share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les étincelles du bonheur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les étincelles du bonheur

Les étincelles du bonheur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les étincelles du bonheur"

« Certains soirs où la nuit était particulièrement belle, nous redescendions dans le jardin, afin de mieux voir la lune. Alors que le vent soufflait légèrement et faisait se balancer les ombres des immenses cèdres du Liban comme des sentinelles imposantes mais rassurantes, et que toutes les odeurs parfumées de cette terre du midi venaient chatouiller nos narines, ma grand-mère me prenait par la main, et nous nous enfoncions tous les deux dans l'obscurité de la nuit, seulement éclairés par la lune. Nous allions ramasser des feuilles de tilleul pour faire une tisane ; ma grand-mère disait qu'elle aidait à bien digérer, et à dormir, ce qui était vrai. Et puis surtout, nous regardions notre amie la lune : -Tu vois, mon chéri, la lune est menteuse! -Pourquoi, Manette? -Eh bien, lorsqu'elle est en forme de croissant, c'est qu'elle décroît, et lorsqu'elle dessine au contraire un D, c'est qu'elle croit ! Depuis, je ne regarde plus tout à fait la lune de la même façon, et j'ai appris à me méfier de l'apparence des choses. » Après le succès de N'oublie pas que je t'aime, en hommage à sa femme disparue, Jérôme-Arnaud Wagner signe un deuxième livre sur son histoire d'amour avec sa grand-mère « Manette », et le lien qui les unissait par-delà les générations. Un îlot de douceur, une atmosphère d'antan et une plume d une grande sincérité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.0cmx20.4cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Michalon Paru le
  • Collection : ROMAN
  • ISBN :  2841865789
  • EAN13 :  9782841865789
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Jérôme-Arnaud Wagner

N'oublie pas que je t'aime

Un témoignage très touchant. Une histoire d'amour qui ne finit jamais et qui traverse les plus durs obstacles. Un amour à l'infini ! L'auteur perdit à l'aube de leur amour, sa femme de trente-cinq ans, brutalement, suite à une faute médicale. Il l'aimait avec passion. " N'oublie pas que je ...

Prix : 231 DH
N'oublie pas que je t'aime

Un témoignage très touchant. Une histoire d'amour qui ne finit jamais et qui traverse les plus durs obstacles. Un amour à l'infini ! L'auteur perdit à l'aube de leur amour, sa femme de trente-cinq ans, brutalement, suite à une faute médicale. Il l'aimait avec passion. " N'oublie pas que je t'a...

Prix : 96 DH

Voir tous les livres de Jérôme-Arnaud Wagner

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Certains soirs où la nuit était particulièrement belle, nous redescendions dans le jardin, afin de mieux voir la lune. Alors que le vent soufflait légèrement et faisait se balancer les ombres des immenses cèdres du Liban comme des sentinelles imposantes mais rassurantes, et que toutes les odeurs parfumées de cette terre du midi venaient chatouiller nos narines, ma grand-mère me prenait par la main, et nous nous enfoncions tous les deux dans l'obscurité de la nuit, seulement éclairés par la lune. Nous allions ramasser des feuilles de tilleul pour faire une tisane ; ma grand-mère disait qu'elle aidait à bien digérer, et à dormir, ce qui était vrai. Et puis surtout, nous regardions notre amie la lune : -Tu vois, mon chéri, la lune est menteuse! -Pourquoi, Manette? -Eh bien, lorsqu'elle est en forme de croissant, c'est qu'elle décroît, et lorsqu'elle dessine au contraire un D, c'est qu'elle croit ! Depuis, je ne regarde plus tout à fait la lune de la même façon, et j'ai appris à me méfier de l'apparence des choses. » Après le succès de N'oublie pas que je t'aime, en hommage à sa femme disparue, Jérôme-Arnaud Wagner signe un deuxième livre sur son histoire d'amour avec sa grand-mère « Manette », et le lien qui les unissait par-delà les générations. Un îlot de douceur, une atmosphère d'antan et une plume d une grande sincérité.