share_book
Envoyer cet article par e-mail

Amours blessantes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Amours blessantes

Amours blessantes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Amours blessantes"

Derrière ce nom étrange, se cache l'un des visages les plus originaux de la bande dessinée des femmes au Japon. Dans la lignée de Murasaki Yamada dans les années 70, puis, entres autres, de Kyôko Okazaki, Kiriko Nananan aborde en effet de l'intérieur les sentiments et la sexualité féminine. C'est en 1993 qu'elle entame sa carrière avec le récit Hole paru dans "Garo", la mythique revue créée en 1964 comme l'écrin d'une bande dessinée adulte, devenue par la suite le bastion de toutes les avant-gardes. Vite remarquée, Kiriko Nananan, fidèle à "Garo", se tourne aussi vers des magazines à plus forts tirages. Sensible et réaliste, son regard sur la jeunesse japonaise est d'une tendresse non dépourvue de cruauté. Ainsi, Heartless Bitch retrace la conversation de deux amies, l'une évoquant sa dernière liaison avec une insouciance confinant au cynisme. Touchant au plus près des sentiments, Kiriko Nananan adopte la forme du monologue dans Painful Love, qui relate en plan fixe une rupture amère. Depuis 1996, elle explore les tourments intimes dans des récits de plus longue haleine, tels que Blue, mélancolique page d'amour entre deux lycéennes, ou Everyday. L'intériorité" de ses histoires s'accorde avec un dessin à la fois lisse et contrasté, et c'est avec ce découpage si singulier (alternance de gros plans de visages, de silhouettes ou d'objets cadrés) qu'on l'identifie au premier coup d'oeil. Avec Nananan, l'expression "une sensibilité à fleur de peau" acquiert tout son sens

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 209  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.8cmx20.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Casterman Paru le
  • Collection : Sakka auteurs
  • ISBN :  2203002832
  • EAN13 :  9782203002838
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Kiriko Nananan

Blue

Paru en 1996 dans la revue Comic Are, puis édité par Magazine House, Blue est emblématique de l'œuvre de Kiriko Nananan, dédiée aux tourments de la jeunesse japonaise d'aujourd'hui. Le bleu, c'est celui de la mer que Kayako vient contempler, après les cours. Un jour, la secrète Masami [.....

Strawberry Shortcakes

Dans le Tôkyô d'aujourd'hui, Tôkô, Chihiro, Riko et Akiyo sont à la recherche du bonheur. Malgré son succès comme dessinatrice, Tôkô ne digère pas la trahison de son petit ami. Cloîtrée chez elle, elle vomit toute nourriture, et méprise Chihiro, sa colocataire, quand celle-ci tombe amou...

Everyday

Miho travaille comme vendeuse dans un magasin, pendant que son compagnon Seiichi se consacre à la musique. Même si elle repense souvent à son ex-petit ami, Hagio, elle est heureuse avec Seiichi. Le jeune ménage peine pourtant à joindre les deux bouts, et Miho doit prendre un second emploi. Deve...

Rouge bonbon

Dix-huit saynètes, dix-huit femmes qui prennent le temps de faire une pause dans leur vie quotidienne pour affronter, droit dans les yeux, leurs amis avec tendresse, leurs amours passées avec nostalgie, leur passage à vide ou leurs envies de se foutre en l'air... Dix-huit instants, où des filles...

Voir tous les livres de Kiriko Nananan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Derrière ce nom étrange, se cache l'un des visages les plus originaux de la bande dessinée des femmes au Japon. Dans la lignée de Murasaki Yamada dans les années 70, puis, entres autres, de Kyôko Okazaki, Kiriko Nananan aborde en effet de l'intérieur les sentiments et la sexualité féminine. C'est en 1993 qu'elle entame sa carrière avec le récit Hole paru dans "Garo", la mythique revue créée en 1964 comme l'écrin d'une bande dessinée adulte, devenue par la suite le bastion de toutes les avant-gardes. Vite remarquée, Kiriko Nananan, fidèle à "Garo", se tourne aussi vers des magazines à plus forts tirages. Sensible et réaliste, son regard sur la jeunesse japonaise est d'une tendresse non dépourvue de cruauté. Ainsi, Heartless Bitch retrace la conversation de deux amies, l'une évoquant sa dernière liaison avec une insouciance confinant au cynisme. Touchant au plus près des sentiments, Kiriko Nananan adopte la forme du monologue dans Painful Love, qui relate en plan fixe une rupture amère. Depuis 1996, elle explore les tourments intimes dans des récits de plus longue haleine, tels que Blue, mélancolique page d'amour entre deux lycéennes, ou Everyday. L'intériorité" de ses histoires s'accorde avec un dessin à la fois lisse et contrasté, et c'est avec ce découpage si singulier (alternance de gros plans de visages, de silhouettes ou d'objets cadrés) qu'on l'identifie au premier coup d'oeil. Avec Nananan, l'expression "une sensibilité à fleur de peau" acquiert tout son sens