share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le problème avec l'allaitement : réflexion personnelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le problème avec l'allaitement : réflexion personnelle

Le problème avec l'allaitement : réflexion personnelle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le problème avec l'allaitement : réflexion personnelle"

Contrairement à ce que pourrait suggérer le titre, James Akré n'a aucun problème avec l'allaitement, bien au contraire ! Il se définit lui-même comme un membre du Collectif International de Soutien à l'Allaitement et appelle à la mobilisation quiconque reconnaît le droit des enfants à être allaités. L'auteur envisage l'allaitement davantage comme un enjeu social que comme une question de choix personnel. Car ce ne sont pas seulement les mères qui allaitent ou pas. Si on se place du point de vue des sociétés, on peut dire qu'il existe des cultures d'allaitement et des cultures de non-allaitement. En effet, les normes culturelles d'une société donnée déterminent les comportements et les choix des mères. Il est naturel d'adopter les comportements culturellement valorisés de la société à laquelle on appartient. Ainsi, bien qu'il soit intellectuellement admis que le sein, c'est plus sain, le lait industriel est toujours considéré comme une solution alternative saine et sans dangers. James Akré ne craint pas d'affirmer que cette croyance est erronée: ce n'est pas tant l'allaitement qui est meilleur pour la santé que le lait industriel, donc le non-allaitement, qui est nocif . Il est urgent que nous retournions à la norme biologique des mammifères que nous sommes, en ce qui concerne l'alimentation des petits de notre espèce, si nous souhaitons donner à nos enfants les moyens d'accéder à une santé optimale. Ce texte optimiste nous montre que la révolution culturelle est possible en un temps relativement court et offre de nombreuses idées pratiques pour agir aux niveaux individuel, social et politique. En réalité, la révolution est déjà en marche !

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 162  pages
  • Dimensions :  0.6cmx13.0cmx18.8cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   éditions Du Hêtre Paru le
  • Collection : SOCIETE(S)
  • ISBN :  2361050005
  • EAN13 :  9782361050009
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Contrairement à ce que pourrait suggérer le titre, James Akré n'a aucun problème avec l'allaitement, bien au contraire ! Il se définit lui-même comme un membre du Collectif International de Soutien à l'Allaitement et appelle à la mobilisation quiconque reconnaît le droit des enfants à être allaités. L'auteur envisage l'allaitement davantage comme un enjeu social que comme une question de choix personnel. Car ce ne sont pas seulement les mères qui allaitent ou pas. Si on se place du point de vue des sociétés, on peut dire qu'il existe des cultures d'allaitement et des cultures de non-allaitement. En effet, les normes culturelles d'une société donnée déterminent les comportements et les choix des mères. Il est naturel d'adopter les comportements culturellement valorisés de la société à laquelle on appartient. Ainsi, bien qu'il soit intellectuellement admis que le sein, c'est plus sain, le lait industriel est toujours considéré comme une solution alternative saine et sans dangers. James Akré ne craint pas d'affirmer que cette croyance est erronée: ce n'est pas tant l'allaitement qui est meilleur pour la santé que le lait industriel, donc le non-allaitement, qui est nocif . Il est urgent que nous retournions à la norme biologique des mammifères que nous sommes, en ce qui concerne l'alimentation des petits de notre espèce, si nous souhaitons donner à nos enfants les moyens d'accéder à une santé optimale. Ce texte optimiste nous montre que la révolution culturelle est possible en un temps relativement court et offre de nombreuses idées pratiques pour agir aux niveaux individuel, social et politique. En réalité, la révolution est déjà en marche !