share_book
Envoyer cet article par e-mail

Déroutes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Déroutes

Déroutes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Déroutes"

Lorrie Moore nous livre ici douze nouvelles remarquables par leur force émotive, leur ironie noire, et par la beauté et la puissance de leur langue. Déroutes explore les méandres de femmes et d'hommes égarés, marginaux, décalés, perturbés de l'Amérique contemporaine. Issus de la génération des trente-quarante ans, les personnages sont majoritairement des femmes. Dix nouvelles sur douze se déroulent dans le Midwest - région où vit l'auteur - dans des villes très éloignées des grands centres culturels de l'Amérique, où nos personnages ont atterri sans trop savoir pourquoi ni comment. Ce dont ils ont conscience, en revanche, c'est que leur vie n'est pas à la hauteur de leurs espérances, professionnelles et sentimentales : carrières artistiques ratées, avec ses frustrations à la clé, comme l'actrice de second ordre Sidra, l'écrivain ratée Agnes, ou la danseuse qui n'a jamais percé ; vies sentimentales à la dérive, avec son lot de célibataires malgré eux, d'hommes et de femmes embarqués dans des liaisons et dans des mariages où l'amour n'est plus ou n'a jamais été, ou encore des personnages divorcés ou en passe de l'être. Autre grand thème de ce recueil : la maladie. Trois textes sont consacrés au cancer, dont deux qui, selon la presse unanime, sont les nouvelles phares du recueil. « Immobilier », d'abord, où une femme, Ruth, se bat contre la récidive de son cancer et, telle une parabole à la destruction de son corps, elle suit la destruction de son couple et assiste à l'attaque de sa nouvelle maison par de nombreuses forces extérieures : insectes et animaux en tous genres, cambrioleur, squatter. Dans l'autre nouvelle, « Ici les gens sont tous comme ça : babillagepolyphonique en oncologie pédiatrique », c'est un bébé qui est atteint d'un cancer du rein. Cette histoire, semi-autobiographique, est la plus émouvante et la plus brutale par son sujet, car elle nous fait partager la vie de ces familles qui séjournent à l'hôpital pour demeurer auprès de leur enfant malade et sont confrontées à la mort imminente du petit cancéreux. Mais tous ces personnages, ainsi que l'auteur-narrateur, ont recours à l'humour pour affronter chagrins et détresse. Blagues, jeux de mots, réflexions sur la vie bourrées d'un humour sarcastique et incisif foisonnent à chaque page. Car, comme l'explique un des personnages, l'humour est la seule façon de rendre la vie supportable. Triste quotidien ou drames de la vie, ce recueil fait de Lorrie Moore, selon l'écrivain Anita Brookner, une grande observatrice du malaise de notre époque. Ses personnages, si proches de nous, rappellent fortement ceux de Raymond Carver et le film de Robert Altman inspiré de ses histoires, Short Cuts. Lorrie Moore est née en 1957 à Glens Falls, dans l'État de New York, et a fait ses études à l'université de St Lawrence et de Cornell. Ses nouvelles ont été régulièrement publiées dans divers journaux et magazines comme le New Yorker. Aujourd'hui, elle est professeur de littérature anglaise à l'université de Madison, dans le Wisconsin. Elle est l'auteur de deux romans et de deux autres recueils de nouvelles. Tous ses livres ont été publiés chez Rivages, en grand format et en poche. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 355  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.0cmx17.6cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Points Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2757818198
  • EAN13 :  9782757818190
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Lorrie Moore

La passerelle

A Troie, Tassie Keltjin, vingt ans, mène une vie insouciante. Entre les cours et les copains, elle est la baby-sitter de Mary-Emma, une adorable métisse. Tout juste adoptée, la fillette ne passe pas inaperçue: Les regards sont lourds, les injures pleuvent et ses parents la rejettent peu à [....

Déroutes

Sidra, vedette de cinéma mineure, pour qui la vie a « pris l'aspect d'une terrible erreur », Agnes, l'écrivain ratée dont la rencontre avec un homme déclenche un douloureux éclair de lucidité, ou encore Aileen, qui ne se remet pas de la mort de Bert… son chat ; Ruth et son humour implacable...

