share_book
Envoyer cet article par e-mail

Requiem pour un paysan espagnol & Le Gué

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Requiem pour un paysan espagnol & Le Gué

Requiem pour un paysan espagnol & Le Gué

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Requiem pour un paysan espagnol & Le Gué"

Deux récits de la guerre civile espagnole. Deux paraboles étincelantes sur la justice et la culpabilité. 1936. Un vieux prêtre, Mosen Millan, s'apprête à célébrer une messe de requiem pour un jeune homme du village : un jeune républicain qu'il a vu naître et grandir, et qui a été exécuté par les phalangistes... sur dénonciation du prêtre ! Sommé de dévoiler la cache de son protégé, il a fini par le livrer, par maladresse, sottise, inconscience, et horreur du mensonge. Le récit, très bref, très resserré, est organisé selon les souvenirs du prêtre, qui déroule la vie du jeune homme et, à travers lui, du village. Un village aragonais typique aux débuts de la République espagnole. Les premières actions républicaines se heurtent alors à la puissance des notables locaux, et à l'arrivée d'une troupe de phalangistes soutenant les droits de ces derniers, au besoin par la terreur et par la violence. Le Requiem est ici suivi d'un texte posthume, totalement inédit en français, encore plus bref et plus frappant s'il se peut : El Vado. Une jeune fille, Lucie, est persuadée d'avoir dénoncé aux autorités son beau-frère, dont elle était amoureuse, par dépit et jalousie. Ce souvenir, et ce secret, la hantent quotidiennement, l'obsèdent à tel point que le lecteur ne sait plus si cette trahison, elle l'a commise, ou si elle l'a rêvée. A part dans l'oeuvre de Ramón Sender, Requiem et El Vado en sont la face la plus pure. Tout le drame de l'Espagne résumé en quelques dizaines de pages, peut être les plus belles du XXe siècle espagnol.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 167  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.8cmx19.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Attila Paru le
  • Collection : HORS COLL
  • ISBN :  2917084162
  • EAN13 :  9782917084168
  • Classe Dewey :  863.62
  • Langue : Français

D'autres livres de Ramon Sender

Requiem por un campesino español (Spanish Edition)

Réquiem por un campesino español recoge un dramático episodio de la guerra civil en un pueblecito aragonés. Mosén Millán se dispone a ofrecer una misa en sufragio del alma de un joven a quien había querido como a un hijo. Mientras aguarda a los asistentes, el cura reconstruye los hechos: el f...

Voir tous les livres de Ramon Sender

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Deux récits de la guerre civile espagnole. Deux paraboles étincelantes sur la justice et la culpabilité. 1936. Un vieux prêtre, Mosen Millan, s'apprête à célébrer une messe de requiem pour un jeune homme du village : un jeune républicain qu'il a vu naître et grandir, et qui a été exécuté par les phalangistes... sur dénonciation du prêtre ! Sommé de dévoiler la cache de son protégé, il a fini par le livrer, par maladresse, sottise, inconscience, et horreur du mensonge. Le récit, très bref, très resserré, est organisé selon les souvenirs du prêtre, qui déroule la vie du jeune homme et, à travers lui, du village. Un village aragonais typique aux débuts de la République espagnole. Les premières actions républicaines se heurtent alors à la puissance des notables locaux, et à l'arrivée d'une troupe de phalangistes soutenant les droits de ces derniers, au besoin par la terreur et par la violence. Le Requiem est ici suivi d'un texte posthume, totalement inédit en français, encore plus bref et plus frappant s'il se peut : El Vado. Une jeune fille, Lucie, est persuadée d'avoir dénoncé aux autorités son beau-frère, dont elle était amoureuse, par dépit et jalousie. Ce souvenir, et ce secret, la hantent quotidiennement, l'obsèdent à tel point que le lecteur ne sait plus si cette trahison, elle l'a commise, ou si elle l'a rêvée. A part dans l'oeuvre de Ramón Sender, Requiem et El Vado en sont la face la plus pure. Tout le drame de l'Espagne résumé en quelques dizaines de pages, peut être les plus belles du XXe siècle espagnol.