share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Vraie Histoire des appelés d'Algérie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Vraie Histoire des appelés d'Algérie

La Vraie Histoire des appelés d'Algérie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Vraie Histoire des appelés d'Algérie"

Pendant plus de sept ans, les événements d'Algérie ont occupé la une des journaux. Toute une génération de garçons de vingt ans, nés entre 1932 et 1942, est partie là-bas : ce sont les appelés d'Algérie . Ceux qui sont rentrés se sont généralement murés dans le silence que leur imposait le malaise de toute une nation. Combien de personnalités marquées, ou brisées, à tout jamais ? Il a fallu attendre le grand débat parlementaire du 10 juin 1999 pour que les députés décident enfin de nommer "guerre" ce que l'on s'était obstiné à considérer comme des opérations de "maintien de l'ordre" ou de "pacification". L'auteur a interrogé 300 témoins. Il a rencontré un ancien prisonnier du FLN libéré au terme d'une incroyable aventure, des insoumis, des déserteurs qui ont refusé la guerre d'Algérie, mais aussi des appelés envoyés au bagne de Tinfouchi, dont la devise révélatrice était : "Adieu la vie".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 255  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.0cmx17.8cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • Collection : J'ai lu
  • ISBN :  2290320951
  • EAN13 :  9782290320952
  • Classe Dewey :  965
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Vittori

Les sabots

" Les voyageurs des autres trains nous détaillent comme si nous étions d'une autre planète. j'ai envie de crier : Oui, je reviens de l'enfer d'un camp de concentration nazi. J'ai dix-huit ans et si j'en parais quarante, c'est que j'ai vécu une vie par heure pendant un an. " ...

Prix : 68 DH
Le grand livre des témoins

" Le monde était fermé pour eux. Le monde entier se réduisait à ce petit espace qui se terminait par des fils de fer barbelés, chargés d'un courant à haute tension. Au-delà, il y avait l'inconnu ou la mort. Soumis à des épreuves d'une incroyable inhumanité, revenus des prisons et des camp...

Nous, les appelés d'Algérie

Composé de témoignages, d'entretiens et de documents, Nous les appelés d'Algérie évoque au plus près une guerre coloniale qui ne dit pas son nom. Au cours de son enquête, Jean-Pierre Vittori force le secret de ce qui s'est réellement passé dans l'esprit et dans le cœur des quelque deux mil...

La Vraie Histoire des appelés d'Algérie

Ce livre brise un long silence. Le silence des appelés du contingent qui ont eu vingt ans en Algérie entre 1956 et 1962. Marqués par ces "événements" que la République se refusait à appeler du nom de guerre, ils se sont tus pendant des années pour ne pas réveiller ce passé trouble. Parce...

Voir tous les livres de Jean-Pierre Vittori

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pendant plus de sept ans, les événements d'Algérie ont occupé la une des journaux. Toute une génération de garçons de vingt ans, nés entre 1932 et 1942, est partie là-bas : ce sont les appelés d'Algérie . Ceux qui sont rentrés se sont généralement murés dans le silence que leur imposait le malaise de toute une nation. Combien de personnalités marquées, ou brisées, à tout jamais ? Il a fallu attendre le grand débat parlementaire du 10 juin 1999 pour que les députés décident enfin de nommer "guerre" ce que l'on s'était obstiné à considérer comme des opérations de "maintien de l'ordre" ou de "pacification". L'auteur a interrogé 300 témoins. Il a rencontré un ancien prisonnier du FLN libéré au terme d'une incroyable aventure, des insoumis, des déserteurs qui ont refusé la guerre d'Algérie, mais aussi des appelés envoyés au bagne de Tinfouchi, dont la devise révélatrice était : "Adieu la vie".