share_book
Envoyer cet article par e-mail

La grève des tranchées : Les mutineries de 1917

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La grève des tranchées : Les mutineries de 1917

La grève des tranchées : Les mutineries de 1917

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La grève des tranchées : Les mutineries de 1917"

En 1917, avec l'offensive Nivelle et la terrible bataille du Chemin des Dames, l'armée française, déjà épuisée par trois années de guerre, subit à nouveau une insupportable hécatombe. Sur le front, les conditions de vie - ou de survie - des poilus sont effroyables : situation matérielle et sanitaire déplorable, démoralisation face à un conflit qui dure, retard considérable des permissions, carence manifeste des états-majors et, bien sûr, éprouvante promiscuité du sang et de la mort. Influencés par les mouvements sociaux de l'arrière, mais surtout lassés par des combats absurdes et meurtriers, des soldats se mettent " en grève " et refusent de se battre. Longtemps couvertes par le secret défense, ces " mutineries " de grande ampleur et leur répression - allant des peines de prison aux " exécutions pour l'exemple " - ne cesseront d'alimenter rumeurs et polémiques. Afin de mieux comprendre le déclenchement et la propagation de ces insurrections, et de cerner plus précisément la personnalité des " rebelles ", de leurs officiers et de leurs juges, l'auteur croise archives militaires et témoignages. Par cet ouvrage qui fera date dans l'historiographie de la Grande Guerre, Denis Rolland dissipe nombre de préjugés et rétablit dans sa dimension humaine une tragédie jusqu'alors mal connue.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 447  pages
  • Dimensions :  4.0cmx14.0cmx22.2cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Imago (éditions) Paru le
  • Collection : IMAGO (EDITIONS
  • ISBN :  2849520209
  • EAN13 :  9782849520208
  • Classe Dewey :  944.08
  • Langue : Français

D'autres livres de Denis Rolland

Les Républiques en propagande : Pluralisme politique et propagande : entre déni et institutionnalisation XIXe-XXIe siècles

La propagande politique et culturelle en contexte pluraliste a longtemps été un objet tabou (l'histoire des autres, des régimes totalitaires) ou un sujet de fantasmes (l'histoire " secrète ", l'histoire " complot "), entre défoulement et occultation. Cet ouvrage a donc un triple projet : contri...

Nivelle, l'inconnu du Chemin des Dames

La récente histoire sur la guerre de 14-18 a privilégié l'étude du quotidien des Poilus, au front et à l'arrière. Denis Rolland, par le présent ouvrage, se démarque de cette tendance historiographique et s'attache à retracer le parcours et la psychologie d'un officier d'état-major, Robert ...

Voir tous les livres de Denis Rolland

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En 1917, avec l'offensive Nivelle et la terrible bataille du Chemin des Dames, l'armée française, déjà épuisée par trois années de guerre, subit à nouveau une insupportable hécatombe. Sur le front, les conditions de vie - ou de survie - des poilus sont effroyables : situation matérielle et sanitaire déplorable, démoralisation face à un conflit qui dure, retard considérable des permissions, carence manifeste des états-majors et, bien sûr, éprouvante promiscuité du sang et de la mort. Influencés par les mouvements sociaux de l'arrière, mais surtout lassés par des combats absurdes et meurtriers, des soldats se mettent " en grève " et refusent de se battre. Longtemps couvertes par le secret défense, ces " mutineries " de grande ampleur et leur répression - allant des peines de prison aux " exécutions pour l'exemple " - ne cesseront d'alimenter rumeurs et polémiques. Afin de mieux comprendre le déclenchement et la propagation de ces insurrections, et de cerner plus précisément la personnalité des " rebelles ", de leurs officiers et de leurs juges, l'auteur croise archives militaires et témoignages. Par cet ouvrage qui fera date dans l'historiographie de la Grande Guerre, Denis Rolland dissipe nombre de préjugés et rétablit dans sa dimension humaine une tragédie jusqu'alors mal connue.