share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un rocher bien occupé : Monaco pendant la guerre 1939-1945

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un rocher bien occupé : Monaco pendant la guerre 1939-1945

Un rocher bien occupé : Monaco pendant la guerre 1939-1945

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un rocher bien occupé : Monaco pendant la guerre 1939-1945"

Oubliez Monaco, ses princesses et ses ragots. Dans cette enquête, Pierre Abramovici remonte cinquante ans en arrière, pendant la Seconde Guerre mondiale, quand le Rocher se partageait, dans ses heures les plus troubles, entre fidélité à la France et au Maréchal et amitiés commerciales avec l'occupant allemand. Les héros changent de nom. Entrent en scène le consul général de France, Victor Jeannequin, le ministre d'État à la principauté, Émile Roblot, ou encore l'homme d'affaires Du Pasquier. Et jamais le terme de "complexité diplomatique" n'aura trouvé autant de sens qu'à cette époque. Partagé entre l'Italie – souhaitant annexer la côte jusqu'à Nice –, l'Allemagne – y trouvant un pôle financier incontournable – et la France – alliée obligée –, Monaco reflète bien l'ambivalence politique de l'Europe à cette période. On y découvre le prince Louis, grand-père de l'actuel prince Rainier, mal à l'aise et tiraillé entre son admiration pour le Maréchal et le besoin de ménager l'occupant allemand suite au séquestre de ses biens personnels en zone occupée. Est surtout dévoilé un monde d'affaires et de finances où se joue l'avenir d'un pays au gré des alliances, des monopoles banquiers et industriels et où se perd la notion de résistance et de collaboration dans les méandres politiques d'une lutte essentielle : préserver le pays. De quoi faire voler en éclat la vitrine dorée et aseptisée du Monaco d'aujourd'hui… Pierre Abramovici a eu besoin de trois ans pour mener à bien cette enquête complexe réalisée sans l'aide du prince Rainier qui s'est refusé à ouvrir les archives du Rocher. De quoi imaginer d'autres mystères monégasques à découvrir… --Marine Segalen

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 361  pages
  • Dimensions :  3.0cmx15.4cmx23.0cm
  • Poids : 1478.7g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : L'épreuve des faits
  • ISBN :  2020372118
  • EAN13 :  9782020372114
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Abramovici

Le Putsch des Généraux: De Gaulle contre l'armée (1958-1961)

    Au début de 1946, le général de Gaulle quitte le pouvoir et entame une traversée du désert qui durera douze ans. Mais une partie de ses compagnons ne se résignent pas et vont se servir des frustrations de l'armée pour revenir aux commandes politiques. Très politisés, quelques-uns von...

Voir tous les livres de Pierre Abramovici

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Oubliez Monaco, ses princesses et ses ragots. Dans cette enquête, Pierre Abramovici remonte cinquante ans en arrière, pendant la Seconde Guerre mondiale, quand le Rocher se partageait, dans ses heures les plus troubles, entre fidélité à la France et au Maréchal et amitiés commerciales avec l'occupant allemand. Les héros changent de nom. Entrent en scène le consul général de France, Victor Jeannequin, le ministre d'État à la principauté, Émile Roblot, ou encore l'homme d'affaires Du Pasquier. Et jamais le terme de "complexité diplomatique" n'aura trouvé autant de sens qu'à cette époque. Partagé entre l'Italie – souhaitant annexer la côte jusqu'à Nice –, l'Allemagne – y trouvant un pôle financier incontournable – et la France – alliée obligée –, Monaco reflète bien l'ambivalence politique de l'Europe à cette période. On y découvre le prince Louis, grand-père de l'actuel prince Rainier, mal à l'aise et tiraillé entre son admiration pour le Maréchal et le besoin de ménager l'occupant allemand suite au séquestre de ses biens personnels en zone occupée. Est surtout dévoilé un monde d'affaires et de finances où se joue l'avenir d'un pays au gré des alliances, des monopoles banquiers et industriels et où se perd la notion de résistance et de collaboration dans les méandres politiques d'une lutte essentielle : préserver le pays. De quoi faire voler en éclat la vitrine dorée et aseptisée du Monaco d'aujourd'hui… Pierre Abramovici a eu besoin de trois ans pour mener à bien cette enquête complexe réalisée sans l'aide du prince Rainier qui s'est refusé à ouvrir les archives du Rocher. De quoi imaginer d'autres mystères monégasques à découvrir… --Marine Segalen