share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Diables rouges : 152e Régiment d'Infanterie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Diables rouges : 152e Régiment d'Infanterie

Les Diables rouges : 152e Régiment d'Infanterie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Diables rouges : 152e Régiment d'Infanterie"

Il est né sur les bords du Rhin... A elle seule, cette métaphore résume parfaitement la vocation profonde du 152e régiment d Infanterie, les « Diables rouges » du régiment d Alsace. Son histoire, ponctuée de hauts faits d armes et de périodes de sommeil culmine au Hartmannswillerkopf et pendant la Grande Guerre. Le régiment apparaît dans l ordre de bataille de l armée française en 1794 et puise son origine dans le ci-devant régiment de Saintonge. Dissous deux ans plus tard, il renait en 1813 pour une brève aventure en Allemagne et est à nouveau dissous en 1814 après s être illustré durant la campagne de France. La défaite de 1870 et l avènement de la IIIe République annoncent son renouveau. En 1887, le 152e régiment régional d infanterie retrouve sa place parmi ses pairs. Symbole de cette armée qui a les yeux fixés sur la ligne bleue des Vosges, il prend garnison à Gerardmer. Lorsque sonne l heure de vérité, il est à la pointe du combat et pénètre le premier en Alsace, comptant dans ses rangs le célèbre dessinateur Hansi. Après les terribles combats du Hartmannswillerkopf, les « Diables rouges » sont de toutes les batailles et le régiment totalise jusqu en 1918 sept citations. Entre 1919 et 1939, implanté à Colmar, il participe à la garde au Rhin avant d être engagé en 1940 dans la bataille de Réthel. Sous l occupation, il sera l âme de la « Résistance Auvergne » avant de combattre en Alsace et de retrouver Colmar où le général de Gaulle lui remet solennellement son drapeau le 10 février 1945. Comme bien d autres, le 152e régiment d infanterie mécanisé est appelé en Algérie, il participe à la lutte contre la rébellion avant de rejoindre sa garnison alsacienne en 1964. Définitivement enraciné dans cette terre d Alsace qui offrit tant de ses fils au service de son drapeau, le 152e régiment d infanterie est aujourd hui une unité dynamique et réactive de l armée de terre, susceptible d être projeté avec court préavis sur n importe quel théâtre d opérations où l exigent la défense et le service des intérêts de la France. La ligne bleue n est plus celle des Vosges, mais plus souvent les horizons lointains des missions extérieures. Demeurent cependant inchangées, jalousement gardées et toujours cultivées, les vertus de fidélité et de sacrifice qui présidèrent à la naissance du « Quinze-deux » et forgèrent son âme fière et ardente.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 240  pages
  • Dimensions :  2.2cmx23.2cmx30.8cm
  • Poids : 1741.8g
  • Editeur :   Charles Lavauzelle Paru le
  • ISBN :  2702510892
  • EAN13 :  9782702510896
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Dufour

Les Bat' d'Af : Les Zéphirs et les joyeux (1831-1972)

Tout comme les légionnaires à qui ils ont été associés dans les colonnes du Sud-Oranais ou du Maroc, les " Zéphyrs " et les " Joyeux " ont fait partie de cette extraordinaire armée d'Afrique qui a inspiré une légende noire et, de ce fait, fasciné une population avide d'aventure et d'exotis...

La France au Levant. Des croisades à nos jours. Liban, Syrie, Palestine, Egypte, Israël

Le rayonnement du Proche-Orient tout comme l'attraction qu'il continue à exercer en France et sur nombre d'Etats occidentaux de premier plan tient à son rôle de berceau, puis de carrefour des civilisations de l'humanité. C'est à partir du septième siècle et, surtout, de la première Croisade,...

Voir tous les livres de Pierre Dufour

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Il est né sur les bords du Rhin... A elle seule, cette métaphore résume parfaitement la vocation profonde du 152e régiment d Infanterie, les « Diables rouges » du régiment d Alsace. Son histoire, ponctuée de hauts faits d armes et de périodes de sommeil culmine au Hartmannswillerkopf et pendant la Grande Guerre. Le régiment apparaît dans l ordre de bataille de l armée française en 1794 et puise son origine dans le ci-devant régiment de Saintonge. Dissous deux ans plus tard, il renait en 1813 pour une brève aventure en Allemagne et est à nouveau dissous en 1814 après s être illustré durant la campagne de France. La défaite de 1870 et l avènement de la IIIe République annoncent son renouveau. En 1887, le 152e régiment régional d infanterie retrouve sa place parmi ses pairs. Symbole de cette armée qui a les yeux fixés sur la ligne bleue des Vosges, il prend garnison à Gerardmer. Lorsque sonne l heure de vérité, il est à la pointe du combat et pénètre le premier en Alsace, comptant dans ses rangs le célèbre dessinateur Hansi. Après les terribles combats du Hartmannswillerkopf, les « Diables rouges » sont de toutes les batailles et le régiment totalise jusqu en 1918 sept citations. Entre 1919 et 1939, implanté à Colmar, il participe à la garde au Rhin avant d être engagé en 1940 dans la bataille de Réthel. Sous l occupation, il sera l âme de la « Résistance Auvergne » avant de combattre en Alsace et de retrouver Colmar où le général de Gaulle lui remet solennellement son drapeau le 10 février 1945. Comme bien d autres, le 152e régiment d infanterie mécanisé est appelé en Algérie, il participe à la lutte contre la rébellion avant de rejoindre sa garnison alsacienne en 1964. Définitivement enraciné dans cette terre d Alsace qui offrit tant de ses fils au service de son drapeau, le 152e régiment d infanterie est aujourd hui une unité dynamique et réactive de l armée de terre, susceptible d être projeté avec court préavis sur n importe quel théâtre d opérations où l exigent la défense et le service des intérêts de la France. La ligne bleue n est plus celle des Vosges, mais plus souvent les horizons lointains des missions extérieures. Demeurent cependant inchangées, jalousement gardées et toujours cultivées, les vertus de fidélité et de sacrifice qui présidèrent à la naissance du « Quinze-deux » et forgèrent son âme fière et ardente.