share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Géographie militaire française (1871-1939)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Géographie militaire française (1871-1939)

La Géographie militaire française (1871-1939)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Géographie militaire française (1871-1939)"

La géographie dans la stratégie et dans la tactique constitue une approche ancienne et permanente. Pour la connaissance d'un territoire à conquérir, à occuper et à administrer, la plupart des théoriciens de la guerre offrent une perspective spatiale dans leurs écrits. En revanche, peu d'entre eux abordent, jusqu'à une date relativement récente dans l'histoire de la pensée militaire, la géographie comme une discipline à part entière. Il faut attendre le XIXe siècle en Occident, pour voir émerger des concepts s'appuyant essentiellement sur la géographie militaire. En Allemagne, Autriche-Hongrie, France, Belgique, Espagne et Italie, des théoriciens militaires se spécialisent sur l'art d'exploiter la géologie, l'hydrographie, l'orographie, la topographie au point de devenir de véritables officiers géographes. En France, l'École de géographie militaire se constitue véritablement après la défaite de 1870-1871 et connaît un dynamisme étonnant. Elle attire rapidement des officiers brillants qui font de la géographie militaire un métier et, surtout, une discipline reconnue dans toutes les institutions militaires. Sans nul doute, la géographie militaire française constitue l'un des courants majeurs de la pensée militaire française. Ses dimensions théorique et appliquée en font un savoir indispensable pour le stratège et le tacticien comme en témoigne la mise en place de la " géographie de guerre " de 1914 à 1918. Comment la géographie devient-elle un instrument de l'art militaire ? L'objet de cet ouvrage tend à révéler, d'abord, l'intérêt traditionnel des officiers français pour la géographie. La géographie militaire représente un savoir méconnu aujourd'hui, remplacée par la géostratégie, depuis 1945, qui prévaut dans toutes les approches spatiales militaires contemporaines. Or, elle se distingue nettement des autres formes de réflexion. Comment définir la géographie militaire française ? Cet ouvrage analyse l'évolution des concepts majeurs employés par plusieurs générations d'officiers géographes, le rapport entre la géographie et la guerre, les principaux échiquiers de guerre de cette époque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 619  pages
  • Dimensions :  3.6cmx15.6cmx23.4cm
  • Poids : 938.9g
  • Editeur :   Economica Paru le
  • Collection : Bibliothèque Stratégique
  • ISBN :  2717845275
  • EAN13 :  9782717845273
  • Classe Dewey :  355.4744
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Boulanger

Le trésor des paradoxes

"Les racistes sont des êtres inférieurs", la phrase revient comme un boomerang : celui qui pense qu'il y a des êtres inférieurs est raciste... et s'autoproclame ainsi être inférieur. Quel crédit lui accorder ? Énoncer une telle phrase, c'est aussi suggérer l'opposé. Regardez autour de vous...

Sociologie du blaireau : Bestiaire iconoclaste de nos contemporains

De la Vieille Bique érotomane au Chacal des prétoires, de la Fouine psychanalyste à la Poule fashion victim, Philippe Boulanger dépeint les "animaux" grotesques qui hantent notre époque. Et personne n'est épargné: du Morpion syndicaliste qui vit au crochet des administrations en ne représent...

Tangente, Hors-série N° 34 : Les Statistiques et leur décodage

Les statistiques sont omniprésentes dans notre vie quotidienne : résultats sportifs, recensements, quotas, loi des séries, sondages, élections... Elles font usage d'un grand nombre de données, qu'il faut recueillir, classer, traiter, interpréter. Avec elles, les mathématiques réalisent un va...

Géographie militaire et géostratégie: Enjeux et crises du monde contemporain

Depuis la fin de l’antagonisme des deux blocs et l’espoir de voir la paix s’imposer sur tous les continents, sous l’effet de la mondialisation et de l’accélération des échanges, une nouvelle géographie des rivalités et des tensions se dessine. Terrorisme international, guerres de fron...

Voir tous les livres de Philippe Boulanger

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La géographie dans la stratégie et dans la tactique constitue une approche ancienne et permanente. Pour la connaissance d'un territoire à conquérir, à occuper et à administrer, la plupart des théoriciens de la guerre offrent une perspective spatiale dans leurs écrits. En revanche, peu d'entre eux abordent, jusqu'à une date relativement récente dans l'histoire de la pensée militaire, la géographie comme une discipline à part entière. Il faut attendre le XIXe siècle en Occident, pour voir émerger des concepts s'appuyant essentiellement sur la géographie militaire. En Allemagne, Autriche-Hongrie, France, Belgique, Espagne et Italie, des théoriciens militaires se spécialisent sur l'art d'exploiter la géologie, l'hydrographie, l'orographie, la topographie au point de devenir de véritables officiers géographes. En France, l'École de géographie militaire se constitue véritablement après la défaite de 1870-1871 et connaît un dynamisme étonnant. Elle attire rapidement des officiers brillants qui font de la géographie militaire un métier et, surtout, une discipline reconnue dans toutes les institutions militaires. Sans nul doute, la géographie militaire française constitue l'un des courants majeurs de la pensée militaire française. Ses dimensions théorique et appliquée en font un savoir indispensable pour le stratège et le tacticien comme en témoigne la mise en place de la " géographie de guerre " de 1914 à 1918. Comment la géographie devient-elle un instrument de l'art militaire ? L'objet de cet ouvrage tend à révéler, d'abord, l'intérêt traditionnel des officiers français pour la géographie. La géographie militaire représente un savoir méconnu aujourd'hui, remplacée par la géostratégie, depuis 1945, qui prévaut dans toutes les approches spatiales militaires contemporaines. Or, elle se distingue nettement des autres formes de réflexion. Comment définir la géographie militaire française ? Cet ouvrage analyse l'évolution des concepts majeurs employés par plusieurs générations d'officiers géographes, le rapport entre la géographie et la guerre, les principaux échiquiers de guerre de cette époque.