share_book
Envoyer cet article par e-mail

Banque et affaires dans le monde romain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Banque et affaires dans le monde romain

Banque et affaires dans le monde romain

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Banque et affaires dans le monde romain"

Aucun livre avant celui-ci n'a présenté une vue synthétique de l'ensemble de la vie bancaire et financière romaine, de-puis l'apparition des premières boutiques de banquiers sur le Forum (entre 318 et 310 av. J.- C.) jusqu'à la fin du Haut Empire. Jean Andreau y traite à la fois des affaires de l'élite, de celles des argentarii (banquiers professionnels travaillant dans les ventes aux enchères) et de l'action de l'État. Jusqu'à quel point l'esprit de lucre et l'esprit d'entreprise triomphaient-ils en dépit des valeurs traditionnelles de la cité romaine ? Et quel était le rôle économique de ces financiers ? Comment le comparer à celui que jouaient leurs confrères de la fin du Moyen Âge et du début des Temps modernes ? Ancien membre de l'École française de Rome, Jean Andreau est directeur d'études à l'EHESS et Fellow de Churchill College (Cambridge) spécialiste du monde romain ancien

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 330  pages
  • Dimensions :  1.0cmx10.7cmx18.0cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Histoire
  • ISBN :  2020477599
  • EAN13 :  9782020477598
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Andreau

L'économie du monde romain

Rome, fondée au VIIIe siècle avant Jésus-Christ, fut d'abord une très petite cité avec un territoire rural. Puis elle a conquis l'Italie, toute la Méditerranée, et même d'amples régions plus continentales - comme la Gaule ou les rives du Danube. On connaît l'étonnant brio de certaines de ...

Esclave en Grèce et à Rome

L'esclave est au cœur des civilisations grecque et romaine dans l'Antiquité. Objet de propriété, il participe à toutes les activités économiques : présent dans les champs, les mines et les ateliers, il est également commerçant, enseignant ou administrateur. Esclave domestique, il évolue d...

Dictionnaire de l'Antiquité

Des dialectes aux naissances de l'écriture, des mythes aux rites, des calendriers aux fêtes, des polythéismes aux monothéismes, des cultes aux persécutions, des maladies à l'assistance, des coutumes aux règles sociales, de la condition de la femme à celle du citoyen, des tribus aux empires, ...

Voir tous les livres de Jean Andreau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Aucun livre avant celui-ci n'a présenté une vue synthétique de l'ensemble de la vie bancaire et financière romaine, de-puis l'apparition des premières boutiques de banquiers sur le Forum (entre 318 et 310 av. J.- C.) jusqu'à la fin du Haut Empire. Jean Andreau y traite à la fois des affaires de l'élite, de celles des argentarii (banquiers professionnels travaillant dans les ventes aux enchères) et de l'action de l'État. Jusqu'à quel point l'esprit de lucre et l'esprit d'entreprise triomphaient-ils en dépit des valeurs traditionnelles de la cité romaine ? Et quel était le rôle économique de ces financiers ? Comment le comparer à celui que jouaient leurs confrères de la fin du Moyen Âge et du début des Temps modernes ? Ancien membre de l'École française de Rome, Jean Andreau est directeur d'études à l'EHESS et Fellow de Churchill College (Cambridge) spécialiste du monde romain ancien