share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Art en Ethiopie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Art en Ethiopie

L'Art en Ethiopie

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Art en Ethiopie"

Isolée sur les hauts plateaux de l'Afrique orientale, à l'écart du monde, l'Ethiopie, bien qu'incluse dans l'Eglise orthodoxe d'Orient, a conservé intacte une religion caractéristique des premiers siècles de la chrétienté. La tradition de la peinture sacrée apparaît avec l'introduction du culte au IVe siècle sous l'empire d'Axoum (Ie-Xe siècles). Elle gardera pendant quatorze siècles une grande unité stylistique, fermée à l'illusion du volume et de la perspective. Sous la dynastie des Zagwé (1137-1270) fleurissent les plus beaux exemples d'églises et de monastères rupestres, en particulier, à travers le développement de la capitale Lalibela : ville sanctuaire, entièrement creusée dans le roc, qui se veut une imitation de Jérusalem. Tous ces sanctuaires étaient ornés de peintures, semblables à celles que les moines utilisaient pour les icônes, les évangéliaires, les enluminures et miniatures des manuscrits illustrant la vie des saints. Leur style, interprétation des traditions byzantines et coptes, est marqué par un souci de simplification perçu comme une expression de l'esprit africain.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 319  pages
  • Dimensions :  3.6cmx24.6cmx33.4cm
  • Poids : 2639.9g
  • Editeur :   Hazan Paru le
  • Collection : Beaux Arts
  • ISBN :  2754100474
  • EAN13 :  9782754100472
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Isolée sur les hauts plateaux de l'Afrique orientale, à l'écart du monde, l'Ethiopie, bien qu'incluse dans l'Eglise orthodoxe d'Orient, a conservé intacte une religion caractéristique des premiers siècles de la chrétienté. La tradition de la peinture sacrée apparaît avec l'introduction du culte au IVe siècle sous l'empire d'Axoum (Ie-Xe siècles). Elle gardera pendant quatorze siècles une grande unité stylistique, fermée à l'illusion du volume et de la perspective. Sous la dynastie des Zagwé (1137-1270) fleurissent les plus beaux exemples d'églises et de monastères rupestres, en particulier, à travers le développement de la capitale Lalibela : ville sanctuaire, entièrement creusée dans le roc, qui se veut une imitation de Jérusalem. Tous ces sanctuaires étaient ornés de peintures, semblables à celles que les moines utilisaient pour les icônes, les évangéliaires, les enluminures et miniatures des manuscrits illustrant la vie des saints. Leur style, interprétation des traditions byzantines et coptes, est marqué par un souci de simplification perçu comme une expression de l'esprit africain.