share_book
Envoyer cet article par e-mail

La mort d'un enfant : Approches de l'accompagnement et du deuil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La mort d'un enfant : Approches de l'accompagnement et du deuil

La mort d'un enfant : Approches de l'accompagnement et du deuil

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La mort d'un enfant : Approches de l'accompagnement et du deuil"

La mort d'une personne aimée, même lorsqu'elle est attendue et qu'elle est dans l'ordre des choses du fait de l'âge ou de la maladie, est douloureuse et fait surgir des sentiments mitigés d'abandon, de tristesse, d'angoisse, de regret, de révolte, de colère, de culpabilité voire - mais plus inavouable - de soulagement. Lorsque les circonstances sont inhabituelles, particulièrement tragiques, lorsque la mort touche un être jeune, la force de ces émotions se décuple, surtout la révolte et la colère, souvent la culpabilité même irrationnelle. La mort d'un enfant est le paroxysme de la douleur et de ces pénibles sentiments. Ce drame est ressenti comme une injustice contre nature puisqu'elle inverse l'ordre des générations [...]. La mort d'un enfant est également une lourde peine pour ceux qui l'ont connu et plus précisément pour celles et ceux qui se sont occupés de lui mais tout particulièrement les équipes soignantes, au sens le plus large, qui ont accompagné sa fin de vie et la souffrance de ses parents [...]. Le projet de ce livre s'est voulu dès le départ pluridisciplinaire et international francophone. Il s'agissait de donner la parole aux acteurs concernés : aux parents endeuillés tout d'abord dont plusieurs ont accepté de prendre la parole pour témoigner de leur épreuve, aux associations qui accompagnent les enfants en fin de vie et les parents en deuil, mais aussi aux professionnels intervenant avant, pendant et après la mort [...]. Cet ouvrage s'inscrit dans le mouvement actuel de renouveau d'intérêt social pour la mort et, à un moindre degré, pour le deuil [...]. Souhaitons que ce livre participe au développement de ce mouvement de renouveau afin d'encourager la mise en place et la diffusion de bonnes pratiques dans les moments de la mort et dans le soutien des personnes en deuil. Michel Hanus

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 368  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.0cmx24.0cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Vuibert Paru le
  • Collection : Espace éthique
  • ISBN :  271177290X
  • EAN13 :  9782711772902
  • Classe Dewey :  618.92
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Hanus

La mort d'un parent

Le décès des parents ouvre les portes de la mort ! Tant qu'ils étaient vivants nous nous sentions encore protégés : ils étaient entre nous et notre propre mort. Les voilà partis, c'est maintenant notre tour. Là aussi nos parents nous ont ouvert la route; c'est à nous de la continuer ...

Prix : 359.1 DH
Les deuils dans la vie

Dès 1912, dans "Totem et tabou", S. Freud place le deuil comme ouverture à la vie psychique, à la pensée. Dans le suspens momentané qu'introduit la vue du cadavre de la personne aimée en surgissent la mémoire et le regret. Et c'est bien toujours de l'absence de la mère et du sein qu'en ...

Prix : 535 DH

Psychiatrie pour l'étudiant

Le but de cet ouvrage est d'apporter avec clarté les connaissances de base de la psychiatrie pour tous les étudiants en médecine, en psychologie et pour les travailleurs sociaux et les professionnels de santé en contact avec cette discipline. La présentation est avant tout clinique, suivie [...

Les enfants en deuil

Dans Ladybird de Ken Loach, un personnage raconte l histoire d un enfant de 6 ans qui essaie de se noyer en se plongeant la tête dans une bassine d eau. Sa mère est morte noyée ; depuis il la cherche dans l eau. Cette conduite peut sembler étrange. Cette histoire, de même que celles qui nous so...

Voir tous les livres de Michel Hanus

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La mort d'une personne aimée, même lorsqu'elle est attendue et qu'elle est dans l'ordre des choses du fait de l'âge ou de la maladie, est douloureuse et fait surgir des sentiments mitigés d'abandon, de tristesse, d'angoisse, de regret, de révolte, de colère, de culpabilité voire - mais plus inavouable - de soulagement. Lorsque les circonstances sont inhabituelles, particulièrement tragiques, lorsque la mort touche un être jeune, la force de ces émotions se décuple, surtout la révolte et la colère, souvent la culpabilité même irrationnelle. La mort d'un enfant est le paroxysme de la douleur et de ces pénibles sentiments. Ce drame est ressenti comme une injustice contre nature puisqu'elle inverse l'ordre des générations [...]. La mort d'un enfant est également une lourde peine pour ceux qui l'ont connu et plus précisément pour celles et ceux qui se sont occupés de lui mais tout particulièrement les équipes soignantes, au sens le plus large, qui ont accompagné sa fin de vie et la souffrance de ses parents [...]. Le projet de ce livre s'est voulu dès le départ pluridisciplinaire et international francophone. Il s'agissait de donner la parole aux acteurs concernés : aux parents endeuillés tout d'abord dont plusieurs ont accepté de prendre la parole pour témoigner de leur épreuve, aux associations qui accompagnent les enfants en fin de vie et les parents en deuil, mais aussi aux professionnels intervenant avant, pendant et après la mort [...]. Cet ouvrage s'inscrit dans le mouvement actuel de renouveau d'intérêt social pour la mort et, à un moindre degré, pour le deuil [...]. Souhaitons que ce livre participe au développement de ce mouvement de renouveau afin d'encourager la mise en place et la diffusion de bonnes pratiques dans les moments de la mort et dans le soutien des personnes en deuil. Michel Hanus