La passerelle

Tassie Keltjin est une vraie " country girl ". Elevée dans une ferme du Midwest, elle sait à peine ce qu'est un taxi et n'a jamais franchi les portes d'un restaurant chinois. Lorsqu'elle s'installe en ville pour ses études, elle plonge avec euphorie dans ce tourbillon de nouveautés : le campus, ...

Des histoires pour rien

"Comment devenir écrivain", "Petit guide du divorce à l'usage des enfants", "Départ, mode d'emploi": neuf histoires corrosives et désopilantes dessinent le portrait d'une Amérique suffocante et désenchantée, et celui de femmes aux prises avec la monotonie du quotidien. Mais la meilleure arme ...

Voir tous les livres de Lorrie Moore

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Lorrie Moore nous livre ici douze nouvelles remarquables par leur force émotive, leur ironie noire, et par la beauté et la puissance de leur langue. Déroutes explore les méandres de femmes et d'hommes égarés, marginaux, décalés, perturbés de l'Amérique contemporaine. Issus de la génération des trente-quarante ans, les personnages sont majoritairement des femmes. Dix nouvelles sur douze se déroulent dans le Midwest - région où vit l'auteur - dans des villes très éloignées des grands centres culturels de l'Amérique, où nos personnages ont atterri sans trop savoir pourquoi ni comment. Ce dont ils ont conscience, en revanche, c'est que leur vie n'est pas à la hauteur de leurs espérances, professionnelles et sentimentales : carrières artistiques ratées, avec ses frustrations à la clé, comme l'actrice de second ordre Sidra, l'écrivain ratée Agnes, ou la danseuse qui n'a jamais percé ; vies sentimentales à la dérive, avec son lot de célibataires malgré eux, d'hommes et de femmes embarqués dans des liaisons et dans des mariages où l'amour n'est plus ou n'a jamais été, ou encore des personnages divorcés ou en passe de l'être. Autre grand thème de ce recueil : la maladie. Trois textes sont consacrés au cancer, dont deux qui, selon la presse unanime, sont les nouvelles phares du recueil. « Immobilier », d'abord, où une femme, Ruth, se bat contre la récidive de son cancer et, telle une parabole à la destruction de son corps, elle suit la destruction de son couple et assiste à l'attaque de sa nouvelle maison par de nombreuses forces extérieures : insectes et animaux en tous genres, cambrioleur, squatter. Dans l'autre nouvelle, « Ici les gens sont tous comme ça : babillagepolyphonique en oncologie pédiatrique », c'est un bébé qui est atteint d'un cancer du rein. Cette histoire, semi-autobiographique, est la plus émouvante et la plus brutale par son sujet, car elle nous fait partager la vie de ces familles qui séjournent à l'hôpital pour demeurer auprès de leur enfant malade et sont confrontées à la mort imminente du petit cancéreux. Mais tous ces personnages, ainsi que l'auteur-narrateur, ont recours à l'humour pour affronter chagrins et détresse. Blagues, jeux de mots, réflexions sur la vie bourrées d'un humour sarcastique et incisif foisonnent à chaque page. Car, comme l'explique un des personnages, l'humour est la seule façon de rendre la vie supportable. Triste quotidien ou drames de la vie, ce recueil fait de Lorrie Moore, selon l'écrivain Anita Brookner, une grande observatrice du malaise de notre époque. Ses personnages, si proches de nous, rappellent fortement ceux de Raymond Carver et le film de Robert Altman inspiré de ses histoires, Short Cuts. Lorrie Moore est née en 1957 à Glens Falls, dans l'État de New York, et a fait ses études à l'université de St Lawrence et de Cornell. Ses nouvelles ont été régulièrement publiées dans divers journaux et magazines comme le New Yorker. Aujourd'hui, elle est professeur de littérature anglaise à l'université de Madison, dans le Wisconsin. Elle est l'auteur de deux romans et de deux autres recueils de nouvelles. Tous ses livres ont été publiés chez Rivages, en grand format et en poche. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.