share_book
Envoyer cet article par e-mail

Rose-Aimée, Tome 1 : La belle qui porte malheur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Rose-Aimée, Tome 1 : La belle qui porte malheur

Rose-Aimée, Tome 1 : La belle qui porte malheur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Rose-Aimée, Tome 1 : La belle qui porte malheur"

San Francisco, mai 1851. Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d'or, l'homme aux cheveux gris haussa la voix : - J'ai quelque chose d'important à te demander... Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles. - Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu'un ? - Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez. - Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d'une voix grave et lugubre sans s'expliquer davantage. Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent. Paris, avril 1852. Fifi-Bout-d'Ficelle sourit au public et s'inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre. Tous sauf un. Le piano et le violon jouèrent un prélude d'une grande intensité dramatique. Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des " chuuut " impatients. Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 496  pages
  • Dimensions :  3.8cmx15.0cmx22.6cm
  • Poids : 739.4g
  • Editeur :   Nouvel Angle éditions Paru le
  • Collection : ROSE AIMEE
  • ISBN :  2354501323
  • EAN13 :  9782354501327
  • Classe Dewey :  804
  • Langue : Français

D'autres livres de Béatrice Bottet

Rififi sur le mont Olympe

- Eh bien, Éris, à quoi penses-tu ? demanda Zeus qui avait tout de même un oeil partout. - À rien, à rien de spécial, dit l'hypocrite. - Je sens qu'elle nous prépare un mauvais coup, fit remarquer Hermès. Ce n'est pas pour rien qu'on t'appelle Discorde, hein ma vieille ? Hermès n'a pas [...

Du rififi chez Héraklès

Sujet : Sous forme d'un bulletin météo de l'époque antique, nous découvrons qu'Héra est d'une humeur nuageuse puisqu'elle est jalouse d'un fils naturel de son mari Zeus. Elle cherche à se venger de ce fils, Héraklès. Pour cela, elle va lui faire commettre un horrible crime qu'il devra [.....

Rififi sur le mont Olympe

- Eh bien, Eris, à quoi penses-tu ? demanda Zeus qui avait tout de même un œil partout. - A rien, à rien de spécial, dit l'hypocrite. - Je sens qu'elle nous prépare un mauvais coup, fit remarquer Hermès. Ce n'est pas pour rien qu'on t'appelle Discorde, hein ma vieille ? Hermès n'a pas [.....

Le Grimoire au rubis, Tome 3

Blanche est de retour à Vauluisant et Bertoul, le gardien du Grimoire au rubis, doit à regret quitter celle qu'il aime en secret. La demoiselle et le musicien ne se doutent pas que magie, richesse et pouvoir sont toujours convoités par des esprits malfaisants. À la lisière de la forêt, le [...

Voir tous les livres de Béatrice Bottet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

San Francisco, mai 1851. Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d'or, l'homme aux cheveux gris haussa la voix : - J'ai quelque chose d'important à te demander... Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles. - Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu'un ? - Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez. - Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d'une voix grave et lugubre sans s'expliquer davantage. Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent. Paris, avril 1852. Fifi-Bout-d'Ficelle sourit au public et s'inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre. Tous sauf un. Le piano et le violon jouèrent un prélude d'une grande intensité dramatique. Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des " chuuut " impatients. Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur...