share_book
Envoyer cet article par e-mail

la Spectaculaire deroute de l'Islande - L'image de l'Islande à l'étranger durant la crise économique de 2008

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
la Spectaculaire deroute de l'Islande - L'image de l'Islande à l'étranger durant la crise économique de 2008

la Spectaculaire deroute de l'Islande - L'image de l'Islande à l'étranger durant la crise économique de 2008

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "la Spectaculaire deroute de l'Islande - L'image de l'Islande à..."

En quelques jours, l'un des pays les plus riches et éga-litaires du monde, l'Islande, bascule dans un chaos financier qui le mène à une spectaculaire déroute financière, éthique, morale et identitaire. L'empire démesuré bâti par ses jeunes entrepreneurs, les "Néo-Vikings ", qui avaient propulsé le pays au sommet des palmarès de richesse, d'égalité sociale et du bonheur, s'écroule sous l'effet combiné de la faillite de ses banques et d'un endettement effarant (plus de dix fois le produit intérieur du pays). L'Islande devient, en pleine crise mondiale, l'icône d'un désastre qui interpelle tous les pays occidentaux, qui cherchent à comprendre comment ce modèle scandinave a pu s'effondrer aussi subitement. Dans cet ouvrage, Daniel Chartier retrace grâce à des milliers d'articles parus dans la presse étrangère le fascinant renversement de l'image de l'Islande pendant la crise. Citoyens d'un pays désormais humilié, les Islandais se retrouvent face à de profonds questionnements sur la quête excessive de la richesse, la souveraineté et l'interdépendance, l'éthique, l'irresponsabilité, les conflits entre les sexes et les limites du néolibéralisme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 250  pages
  • Dimensions :  1.4cmx15.4cmx22.8cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Presses De L'université Du Québec Paru le
  • Collection : SOCIOLOGIE
  • ISBN :  2760525392
  • EAN13 :  9782760525399
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En quelques jours, l'un des pays les plus riches et éga-litaires du monde, l'Islande, bascule dans un chaos financier qui le mène à une spectaculaire déroute financière, éthique, morale et identitaire. L'empire démesuré bâti par ses jeunes entrepreneurs, les "Néo-Vikings ", qui avaient propulsé le pays au sommet des palmarès de richesse, d'égalité sociale et du bonheur, s'écroule sous l'effet combiné de la faillite de ses banques et d'un endettement effarant (plus de dix fois le produit intérieur du pays). L'Islande devient, en pleine crise mondiale, l'icône d'un désastre qui interpelle tous les pays occidentaux, qui cherchent à comprendre comment ce modèle scandinave a pu s'effondrer aussi subitement. Dans cet ouvrage, Daniel Chartier retrace grâce à des milliers d'articles parus dans la presse étrangère le fascinant renversement de l'image de l'Islande pendant la crise. Citoyens d'un pays désormais humilié, les Islandais se retrouvent face à de profonds questionnements sur la quête excessive de la richesse, la souveraineté et l'interdépendance, l'éthique, l'irresponsabilité, les conflits entre les sexes et les limites du néolibéralisme.