share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Année du rugby 2010 -nº38-

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Année du rugby 2010 -nº38-

L'Année du rugby 2010 -nº38-

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Année du rugby 2010 -nº38-"

S'il est une saison où le destin du rugby français  s'est identifié aux rebonds de son ballon préféré, c'est bien celle-ci, entre défis réussis et rendez-vous ratés. Et c'est l'équipe de France qui en a été le symbole, pour être passée, en une semaine, d'un coup d'éclat contre les champions du monde sud-africains, à Toulouse, à un gros coup de blues contre les Néo-Zélandais, à Marseille. Il en a été autrement du Tournoi des Six-Nations, où elle a décroché, avec un pack d'enfer, le neuvième Grand Chelem de son histoire. Après avoir dominé les tenants irlandais.Thierry Dusautoir et les siens ont doublé les Gallois à Cardiff et, surtout, devancé les Anglais à Paris. L'ANNÉE DU RUGBY 2010  est pleine de ces rebondissements qui font le caractère et l'identité de cette équipe à nulle autre pareille dans sa manière de se distinguer sous le label "inconstance". Car la même a fait, aussi, le désespoir de son entraîneur, Marc Lièvrement, après un été pourri en Afrique du Sud et en Argentine. Par bonheur, les meilleurs clubs français ont bien joué avec les coeurs et les peurs. C'est ainsi que Clermont-Ferrand, à son quatrième assaut d'affilée, est enfin devenu champion de France. L'histoire est noble, grande et généreuse, pour une ville qui attendait ce moment depuis cent ans. Aurélien Rougerie et sa belle compagnie ont pris leur revanche sur des Perpignanais sortis premiers du Top 14. À l'avènement des Clermontois s'est ajoutée la fulgurante promotion du Racing et de Toulon. Tous ces chocs, toutes ces confrontations font de L'ANNÉE DU RUGBY 2010 un ouvrage haut en couleur, en saveur. Et l'Europe a été au diapason, avec la consécration des souverains toulousains. L'équipe de Guy Novès renait à ce quatrième succès, une réussite unique sur le continent. Elle l'a obtenu dans le cadre du Stade de France face à un Biarritz Olympique obligé de s'incliner pour la deuxième fois en finale de cette compétition. L'ANNÉE DU RUGBY 2010   consacre à l'exploit sa juste place, au plus chaud, au plus haut. Du nord au sud, ainsi va la passion du rugby, qui n'en finit pas de gagner les coeurs. On y joue désormais en pays conquis, et, si le football reste le premier des sports populaires, la planète se fait de plus en plus ovale. Car ce jeu est aussi, et comment, un style de vie. L'ANNÉE DU RUGBY 2010 en témoigne par le lyrisme des photos et des mots. Elle annonce une Coupe du monde 2011 digne du rendez-vous fixé dans le pays le mieux disposé pour le jeu roi, la Nouvelle-Zélande. Et la fête contiinue.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 144  pages
  • Dimensions :  2.2cmx23.4cmx28.2cm
  • Poids : 1061.4g
  • Editeur :   Calmann-Lévy Paru le
  • Collection : Annuels-Siècles
  • ISBN :  2702141153
  • EAN13 :  9782702141151
  • Classe Dewey :  796
  • Langue : Français

D'autres livres de Christian Montaignac

L'Année du rugby 2011 -nº39-

Le rugby a encore gagné en popularité par sa manière de ressembler à la vie et d’être, en certaines grandes occasions, plus beau qu’elle, aussi. Un sport où les mouvements du cœur sont tels qu’ils sont des millions désormais à vouloir pousser, passer. La trente-neuvième Année du rug...

J'entends la neige brûler

A Las Vegas, au Caesar's Palace de Sinatra, un homme est assis, prisonnier d'un fauteuil. Un homme d'exception, un peu noir, un peu blanc, un peu rouge. Un immense boxeur, c'est Joe Louis : Il parlait peu, il ne parle plus. Derrière son sourire de vieil enfant triste, il se souvient. L'Alabama de s...

Les plus grands duels du rugby

Certaines rencontres ne semblent-elles pas si étroitement liées qu'elles en sont devenues presque indissociables dans notre mémoire collective? Comment tourner la page après plus d'un siècle d'histoire ayant livré des duels aussi inoubliables que ceux qui opposèrent les Bleus aux All Blocks o...

L'Année du rugby 1979, numéro 7, préfacé par Jean-Pierre Rives

C'est une Année du Rugby 1979 capitale que cet ouvrage, le septième d'une série désormais classique, vous invite à vivre par l'éclat des documents et la chaleur du texte. Une année pleine d'événements et d'avènements, de révélations et de passions, de bruits et, quelquefois, de fureurs.C...

Voir tous les livres de Christian Montaignac

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

S'il est une saison où le destin du rugby français  s'est identifié aux rebonds de son ballon préféré, c'est bien celle-ci, entre défis réussis et rendez-vous ratés. Et c'est l'équipe de France qui en a été le symbole, pour être passée, en une semaine, d'un coup d'éclat contre les champions du monde sud-africains, à Toulouse, à un gros coup de blues contre les Néo-Zélandais, à Marseille. Il en a été autrement du Tournoi des Six-Nations, où elle a décroché, avec un pack d'enfer, le neuvième Grand Chelem de son histoire. Après avoir dominé les tenants irlandais.Thierry Dusautoir et les siens ont doublé les Gallois à Cardiff et, surtout, devancé les Anglais à Paris. L'ANNÉE DU RUGBY 2010  est pleine de ces rebondissements qui font le caractère et l'identité de cette équipe à nulle autre pareille dans sa manière de se distinguer sous le label "inconstance". Car la même a fait, aussi, le désespoir de son entraîneur, Marc Lièvrement, après un été pourri en Afrique du Sud et en Argentine. Par bonheur, les meilleurs clubs français ont bien joué avec les coeurs et les peurs. C'est ainsi que Clermont-Ferrand, à son quatrième assaut d'affilée, est enfin devenu champion de France. L'histoire est noble, grande et généreuse, pour une ville qui attendait ce moment depuis cent ans. Aurélien Rougerie et sa belle compagnie ont pris leur revanche sur des Perpignanais sortis premiers du Top 14. À l'avènement des Clermontois s'est ajoutée la fulgurante promotion du Racing et de Toulon. Tous ces chocs, toutes ces confrontations font de L'ANNÉE DU RUGBY 2010 un ouvrage haut en couleur, en saveur. Et l'Europe a été au diapason, avec la consécration des souverains toulousains. L'équipe de Guy Novès renait à ce quatrième succès, une réussite unique sur le continent. Elle l'a obtenu dans le cadre du Stade de France face à un Biarritz Olympique obligé de s'incliner pour la deuxième fois en finale de cette compétition. L'ANNÉE DU RUGBY 2010   consacre à l'exploit sa juste place, au plus chaud, au plus haut. Du nord au sud, ainsi va la passion du rugby, qui n'en finit pas de gagner les coeurs. On y joue désormais en pays conquis, et, si le football reste le premier des sports populaires, la planète se fait de plus en plus ovale. Car ce jeu est aussi, et comment, un style de vie. L'ANNÉE DU RUGBY 2010 en témoigne par le lyrisme des photos et des mots. Elle annonce une Coupe du monde 2011 digne du rendez-vous fixé dans le pays le mieux disposé pour le jeu roi, la Nouvelle-Zélande. Et la fête contiinue.