share_book
Envoyer cet article par e-mail

La famille en France à l'époque moderne: XVIe-XVIIIe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La famille en France à l'époque moderne: XVIe-XVIIIe siècle

La famille en France à l'époque moderne: XVIe-XVIIIe siècle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La famille en France à l'époque moderne: XVIe-XVIIIe siècle"

La famille est, sous l’Ancien Régime, la cellule de base de la société française. Elle structure les rapports sociaux et se caractérise par des comportements qui, pour beaucoup, sont très différents de ceux que nous connaissons aujourd’hui, et pour d’autres, ne nous semblent pas si lointains.  Synthèse des plus récentes recherches en histoire moderne – renouvellement de l’histoire de la noblesse ou des élites en général, monographies familiales, étude des migrations… –, l’ouvrage donne toute sa place aux destins individuels, s’appuyant sur l’apport des écrits du for privé et l’analyse des réseaux familiaux, et s’interroge sur la place de la femme dans la famille.  Car si longtemps la connaissance des familles du passé est restée très sommaire, ou privilégiant un angle résolument anthropologiaque ou démographique, désormais le recours à une documentation plus variée et des approches nouvelles permet d’approfondir la compréhension que nous avons du fait familial dans les sociétés préindustrielles.  Cet ouvrage offre ainsi un travail renouvelé, facile d’accès et vraiment centré sur l’histoire de la famille dans une perspective historique rassemblant toutes les facettes du sujet. 

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 304  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.6cmx23.8cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : U
  • ISBN :  2200244177
  • EAN13 :  9782200244170
  • Classe Dewey :  901
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La famille est, sous l’Ancien Régime, la cellule de base de la société française. Elle structure les rapports sociaux et se caractérise par des comportements qui, pour beaucoup, sont très différents de ceux que nous connaissons aujourd’hui, et pour d’autres, ne nous semblent pas si lointains.  Synthèse des plus récentes recherches en histoire moderne – renouvellement de l’histoire de la noblesse ou des élites en général, monographies familiales, étude des migrations… –, l’ouvrage donne toute sa place aux destins individuels, s’appuyant sur l’apport des écrits du for privé et l’analyse des réseaux familiaux, et s’interroge sur la place de la femme dans la famille.  Car si longtemps la connaissance des familles du passé est restée très sommaire, ou privilégiant un angle résolument anthropologiaque ou démographique, désormais le recours à une documentation plus variée et des approches nouvelles permet d’approfondir la compréhension que nous avons du fait familial dans les sociétés préindustrielles.  Cet ouvrage offre ainsi un travail renouvelé, facile d’accès et vraiment centré sur l’histoire de la famille dans une perspective historique rassemblant toutes les facettes du sujet.