share_book
Envoyer cet article par e-mail

Victor Schoelcher :

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Victor Schoelcher :

Victor Schoelcher :

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Victor Schoelcher :"

La fille ne bouge pas, indifférente à ce qui se passe autour d'elle. Des hommes richement vêtus s'approchent, tâtent ses bras, ses jambes, regardent ses seins, la tournent et la retournent, lui ouvrent la bouche pour examiner ses dents. L'un d'eux lance au vendeur : "Cent piastres." Puis un autre : "Cent vingt. - Cent soixante." Le petit homme cède. La fille part pour cent cinquante piastres. Elle appartient désormais à l'homme blanc. Victor est comme paralysé au milieu de la place brûlante. Il se sent inutile, il se sait impuissant... Tête baissée, gorge nouée, il s'éloigne pour cacher son dégoût et sa honte...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 95  pages
  • Dimensions :  0.8cmx11.0cmx17.4cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Actes Sud Junior Paru le
  • Collection : Ceux qui ont dit non
  • ISBN :  274277761X
  • EAN13 :  9782742777617
  • Classe Dewey :  326.809 2
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard Dhôtel

Le dico de l'info

Qu'est-ce qu'un localier ? Un bolo-bolo ? Et un cabochon ? savez-vous qu'en langage journalistique un frigo n'est pas un garde-manger, mais une réserve d'articles qu'on prévoit de publier plus tard ? Connaître les métiers de la presse, les grands canaux médiatiques, le jargon des pros, leurs...

Adolescence, mode d'emploi

Pourquoi la voix change et le corps se transforme ? Pourquoi ma mère me sort par les yeux ? Vais-je devenir, un jour, aussi buté que mon père ? Ma prof de maths m'exaspère, les maths m'exaspèrent, le français aussi, l'histoire, n'en parlons pas ! Bref, c'est quoi être ado ? Cannabis, [.......

Robespierre, la Terreur et la Vertu

1775 : Maximilien Robespierre, meilleur élève du collège Louis-le-Grand, à Paris, est choisi pour lire un discours de bienvenue lors de la visite du roi Louis XVI dans la capitale. Le souverain le regarde à peine. 1789 : Robespierre est élu député aux Etats Généraux. C'est le début d'un...

Bedirya la volontaire : L'éducation des filles en Afrique

Mandaté par Unicef France pour un reportage en Érythrée, Gérard Dhotel rencontre une population totalement démunie. Dans ce petit pays de la Corne d'Afrique, il ne s'agit pas de vivre, mais de survivre. Le journaliste, qui a rencontré plusieurs familles, visité des écoles, nous rapporte ici ...

Voir tous les livres de Gérard Dhôtel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La fille ne bouge pas, indifférente à ce qui se passe autour d'elle. Des hommes richement vêtus s'approchent, tâtent ses bras, ses jambes, regardent ses seins, la tournent et la retournent, lui ouvrent la bouche pour examiner ses dents. L'un d'eux lance au vendeur : "Cent piastres." Puis un autre : "Cent vingt. - Cent soixante." Le petit homme cède. La fille part pour cent cinquante piastres. Elle appartient désormais à l'homme blanc. Victor est comme paralysé au milieu de la place brûlante. Il se sent inutile, il se sait impuissant... Tête baissée, gorge nouée, il s'éloigne pour cacher son dégoût et sa honte...