosor

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Nabuchodonosor

Nabuchodonosor

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Nabuchodonosor"

Sans la Bible et surtout sans Verdi, le nom même de Nabuchodonosor II (605-562 av. J.-C.) nous serait aujourd'hui à peu près inconnu, et c'est tardivement (aux XIXe et XXe siècles) que l'archéologie et l'épigraphie nous ont appris les splendeurs du règne de ce roi, en particulier la célébrissime porte d'Ishtar, conservée à Berlin. Cette biographie, la première du genre, replace l'homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l'ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l'oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone même et ailleurs, plus encore que les textes, portent encore témoignage. L'impulsion donnée fut si forte que Nabonide (556-539) se résolut à parfaire l'action de son prédécesseur par une réforme religieuse audacieuse : cette tentative montre éloquemment de quelles possibilités était encore riche de la tradition babylonienne. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole sans son plus bel éclat.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 386  pages
  • Dimensions :  2.9cmx14.2cmx22.0cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Biographie historique
  • ISBN :  2213617619
  • EAN13 :  9782213617619
  • Classe Dewey :  920
  • Langue : Français

D'autres livres de Daniel Arnaud

Assurbanipal, roi d'Assyrie

Aucun peuple de l'Antiquité n'eut pire réputation que les Assyriens, au Ier millénaire avant notre ère. La brutalité de ces conquérants inlassables terrifia le Proche-Orient asiatique. Mais ils étaient aussi bâtisseurs et sculpteurs, aimaient la musique et leurs scribes étaient des maîtres...

Voir tous les livres de Daniel Arnaud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Sans la Bible et surtout sans Verdi, le nom même de Nabuchodonosor II (605-562 av. J.-C.) nous serait aujourd'hui à peu près inconnu, et c'est tardivement (aux XIXe et XXe siècles) que l'archéologie et l'épigraphie nous ont appris les splendeurs du règne de ce roi, en particulier la célébrissime porte d'Ishtar, conservée à Berlin. Cette biographie, la première du genre, replace l'homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l'ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l'oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone même et ailleurs, plus encore que les textes, portent encore témoignage. L'impulsion donnée fut si forte que Nabonide (556-539) se résolut à parfaire l'action de son prédécesseur par une réforme religieuse audacieuse : cette tentative montre éloquemment de quelles possibilités était encore riche de la tradition babylonienne. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole sans son plus bel éclat.