share_book
Envoyer cet article par e-mail

Chansons pour accordéon

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Chansons pour accordéon

Chansons pour accordéon

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Chansons pour accordéon"

" Les chansons perdues sont probablement les plus belles et le vieux monde les a semées le long de sa route, sur ses routes piétinées par ses représentants de vanité nationale, les lourds et jeunes soldats du vieux monde... La chanson est le meilleur moyen d'exprimer cette sentimentalité quotidienne de l'âge des souvenirs de la rue et de leurs conséquences. Le fil conducteur de cette série de romances, qui ne sont pas tant des souvenirs personnels que des souvenirs collectifs de ma génération, relie une suite de villes dont j'ai souvent parlé mais qui, pour moi, ne sont plus que des villes fantômes. Revenir sur mes pas en passant par Rouen, Le Havre, Naples, Londres, Mayence, serait un voyage parmi des ruines : il ne reste plus rien des décors où j'ai vécu durant que j'étais jeune. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 187  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.0cmx16.6cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Table Ronde Paru le
  • Collection : La petite Vermillon
  • ISBN :  2710325306
  • EAN13 :  9782710325307
  • Classe Dewey :  841.91
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Mac Orlan

Les clients du Bon Chien Jaune

Louis-Marie vit chez son oncle, propriétaire de l'auberge du Bon Chien Jaune, à Brest, où s'organisent d'étranges commerces. Notamment entre celui-ci et un certain Pain Noir, qui réclame que lui soient livrés des morts... Intrigué, le jeune garçon décide d'en savoir plus. Mais il [....]...

Prix : 71 DH

L'ancre de miséricorde

Pour qui aime l'aventure, il n'y a pas meilleure ville que Brest, en 1777, avec sa rade où sont ancrés les navires de commerce et de guerre. Dans la boutique de son père, Yves-Marie, seize ans, écoute Mr Burns, le chirurgien de marine, lui raconter ses périples sur les océans. C'est décidé :...

Contes de la pipe en terre

Après les Bourreurs de crânes !, Pierre Mac Orlan s impose de nouveau, dans ces Contes de la pipe en terre, comme un fabuleux raconteur d histoires. Regroupant les textes écrits, sur les conseils de son ami Gus Bofa à qui l on doit l illustration de couverture , pour divers journaux comme Le Rir...

Voir tous les livres de Pierre Mac Orlan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Les chansons perdues sont probablement les plus belles et le vieux monde les a semées le long de sa route, sur ses routes piétinées par ses représentants de vanité nationale, les lourds et jeunes soldats du vieux monde... La chanson est le meilleur moyen d'exprimer cette sentimentalité quotidienne de l'âge des souvenirs de la rue et de leurs conséquences. Le fil conducteur de cette série de romances, qui ne sont pas tant des souvenirs personnels que des souvenirs collectifs de ma génération, relie une suite de villes dont j'ai souvent parlé mais qui, pour moi, ne sont plus que des villes fantômes. Revenir sur mes pas en passant par Rouen, Le Havre, Naples, Londres, Mayence, serait un voyage parmi des ruines : il ne reste plus rien des décors où j'ai vécu durant que j'étais jeune. "