share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'apprentie Geisha (one shot)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'apprentie Geisha (one shot)

L'apprentie Geisha (one shot)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'apprentie Geisha (one shot)"

O-Tsuru (« la grue »), appelée ainsi parce que petite elle avait l habitude de se tenir sur un pied pour réchauffer l autre, a été vendue par ses parents pour qu'elle devienne une geisha. Elle va donc commencer comme shikomikka («apprentie ») dans une okiya : la maison où vivent les geishas. En faisant les commissions de ses aînées, Tsuru va découvrir la vie de ses femmes. Enfin, un jour, son tour arrive. Elle se rend dans la chambre de son bienfaiteur. Celui qui, en payant les frais de cérémonie, va la faire entrer dans le monde des geishas. Tsuru va alors prendre le nom de Tsurugiku et devenir une geisha célèbre dans le monde des plaisirs. Quand Kazuo Kamimura faisait ses débuts de dessinateur de mangas, il louait un bureau au premier étage d'une maison de geishas à agarazuka, l'un des quelques quartiers de Tokyo où vivent des geishas. C'est probablement là qu'il a découvert le monde d élégance et de tristesse dans lequel vivent les geishas qu'il nous fait découvrir dans ce sublime ouvrage. Certains passages sont érotiques, d'où la signalisation pour public averti mais le tout reste très digne car l auteur manie la suggestion et l'expressionnisme avec une dextérité fascinante.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 352  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.0cmx21.0cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Kana Paru le
  • Collection : Sensei
  • ISBN :  2505009678
  • EAN13 :  9782505009672
  • Classe Dewey :  806
  • Langue : Français

D'autres livres de Kazuo Kamimura

La Plaine du Kanto, Tome 3

Le 15 août 1945, un avion de l'US Air Force s'écrase dans un champ de la région de Chiba, tandis que des paysans armés de bambous s'apprêtent à lyncher le pilote rescapé. C'est ainsi que s'ouvre, le jour même de la capitulation du Japon, le grand roman d'apprentissage de Kinta, jeune garçon...

Folles passions, Tome 3 :

Le jour tragique est arrivé ! O-Shishi est en route pour se faire exécuter au grand dam de Sutehachi, son amant ! Afin de lui rendre hommage une dernière fois, il revêt son plus bel apparat avant de lui dire définitivement adieu ! Sutehachi fait alors un rêve prémonitoire où il voit son maî...

Le fleuve Shinano, Tome 1 :

Le fleuve Shinano, vaste représentation au romantisme échevelé des amours et des désirs sensuels de la jeune et jolie Yukié Takano, avec pour toile de fond les années agitées de l'ère Shôwa (1925-1989). Porteuse du noir secret de son origine, Yukié va vivre au plus près de ses sentiments ...

La plaine du Kantô, Tome 2 :

Le 15 août 1945, un avion de l'US Air Force s'écrase dans un champ de la région de Chiba, tandis que des paysans armés de bambous s'apprêtent à lyncher le pilote rescapé. C'est ainsi que s'ouvre, le jour même de la capitulation du Japon, le grand roman d'apprentissage de Kinta, jeune garçon...

Voir tous les livres de Kazuo Kamimura

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

O-Tsuru (« la grue »), appelée ainsi parce que petite elle avait l habitude de se tenir sur un pied pour réchauffer l autre, a été vendue par ses parents pour qu'elle devienne une geisha. Elle va donc commencer comme shikomikka («apprentie ») dans une okiya : la maison où vivent les geishas. En faisant les commissions de ses aînées, Tsuru va découvrir la vie de ses femmes. Enfin, un jour, son tour arrive. Elle se rend dans la chambre de son bienfaiteur. Celui qui, en payant les frais de cérémonie, va la faire entrer dans le monde des geishas. Tsuru va alors prendre le nom de Tsurugiku et devenir une geisha célèbre dans le monde des plaisirs. Quand Kazuo Kamimura faisait ses débuts de dessinateur de mangas, il louait un bureau au premier étage d'une maison de geishas à agarazuka, l'un des quelques quartiers de Tokyo où vivent des geishas. C'est probablement là qu'il a découvert le monde d élégance et de tristesse dans lequel vivent les geishas qu'il nous fait découvrir dans ce sublime ouvrage. Certains passages sont érotiques, d'où la signalisation pour public averti mais le tout reste très digne car l auteur manie la suggestion et l'expressionnisme avec une dextérité fascinante.