share_book
Envoyer cet article par e-mail

La huitième vibration

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La huitième vibration

La huitième vibration

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La huitième vibration"

    A la fois roman policier, d'aventures et roman d'amour, voici un grand roman tout court. Dès la première page, nous entrons dans l'atmosphère d'une Afrique faite de chaleur, d'humidité, de sueur, d'insectes, d'odeurs, de bruits mettant en jeu les sens du lecteur. Nous ressentons le malaise du climat, le malaise des regards de la population dont on ignore les pensées. Nous entendons les sons d'une terre inconnue, nous sommes dans un roman où chaque personnage est le personnage principal parce qu'il raconte son histoire au lecteur. Janvier 1896. Un corps expéditionnaire débarque dans la colonie italienne d'Erythrée. Il est composé de recrues de toute la péninsule, avec leurs histoires, leurs accents, leurs espoirs et leurs mille dialectes : l'anarchiste décidé à porter la sédition, le rêveur d'Afrique, le major drogué et psychotique, le héros pressé d'affronter le désert, les caporaux cyniques, un berger des Abruzzes au parler si obscur que personne ne le comprend et le brigadier des carabiniers qui s'est engagé pour débusquer un assassin d'enfants. Sur place, ils vont trouver une population indigène aux langues et aux coutumes bariolées, des colons entre abrutissement alcoolisé et idéologie du progrès, une Africaine mi-sorcière mi-putain, et une Italienne à la beauté délicate et non moins malfaisante. Tandis qu'une petite fille danse interminablement dans la poussière, toutes les trames, les amours pures ou perverses, les projets grandioses et les appétits grossiers convergent vers la terrible bataille d'Adoua, la première grande défaite d'une armée blanche devant des troupes africaines.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 413  pages
    • Dimensions :  3.2cmx14.0cmx21.4cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Editions Métailié Paru le
    • Collection : BB ITALIENNE
    • ISBN :  2864247194
    • EAN13 :  9782864247197
    • Classe Dewey :  850
    • Langue : Français

    D'autres livres de Carlo Lucarelli

    Enquête interdite

    Dans les années trente, au cours d'un été étouffant, on découvre le cadavre d'une femme sur une plage de Rimini. À deux pas de là se dresse une imposante villa qui, coup tordu du hasard, abrite les vacances de Mussolini. Découvrant que la morte est une " danseuse ", le commissaire Arenzano s...

    Le Jour du Loup

    Revoilà notre Clint Eastwood au petit pied, le navrant Coliandro, flanqué de l'imprudente Nikita. Elle vient le sortir de la cambrousse dans laquelle on l'a relégué, où il gère des stocks de yaourts destinés aux cantines de la police italienne. Cette fois-ci c'est la mafia qui a intérêt à ...

    Loup-Garou

    Dans la journée, c'est un ingénieur et politicien défenseur de la famille et de l'ordre. La nuit, c'est le Loup-Garou, tueur en série de prostituées toxicomanes. Le tout est un polar sec, pervers, fiévreux dans l'Italie riche et malade du début des années 90, avec, en prime, la première app...

    Carte blanche, suivi de "L'Eté trouble"

    Ancien commissaire de la police politique fasciste, De Luca a beaucoup de souci à se faire quand la République de Salo commence à se prendre sérieusement les pieds dans le tapis. Mais, quels que soient les régimes politiques, on a toujours besoin d'une police efficace et, en bon salaud, De Luca...

    Voir tous les livres de Carlo Lucarelli

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    A la fois roman policier, d'aventures et roman d'amour, voici un grand roman tout court. Dès la première page, nous entrons dans l'atmosphère d'une Afrique faite de chaleur, d'humidité, de sueur, d'insectes, d'odeurs, de bruits mettant en jeu les sens du lecteur. Nous ressentons le malaise du climat, le malaise des regards de la population dont on ignore les pensées. Nous entendons les sons d'une terre inconnue, nous sommes dans un roman où chaque personnage est le personnage principal parce qu'il raconte son histoire au lecteur. Janvier 1896. Un corps expéditionnaire débarque dans la colonie italienne d'Erythrée. Il est composé de recrues de toute la péninsule, avec leurs histoires, leurs accents, leurs espoirs et leurs mille dialectes : l'anarchiste décidé à porter la sédition, le rêveur d'Afrique, le major drogué et psychotique, le héros pressé d'affronter le désert, les caporaux cyniques, un berger des Abruzzes au parler si obscur que personne ne le comprend et le brigadier des carabiniers qui s'est engagé pour débusquer un assassin d'enfants. Sur place, ils vont trouver une population indigène aux langues et aux coutumes bariolées, des colons entre abrutissement alcoolisé et idéologie du progrès, une Africaine mi-sorcière mi-putain, et une Italienne à la beauté délicate et non moins malfaisante. Tandis qu'une petite fille danse interminablement dans la poussière, toutes les trames, les amours pures ou perverses, les projets grandioses et les appétits grossiers convergent vers la terrible bataille d'Adoua, la première grande défaite d'une armée blanche devant des troupes africaines.